Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

Sur le fil

RT @ThieuMa_: Les @cahiersdufoot ont raison, on vit les 5 meilleurs jours de l'année depuis hier soir. https://t.co/IZOpQN570M

RT @JP_Sacdefiel: [insolite] Les Colombiens restent sur le terrain après le match pour ramasser leur déchet technique.

Un trophée controversé, des critères flous… Qui es-tu, "meilleur joueur de la Coupe du monde"? https://t.co/TmjN3dB4cE Par @AFoatelli

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)

Le Sakhi chaud !

"AJA : Option levée pour Sakhi." (lequipe.fr)

Fin du clapping

"L’Islande se prépare à interdire la circoncision." (lemonde.fr)

Dead to be alive

"Le fantôme d'Hernandez." (lequipe.fr)

Sex friends

“Amicaux : déjà plein les yeux.” (lequipe.fr)

Rabbit enculé !

"23 Bleus : La carotte et le bâton." (lequipe.fr)

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 03h46 - Jean Luc Etourdi : La science tranchera peut-être un jour cette controverse, en tous cas plus certainement que les... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 00h32 - FPZ : L’info date d’il y a une quinzaine d’années, mais rien de tel qu’un des nombreux bars de... >>


World Cup, the road to Doha

aujourd'hui à 00h07 - Milan de solitude : leoaujourd'hui à 16h34forezjohnaujourd'hui à 16h19Ben vous étiez où en 1998 les gens?---A... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 00h04 - Tricky : (pardon, le lien : https://youtu.be/NkSluHFZbMI) >>


Observatoire du journalisme sportif

20/06/2018 à 23h44 - theviking : C'est vrai que la coupe du monde, c'est très étroitement surveillé. Moi qui suis chez... >>


L'empire d'essence

20/06/2018 à 23h07 - Run : Je l'ai fait en 1992 au volant d'une...Super 5. Rouge. Autant dire qu'apres 3 tours, les pneus... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe B

20/06/2018 à 22h35 - theviking : Le problème de l'Iran c'est quand même de ne pas avoir réagi avant l'ouverture du score >>


Noir, Jaune, Foot

20/06/2018 à 21h12 - Julow : Classe, Lukaku. M' >>


Foot et politique

20/06/2018 à 21h01 - Milan de solitude : Moi, je m'en fiche un peu de cette interview. Mais j'imagine la pâture dont il se serait agi pour... >>


Manger (autre chose que) la feuille

20/06/2018 à 20h52 - Johnny Ringo : nimaaujourd'hui à 16h21--------------------Le bonheur est simple comme de la chapelure et de... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe A

20/06/2018 à 19h14 - PCarnehan : Bon ben, Arabie Saoudite et Égypte éliminés. Merci d'être venus. >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

20/06/2018 à 18h55 - Pascal Amateur : Turpin, ça chambre. >>


Bréviaire

20/06/2018 à 18h15 - El Mata Mord : RavioShaki(ri)ra bien"Piqué enfin à la fête ?" (lequipe.fr) >>


Les stats, levant pire

20/06/2018 à 16h24 - Run : Ronaldo efface Puska, il devient le meilleur buteur d'une selection europeenne avec 85 buts. >>


Changer l'arbitrage

20/06/2018 à 16h11 - Oh Mamm Billig : C'est vrai que les échanges entre l'arbitre VAR (ou un de ses 3 assistants) et l'arbitre central... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

20/06/2018 à 14h38 - liquido : valdoaujourd'hui à 14h07En Centrafrique ?---Voilà. Couperosé, fatigué, traqué, aux abois. Fini... >>


Gerland à la détente

20/06/2018 à 13h45 - Il Capitano : Ce n'est pas dans le sens d'un positivisme mais je trouve autant de plaisir à imaginer la suite... >>


Et PAF, dans la lucarne !

20/06/2018 à 12h47 - valdo : Mais merci pour la référence. Je ne connaissais pas. Je ne connais toujours pas d'ailleurs. La... >>


Premier League et foot anglais

Le rendez-vous des amateurs du foot venu d'Angleterre, qui sent la sueur de pub et la bière chaude.

Bale de jour

31/08/2017 à 16h38

La direction de Chelsea est tout de même coutumière du fait, gérer une période estivale post titre à l'arrache et se mettre à dos leur manager, c'est pas exactement la première fois. C'est franchement étrange, quand on sait l'importance de se renforcer après un titre pour que l'effectif reste compétitif (et a fortiori pour Chelsea qui a la C1 à gérer en plus). Bon, y a quand même Bakayoko et Morata (qui remplacent les 2 que tu cites khwezi), mais c'est pas dit que ça soit de la montée en gamme, et ça ne règle pas vraiment la question du renforcement de l'effectif. Bon et Alexis à City, un 48e joueur offensif pour Pep, ça va se faire ?

khwezi

31/08/2017 à 22h38

Non. (Bon, ce soir Lemar vient de faire pleurer la moitié des clubs d'Europe et la totalité du top 6 anglais qui ne l'ont pas "priorisé" assez tôt)

Benoit Fleck

01/09/2017 à 08h22

Arsenal, c'est juste pas possible. Les mecs acceptent de vendre Sanchez à City, pensant qu'ils vont récupérer Lemar, ce qu'ils communiquent au joueur et au club de Manchester, pour ensuite réaliser qu'ils ont pas le temps de gérer l'affaire Lemar ? Résultat, ils se retrouvent avec un Sanchez où il va falloir cravacher pour lui faire passer la pilule et qui - en compagne d'Ozil - peut signer où il veut en janvier, donc potentiellement avec un club avec lequel, ils vont se friter pour une des quatre places de CL ? Pas mal.

Bale de jour

01/09/2017 à 08h29

Côté Arsenal, ils sont apparemment énervés que City ait laissé traîner aussi tard dans le mercato. Mais oui ça paraît assez ubuesque. Le match de l'edf d'hier m'a rappelé pourquoi je ne voulais absolument pas que Lemar aille à Liverpool. Phew.

khwezi

08/09/2017 à 14h38

Les sorties au Box-to-Box office cette semaine, par l’équipe des sports de Télérama. Cette semaine, grosses bagnoles, grosses bastons, jolies pépés, et bouses prévisibles. Notre équipe vous livre ses critiques et ses conseils en avant-première. Samedi : Manchester City – Liverpool : Note de la critique : TTT. Une rencontre totale nouvelle vague entre Pep Ozon et Jurgen Godard. Des dialogues à couper au couteau, des improvisations à couper le souffle, une energie brute livrée telle quelle dans un minimalisme échevelé, et un jeu d’actrice magistrale. La nudité de Dejan Lovren dans un corps à corps torride avec Gabriel Jésus est un moment de pure poésie auquel répond la sensualité de Mané caressant Otamendi. Un must-watch. Arsenal FC – AFC Bournemouth : : Note de la critique : TT. Un remake de « Sunset Boulevard » (« boulevard du crépuscule ») de Billy Wilder médiocrement réalisé par Arsène Wenger, le plus post-romantique des théoriciens de la génération Z. Peu de surprises au programme, avec un Ozil divertissante et un Sanchez dans son élément, face à la nouvelle coqueluche des petits poucets lovers. So 2016 mais trendy tout de même. Brighton & Hove Albion – West Bromwich Albion : Note de la critique : T autant « l’attaque des tomates tueuses » ou « Moussaka Story » étaient des divertissement inspirés, autant toutes les séries Z ne brillent pas au panthéon du 8e art. Celle-ci ne devrait pas faire exception, marquée du sceau Albion de la promesse jamais tenue, avec d’un côté Chris Hughton, rendu célèbre par son interprétation de Droopy dans le biopic éponyme, et de l’autre un Tony Pulis généralement plus à l’aise entouré de Para boots et de pains de C4. Des silences longs, des hésitations, au final une allégorie machisto-musculaire des bienfaits du kick and rush. Evitable. Everton FC – Tottenham Hotspurs : Note de la critique : TTT. Pour les amateurs de science-fiction, une comédie déroutante réunissant les deux plus grandes énigmes de Premier League : le prix de Gylfi Sigurdsson (aka « le plan de jeu de Koeman » pour les intimes) et les chauds éperons de Londres (que Sir Walter Percy n’aurait pas renié, eut il été le 4e fils du premier Earl de Northumberland), dont la science n’a toujours pas pu déterminer comment on pouvait en être fan, encore moins comment imaginer ce truc gagner un truc un jour. Sans le moindre doute un des matchs nul les plus intéressant de la saison (en tout cas d’un point de vue quantique). Un rappel à tous que le grand football, ce n’est pas seulement du spectacle, c’est parfois aussi de l’absurde qui se déplace chez du nihilisme. Leicester City – Chealsea FC : Note de la critique : TT. Bikinis, gros muscles et voitures rapides, chorégraphies inspirées K1 / Free Fight, et la grâce d’un buteur hidalgo perdu dans Fast and Furious. Cela dit, des acteurs et une paire de réalisateurs rompus à l’exercice. Résultat, un film maitrisé, avec un Shakespeare sans sonnet et un Conte pas de fées. On notera l’absence de Vin Diesel, retenu au Brésil dans un loft carioca. Devrait réjouir les amateurs de boum boum et chaines en or. Southampton FC – Watford FC : Note de la critique : T. Southampton, qui collectionne les « rebound fuck » depuis que leur mec Pocchettino les a largué, reçoit Watford, plan cul vaguement dragué sur un site de rencontre en ligne. Watford a beau être maquillée comme un pot de peinture par son entraineur Brésilien, ça reste, en terme de sex appeal, plus proche de Balasko que d’Angelina Jolie, avec des trognes, des trolls, des has been et des wannabe, le tout reçu par l’ancien pensionnaire de la comédie anglaise reconverti dans les pubs pour couches d’incontinence et crèmes amincissantes. So Fiasco. Stoke City FC – Manchester United FC : Note de la critique : TT. Pourquoi changer une recette qui fonctionne ? Deux protagonistes parfaitement versé dans l’art du Kabuki : José Calimourinho d’un coté, interprètera Yotsuya Kaïdan tandis que Mark Hugues dit « le mal aimé », rejouera la célèbre bataille de Dunkerque. Au final, Hugues aura l’air triste et desappointé pour les Potters, tandis que Mourinho ressemblera à un addict au tranxène sous perfusion de thorazine en constatant la difficile victoire 42 – 0 pour les siens, largement compliquée par la décision de l’arbitre d’exclure Marouane Fellaini du stade, laissant les mancuniens à 11 sur le terrain avec un siège vide sur le banc, au nom du principe de précaution. So Zlatan. Dimanche : Burnley FC – Crystal Palace : Note de la critique T. Une paire d’acteurs has been et surcotés se lançant dans une parodie de match de foot, largement plus vivace quand elle est jouée par les Monthy Pythons ; So Les Visiteurs en Amérique. Swansea City – Newcastle United FC : Note de la critique : TT. Plus partie de Super Mario que match de football en théorie, avec deux entraineurs ayant en commun le sentiment qu’ils valent mieux que le club pourri qu’ils entrainent, et deux bandes de footballeurs que la couleur du maillot oppose plus que la science tactique. Ayoze Perez entrera en fin de match pour égaliser après que Swansea ait marqué à la première minute de manière déloyale (déguisés en Yoan Gouffran, plusieurs joueurs gallois ont mimé des dribbles pendant que Wilfried Bony trottinait jusqu’au but balle au pied, à la grande fureur de Benitez qui hurlait à ses joueurs que le croquemitaine n’existe pas). So billard. Lundi: West Ham FC – Huddersfield Town FC : Note de la critique : T. Caché en fin de journée, en crypté, avec un logo interdit au moins de 16 ans. Pour les amateurs de gore, de têtes tranchées et de geysers de sang. L’immense, le mythique Huddersfield Town vient terroriser le petit poucet Londonien qui n’a pas la chance de compter plus de deux joueurs de foot dans son effectif (dont l’entraineur). Match compliqué donc pour les Hammers qui restent sur 3 méga-branlées ridicules d’affilée, et ne pourront pas compter sur une opposition justifiant le massacre. Il faudra à nouveau s’en remettre à Pablo Zabaleta ou Angelo Ogbonna pour marquer contre leur camps. A signaler que la reprise de 312e saison de « Dancing With the Stars » avec Haffida Turner et Sir Peter Lilley, élu parlementaire de Hitchin and Arpenden, devrait expliquer l’absence totale d’affluence au stade. So à éviter.

Bale de jour

09/09/2017 à 15h36

C'était un peu embarrassant quand même... perdre face à City quand t'es réduit à 10, c'est pas particulièrement choquant, mais j'ai trouvé la réaction de Liverpool, ou plutôt de Klopp, vraiment moyenne. C'était portes ouvertes en seconde période franchement.

Daijinho

22/09/2017 à 12h56

Jonathan Wilson analyse MU 2017/2018 pour le compte du Guardian.
Sans trop de surprise, le Mou a amélioré son équipe par rapport à l'an dernier, ils sont toujours aussi physiques, mais désormais, ils écrasent les équipes plus faibles qu'eux, tout en jouant très bas.

Je vous laisse lire l'article complet ici : http://past.is/aihgn

CHR$

25/09/2017 à 22h27

#PenaltyPourArsenal

Charterhouse11

17/10/2017 à 00h14

Les supporters anglais, ces génies :
https://twitter.com/spursfr/status/920048601971220482

balashov22

17/10/2017 à 01h26

Génies, ou ivres, voire un peu des deux...

 

Marius T

22/10/2017 à 19h42

Khwezi, tu ne veux pas récupérer Bouna et Lucas pour ne plus marcher seul.