Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 02h41 - I want my Mionnet back : Neuvième match, neuvième victoire, toujours aucun but encaissé en ayant joué les 2e, 3e et 5e... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 01h54 - manuFoU : « C'est probablement interdit, enfin j'espère »Alors, je ne voudrais pas te briser le cœur,... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 01h30 - Hyoga : Milan de solitude19/10/2019 à 17h32Je jette un œil aux résultats du jour, l'autre œil aux... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 01h23 - manuFoU : Coty Week 7Raiders@Packers : 20-31Rams@Falcons : 24-3149ers@Redskins : 24-10Texans@Colts :... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 00h52 - PCarnehan : C'est dans des matchs comme celui d'hier que le choix du recrutement de Bernat prend toute sa... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h44 - gurney : "Le travail de genesio" "Retrouvez moi en spectacle au casino de Quercy le 24/10, à irigny sur... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 00h36 - PCarnehan : Disais-je à L'amour Durix. >>


Aimons la Science

19/10/2019 à 23h29 - Toni fils brillant : @balthazarMerci pour ce commentaire éclairant.Il me semble que je vous ai conduit à penser,... >>


Manette football club

19/10/2019 à 22h05 - Seven Giggs of Rhye : Dîtes les cédéfistes, des avis sur Ni No Kuni II ? J'ai adoré le premier et vu qu'il est en... >>


Qui veut gagner des quignons ?

19/10/2019 à 21h05 - L'amour Durix : Stiven Mendoza donc. Le calcul était pourtant assez simple. Même le prof de physique de la fille... >>


Etoiles et toiles

19/10/2019 à 20h52 - Tonton Danijel : Etonnant parce que je trouve le Joker de Burton justement plus raté que celui de Nolan.En effet,... >>


Foot et politique

19/10/2019 à 19h22 - Tricky : Bah, disons alors qu’on n’est pas d’accord sur le périmètre de ‘tout le parti... >>


Merlus, Tango et Friture

19/10/2019 à 18h25 - Christ en Gourcuff : Je n’ai vu que la première période dont les 44 premières minutes ont été un régal. La... >>


Premier League et foot anglais

19/10/2019 à 17h22 - Joswiak bat le SCO : D'ici 1h, mes Eagles deboitent les citizens et montent sur le podium :) >>


CdF Omnisport

19/10/2019 à 12h50 - 2Bal 2Nainggolan : En biclou version grosses cuisses et pignons fixes, Benjamin Thomas est le nouveau champion... >>


In barry we trust

19/10/2019 à 09h19 - poiuyt : Une faufilade du quart arrière pour prendre une verge.C'est pas un fil porno qu'il nous faut,... >>


Dans le haut du panier

19/10/2019 à 02h59 - Lucho Gonzealaise : L'été a beau avoir été fantastique, ça reste les Clippers. Je me demande encore ce qui va bien... >>


Aux Niçois qui manigancent

18/10/2019 à 23h57 - Roger Cénisse : En fait, pour moi la défaite est clairement pour Vieira. Son entêtement à mettre Sarr arrière... >>


Changer l'arbitrage

Règles, professionnalisation, discipline, vidéo, hors-jeu etc. De quoi polémiquer jusqu'en 2032.

Kireg

15/09/2019 à 12h14

animasana
aujourd'hui à 12h04
———
Je ne sais pas si une réserve a été déposée. Je n’ai pas trouvé de source fiable. Comme le dit bien l’Amour Durix, ce serait de toute façon inutile.

En effet le jeu n’avait pas repris. Ce qui change tout.
L’arbitre a sans doute été touché par la grâce et souhaité - dans une glorieuse épiphanie - aller voir les images bien que les Brestois tentassent par tous les moyens mis à leur disposition de l’en dissuader.

Franchement...

Joswiak bat le SCO

15/09/2019 à 14h26

Merci pour les précisions concernant l'étape 2. J'ai suivi ça sur le multiligue Bein. J'avais compris de travers... Ou le commentateur a dit de la m... Ce qui est fort possible.

L'amour Durix

15/09/2019 à 14h32

Je suis presque sûr qu'il a été dit que Turpin retournait voir l'écran.
Ce qui m'a aussi enduit d'erreur.

Arthur33

15/09/2019 à 15h22

En revoyant les images (merci Kireg), je ne comprends pas bien ce que fait Turpin et pourquoi cela prend autant de temps avant qu'il vienne revoir les images.

Il ne peut revenir que de lui-même (ou grâce à ses assistants) sur son coup de sifflet initial (tardif car il semble laisser l'avantage), mais en est-on sûr ? Les multiples ralentis empêchent de voir s'il est contacté par les arbitres VAR. Je pense donc qu'il a changé d'avis tout simplement.

Ensuite, entre la validation du but et son signe VAR, il se passe deux minutes 40. Ce qui est un peu long, mais au vu de la confusion, on peut comprendre que ça prenne plus de temps (trop, bien sûr). Turpin ne semble pas communiquer avec ses arbitres VAR pendant les soins, c'est dommage, ça aurait pu faire gagner du temps.

Ou alors il y a la théorie de la pression mise par les Brestois, en ne réengageant pas. Turpin en a vu d'autres, donc j'ai du mal à y croire, mais on voit quand même qu'il montre plusieurs fois le centre du terrain pour qu'ils engagent. Pressé d'engager vite ? Pressé par les Brestois ? Le doute est permis.

Pour moi c'est une bonne décision prise au final, mais pourquoi ce fut si long ?

Jamel Attal

15/09/2019 à 16h07

Il me semble qu'on peut analyser cette séquence sans s'écharper.

Sur la faute : une fois identifiée, elle est suffisante pour justifier l'annulation du but. Kireg, je crois qu'il est inutile de chercher à évaluer l'effectivité de la poussée. Elle me semble réelle et, en pleine course, suffisante pour précipiter la collision défenseur-gardien (donc dangereuse), mais ce n'est même pas la question. En effet, un défenseur se met à la faute (= prend le risque d'une sanction) quand il commet ce genre de geste en pleine surface sur une action potentiellement de but.

Ça me rappelle le penalty du scandale en finale de Coupe de la Ligue PSG-Lens 2008 : Hilton met la main sur l'épaule de Luyindula, qui tombe, et l'arbitre siffle penalty. On en avait fait des caisses à l'époque… en appelant à l'arbitrage vidéo (alors que l'action est très ambiguë : impossible de savoir sur le contact est suffisant pour faire tomber Peguy L.). Mais l'erreur d'Hilton, c'était a minima d'avoir posé sa main sur l'épaule de l'attaquant : tant pis pour toi, mon gars, tu as couru un risque et tu as perdu.

Ce que cet épisode illustre, au fond, c'est d'abord qu'il est souvent difficile de "tout voir" d'une action litigieuse, et qu'il arrive qu'on ne regarde pas la "bonne" partie de l'action / de l'image (jurisprudence Brésil-Norvège 1998). Je suis à peu près persuadé que ce qui s'est passé dans le studio VAR, c'est que les arbitres se sont focalisés sur le contact avec le gardien et – constatant qu'aucun Rennais n'était impliqué – ont vite validé le but. Puis (sous l'effet des protestations brestoises, ou simplement du temps que leur a octroyé ces protestations), ils ont identifié et examiné la poussette, et ont invité Turpin à venir voir l'écran pour changer sa (leur) décision.

Ce qu'il illustre aussi, c'est le flou du protocole et l'abandon de plusieurs de ses principes de départ : erreur manifeste, décision appartenant à l'arbitre central. Évidemment, le sentiment que la décision n'a été réexaminée que sous l'effet de l'insistance des Brestois est assez désastreux – d'autant que réclamer la VAR est normalement passible d'un avertissement.

Mais cet abandon est dans la logique de l'outil : impossible de s'en tenir à une application minimale, le besoin de "justice" et l'aspiration panoptique poussent à l'extension de son champ d'application. Ainsi, c'est la pure logique de la VAR qui s'est accomplie hier, à plusieurs niveaux :

- il faut tout voir, tout examiner, ne surtout pas "se tromper". La VAR place les arbitres dans l'impasse d'une double injonction : il faut aller vite (pour ne pas casser le rythme) / il faut prendre son temps (pour éviter des jugements trop hâtifs ou des omissions). Là, bingo : on a eu droit à la fois à une décision précipitée, et à une décision pas injustifiée mais trop tardive – donnant l'impression d'être consécutive à la pression des Brestois.

- comme pour les mains, les images ne permettant pas d'interpréter (l'intentionnalité de la main, la force de la poussée, etc.), on se replie sur une logique binaire : on voit un contact, alors on sanctionne.

À l'arrivée, le dispositif annoncé comme "transparent", "juste" et à peu près infaillible conduit à des imbroglios, des polémiques, des contestations dantesques et un profond sentiment d'injustice. Avec six minutes d'interruption du jeu, de la confusion sur le terrain et de l'incompréhension dans les tribunes.

Alors, on va encore entendre l'argument de repli désormais rituel : ce n'est pas l'outil le problème, c'est les incompétents qui l'utilisent mal (ou alors, ce ne serait qu'une question de "réglages"). Ben non. D'une part, dans la mesure où les mêmes problèmes se constatent partout, il faudrait croire que les arbitres sont universellement nuls. D'autre part, parce que la VAR, dans ses procédures et ses décisions, ne laisse de choix qu'entre des impasses, et provoquera toujours d'infinies insatisfactions.

Yul rit cramé

15/09/2019 à 16h07

Parce que c'est le principe même de la VAR ?

Kireg

15/09/2019 à 16h17

Merci Jérôme. Je suis d’accord avec toi.

El Mata Mord

15/09/2019 à 16h29

Pour une fois, je suis presque entièrement d’accord avec Jérôme sur la question de l’arbitrage.

Avec toute fois la sempiternelle question à laquelle personne ne peut vraiment répondre : qu’est ce que la VAR a réellement changé lors de ce Brest-Rennes par rapport à un match sans ?

Pour mémoire, je rappelle qu’hier après midi au Parc, avec simplement d’autres arbitres (et VAR ou pas VAR), il peut y avoir 3 décisions radicalement différentes de celles prises par M.Delerue...

Moravcik dans les prés

15/09/2019 à 16h50

Évidemment un gros +1 avec le chef d'espadrilles. Tout ça était non seulement prévisible depuis le départ, mais en outre il n'y a strictement aucun moyen d'y remédier. On regarde un fait de jeu, puis un autre à côté, puis un autre quelques instants avant... La progression par capillarité est inévitable, et la VAR est condamnée à créer plus de problèmes qu'elle n'en règle.
Et tout cela au prix de palabres, de temps perdu, de sentiments d'injustice ajoutés ou aggravés, et, pire que tout, d'émotions instantanées tuées.

Y a-t-il une chance qu'elle disparaisse ? Une fédé courageuse et lucide, quelque part, pourrait-elle initier le mouvement ?

nima

15/09/2019 à 17h01

Jamel Attal
aujourd'hui à 16h07

[...]
Évidemment, le sentiment que la décision n'a été réexaminée que sous l'effet de l'insistance des Brestois est assez désastreux – d'autant que réclamer la VAR est normalement passible d'un avertissement.
[...]
Là, bingo : on a eu droit à la fois à une décision précipitée, et à une décision pas injustifiée mais trop tardive – donnant l'impression d'être consécutive à la pression des Brestois. [...]
__________________

Je comprends la volonté d’utiliser des précautions de langage, mais est-ce juste un sentiment ou une impression ?

En effet, si la causalité est difficile à déterminer avec certitude, il est toutefois certain que si le jeu avait repris au moment où M.Turpin l’a demandé aux Brestois à 1:0, c’eût été une autre histoire.

C’est bien (au minimum, élément nécessaire) le temps de la contestation qui permet à la décision de s’inverser, soit par doute, soit sous la pression ou encore sous les recommandations des arbitres VAR ...

 

nima

15/09/2019 à 17h03

Ce pinaillage mis à part je suis totalement d’accord.
Va-t-on faire l’examen sérieux de l’arbitrage VAR?