Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

Infos des cahiers


Sur le fil

RT @MouradAerts: Retour sur les débats autour du prix des places pour OM/PSG. "Deux vélodromes vont bientôt cohabiter au sein de la même en…

Parmi "les titres auxquels vous avez échappé" de notre CR de #FRALL, un joli "Löw on l’emportera". Le reste est im… https://t.co/gIZnSmk6Wn

RT @tomwfootball: There are over a billion active accounts on Instagram. I think Lassana Diarra’s might be the worst https://t.co/YUZE7wpjlh

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Le cachemire serre

"PSG, un maillot à 60 M€ ?" (sports.fr)

Anthony pire qu'Ince

"Anthony Lopes (Lyon) : ‘Je n'ai pas envie qu'on dise que j'étais taré complet’." (lequipe.fr)

Javier AppStore

“Neymar, coach sur... mobile.” (lequipe.fr)

Match à huis cloclos

"Le MHSC foudroie Nîmes dans un derby électrique. " (madeinfoot.com)

Cocktail de drogues

"Maradona conseille à Messi d'arrêter la sélection." (lequipe.fr)

Je crois que très bon

"Une piste alléchante pour Blanc." (football.fr)

Balance ton sport

"Gourvennec nie tout contact." (onzemondial.com)

Non, c'est André !

"L'OM a pris l'eau." (lequipe.fr)

Toucher moins

"Adam Johnson en 5e division à sa sortie de prison ?" (lequipe.fr)

Le Maradona des Quatre Pattes

"Un chien blesse un joueur en D4 roumaine." (lequipe.fr)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 20h56 - Sidney le grand Govou : Le Morning Glory du quotidien est d'une violence pour les éléments de language balancés par les... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 20h55 - M.Meuble : La légion? >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 20h52 - Run : Le 2 matchs, c'est parce que justement Umtiti devrait etre la pour le premier match 2019. >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 20h51 - André Pierre Ci-Gît Gnac : Probablement indigent*Je ne vois pas ce que Ted vient faire la dedans, merci à l'autocorrecteur >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 19h53 - JauneLierre : Thierry henry qui cite Suaudeau et Denoueix comme références, ça fait plaisir. On se console... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 18h54 - ESD.3 : Françoise Jallet-Mauriceaujourd'hui à 14h14Lucho Gonzealaiseaujourd'hui à 13h19Françoise... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 17h22 - Pascal Amateur : Avoir le cœur sur la main "Henry : 'C'était le choix du cœur'." (lequipe.fr) >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 16h55 - Sidney le grand Govou : 2Bal 2Nainggolan16/10/2018 à 12h15Ce fil est parfois triste à lire (j'exagère un tantinet): voir... >>


Déclarama

aujourd'hui à 16h38 - El Mata Mord : Dani >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 14h04 - gurney : Jeanroucas16/10/2018 à 08h24Je parlais de manière très pragmatique. C'est bien le tacle de TS... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 13h52 - Run : Tout est dans le rapport poid/puissance... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 13h49 - Maurice Eculé : SocRaïtes16/10/2018 à 20h43Pas d'avis sur le vent et les crues d'inondations cévenoles ?-----Le... >>


Ligue des nations

aujourd'hui à 13h36 - FPZ : En même temps, l’Euro à 24 regrouperait donc les 24 équipes des Ligues A et B, donc le... >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 12h24 - suppdebastille : Sénégal, Egypte et Tunisie qualifiés également, de toute manière à 24 il y a peu de chances... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 11h57 - Mallardeaufraiche : C'est pas faux... Au fait, des news sur la passation de pouvoir entre grippe-sous tout ridé et Joe... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 09h46 - Pascal Amateur : Bonjour, certains ici ont lu des ouvrages de Frédéric Boyer (P.O.L) ? Je lis "En prison", qui est... >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 02h11 - Tricky : Toni Turek11/10/2018 à 18h56Je suppose que dans les pays de taille comparable (Andorre,... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 01h26 - Jean-Huileux de Gluten : rockitrOMaujourd'hui à 00h19Better Call Saul peut de mon point de vue se voir avant Breaking Bad... >>


Changer l'arbitrage

Règles, professionnalisation, discipline, vidéo, hors-jeu etc. De quoi polémiquer jusqu'en 2032.

forezjohn

12/10/2018 à 13h21

Je n'ai rien contre la sanction des protestations.
C'est juste que le discours que je lis en filigrane derrière le chronométrage des phases arrêtées c'est :
"Pfiou que de temps de jeu perdu faut m'accélérer tout ça".
Sauf que :
1/ Ça a toujours fait parti du jeu
2/ Ça ne prend pas plus de temps que par le passé(hormis les coups-francs joués vite qui ont disparu parce les arbitres ne sanctionnent plus les gars qui traînent à distance illégale du ballon)
3/Ça donne aux joueurs un petit moment de répit qui n'est pas forcément un mal pour la qualité du spectacle.

CELTIC BHOY

12/10/2018 à 13h59

La question du temps de jeu arrêté dans les matchs n'est pas simple. Il faut différencier les pauses qui font baisser l'intensité dramatique de celles qui la maintiennent ou la renforce.

L'absence de temps mort n'augmente pas forcément la fluidité du jeu et son intérêt. Sinon le championnat écossais serait le plus populaire au monde

Lors du Roma-Barça de la saison dernière, il y a eu un arrêt de jeu de près de deux minutes en première mi-temps pour mettre en place un coup-franc bien placé pour une faute peu évidente sur Suarez. Ça n'a pas fait baisser l'intensité.

Les sports qui ont recours au temps effectif ou quasi-effectif ne résolvent pas entièrement le problème. L'anti-jeu dans ce cas ne sert plus à gagner du temps mais à couper le rythme de l'adversaire. C'est un classique du basket. En revanche, une fin de match de playoffs NBA avec trois temps-morts dans les 20 dernières secondes de temps effectif peut être passionnante.

Dans un sport qui gère bien l'arbitrage vidéo et les arrêts du temps comme le rugby à XIII, les pauses vidéos maintiennent le suspens, les spectateurs s'étant adapté et réagissant plus qu'en cours de jeu pendant que les joueurs soufflent ou préparent une attaque surprise à la reprise du jeu.

Évidemment quand c'est géré n'importe comment par un arbitre qui fait un mauvais match et/ou des joueurs qui jouent aux cons, ça peut devenir n'importe quoi. Mais en général c'est sanctionné a posteriori.

Il ne faut pas oublier que l'un des moments où l'intensité dramatique est la plus forte dans le football, c'est une séance de tirs au but. Et pourtant le temps effectif y est ridicule !

Jamel Attal

13/10/2018 à 01h13

@john
Les temps morts ont toujours fait partie du jeu, en effet, et ce sont aussi des temps de récupération nécessaire – d'où la difficulté de toucher aux règles sur le temps sans menacer un équilibre fragile.

Quand j'aurai le temps, je ferai la même étude sur un échantillon de matches anciens que pour la Coupe du monde. Je n'ai donc que les chiffres actuels qui sont quand même troublants (8 minutes pour les touches, 6 pour les dégagements) et mon ressenti d'une dérive progressive.

Le cas de la règle des six secondes (qui a 25 ans) est par ailleurs très significatif: dans les faits, elle n'est plus appliquée. Et je pense que c'est le fait d'un laxisme contre lequel on avait efficacement lutté au cours des années 90, avec ce genre de nouvelles règles dont on a oublié qu'elles s'attaquaient à une dégradation grave de la qualité du jeu et du spectacle.

Je pense que ce sont des pas faits vers un passage au temps de jeu effectif, de manière pas très consciente. Trop de facteurs jouent dans ce sens pour qu'on y échappe: la VAR en ajoute un, pas le moindre. Que l'on tourne à ce point le dos à la préservation de la continuité et du rythme et du jeu, je crains que ça ne prépare un changement plus radical.

Un football avec des phases de jeu plus séquencées et plus intenses, avec des joueurs qui rechargent plus facilement les accus, c'est une évolution du spectacle séduisante pour les diffuseurs.

C'est aussi un football plus tactique: l'entraîneur peut coacher en continu, on se replace plus facilement – je pense d'ailleurs qu'une des raisons de l'allongement des remises en jeu réside dans l'obsession du replacement. Un football plus "américain", en quelque sorte. Je n'ai rien contre les sports US, mais je trouve regrettable qu'on ne cherche pas à préserver la spécificité du football (c'est à peine si on y réfléchit, en fait).

Jamel Attal

13/10/2018 à 01h48

@CELTIC BHOY
Merci pour les comparaisons avec les autres sports, c'est intéressant. Tu as raison de souligner les paradoxes du temps de jeu.

Quand tu dis "L'absence de temps mort n'augmente pas forcément la fluidité du jeu et son intérêt", je suis d'accord avec le "pas forcément", mais l'augmentation des temps mort finit forcément par nuire à cette fluidité et à cet intérêt – sauf à défendre un modèle fondamentalement différent de celui qui a été celui du football, et qu'on a longtemps cherché à préserver.

Après, je ne pense pas qu'on ait besoin de beaucoup plus que d'un resserrage de vis, avec des consignes coordonnées et l'expression du souci de contrôler les dérives.

Au-delà, il y a une réflexion à mener sur d'autres problèmes consécutifs aux évolutions physiques et tactiques du jeu. Il y a cette question de l'équilibre à trouver entre la préservation des capacités physiques des joueurs et la nécessité qu'il y ait aussi des points de rupture (avec notamment un débat sur le nombre de remplacements). La taille du terrain et la durée du temps réglementaire n'ont pas varié malgré la révolution athlétique des dernières décennies… Certains pensent même qu'il faut diminuer le nombre de joueurs (j'avoue que ça me ferait moins flipper que le passage au temps effectif).

Je regrette qu'il y ait peu d'analyses et de réflexions approfondies sur les évolutions du jeu. C'est le rôle des instances et des médias spécialisés, mais ils ne l'assurent pas vraiment, et il n'y a pas de vrai débat public alors que les enjeux sont cruciaux. Ça conduit à laisser passivement les évolutions se produire, alors que certaines peuvent être très problématiques.

Lucho Gonzealaise

13/10/2018 à 02h25

Sans aller jusqu'aux remises en jeu ou aux coup-francs, j'ai toujours eu le sentiment que beaucoup de phases de jeu où un joueur reste à terre sur un contact léger servent autant à gagner du temps qu'à permettre aux coéquipiers d'en profiter pour souffler. On n'en est pas encore à l'introduction du temps de jeu effectif mais dans les faits tout est déjà pensé pour optimiser au maximum les efforts, entre temps forts et temps faibles ou pour sortir d'une phase de sprints consécutifs. Un peu comme quand les rugbymen dégagent en touche après une longue séquence de temps de jeu.

Metzallica

16/10/2018 à 21h03

Je vais revenir à ma marotte, les mains.
Il faut vraiment clarifier cette règle. Tacler et se faire bourriner à bout portant sous l'aisselle c'est une main délibérée donc.
Il faudrait lister tous les cas et dire ce qui est autorisé ou pas car j'ai vraiment du mal avec ces penaltys aléatoires.

Pavarrois

16/10/2018 à 21h05

Euh, il tacle,ok, mais le bras est levé. Ça tape dedans, pas de bol, mais ça se siffle.
Ça n'a rien de nouveau ce genre de peno.

Metzallica

16/10/2018 à 21h10

Ce n'est pas que ce soit nouveau le problème, c'est que ça se siffle ou pas, et que les deux soient valables.
Qu'on fasse un addedum qui dise qu'un bras levé (même à terre) se siffle à chaque fois, et qu'on siffle à chaque fois.
C'est juste cette loterie à chaque ballon touché de la main qui m'exaspère.

Yul rit cramé

16/10/2018 à 21h22

Tout à fait d'accord.

C'est totalement n'importe quoi, la même main ne sera pas sifflée ce WE, peut être même par le même arbitre.
La règle, ou surtout son application, n'est pas Claire, et il serait temps de refaire un point là dessus, que les joueurs, les arbitres et les suiveurs sachent à quoi s'en tenir.

Je rappelle qu'en 2010, Chalmé se fait siffler une main du même genre alors qu'il est dos au ballon contre Lyon en quart de finale de LDC, sans ça, Bordeaux partait tout droit vers la victoire finale (oui oui, la victoire !).
Et qui sait ce qui se serait passé ensuite ? Combien de titres nationaux et internationaux dans la foulée de cette épopée ?
On ne peut plus être tributaire de ces approximations.

Basile mais pas boli

16/10/2018 à 21h46

Alors que Cris ne faisait jamais main.

 

El Mata Mord

16/10/2018 à 21h47

Patrick Muller non plus d'ailleurs...