Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

La Gazette de la L1, son Championnat à l’envers, son vertigineux Classement en relief - https://t.co/4V8ksdyVcS https://t.co/0rVwogAAJg

Certaines sélections ont bien de la chance de ne pas avoir été le jouet des délires graphiques de leurs équipementi… https://t.co/LYGB4uokYZ

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

De Nuremberg à Pôle Emploi

"Nuremberg vire son entraîneur." (lequipe.fr)

Faut pas des Koné

"Boxing Day en L1, Koné dit non." (maxifoot.fr)

Abstinence

"Fuchs absent trois mois." (lequipe.fr)

Doc Gynéco en public

"Les oreilles écartées par ses gants noirs, Mario Balotelli a ouvert ses écoutilles face aux tribunes de Gaston-Gérard." (lequipe.fr)

Flammengo

"Brésil : incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo." (rfi.fr)

L'homme au ballon d'or

"Mpabbé, le grand bond." (lequipe.fr)
La Coupe du monde ne suffit pas.

Andreas Dirlo

"PSG : contacté pour être directeur du football, Wenger va rapidement se décider." (lefigaro.fr)

Eric Maxim goûte au shopping

“Le foot masculin ça paie, le foot féminin ça coûte.” (lequipe.fr)

Praud-actif

"PSG : Pascal Praud défonce Paris et Neymar pour le même prix !" (footradio.com)

La menace Chantôme

"Garcia lâche une menace énigmatique." (foot01.com)

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 01h13 - Tricky : (Ah oui c’était Iowa pas Iowa State. Et donc Oregon)Pendant ce temps, comme d’hab, les Celtics... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h34 - impoli gone : Match assez frustrant au Formidable.1ère mi-temps maitrisée, avec beaucoup d'impact et un gros... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 00h28 - OK Choucroute! : Bon, comme je vais faire dodo, je vous donne le prénom : Klaus. Klaus Mann, donc. >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 00h15 - M le Mendy : Vient de sortir la bande annonce de "Once Upon a time in Hollywood" le prochain Tarantino sur... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h06 - Delamontagne est Belle : suppdebastille20/03/2019 à 23h32Oui j'imagine tout à fait c'est cool d'être dans l'opposition,... >>


Le Palet des Glaces

20/03/2019 à 23h53 - Gouffran direct : Mauvais karma pour Amiens. Bien fait pour eux. >>


L'empire d'essence

20/03/2019 à 23h45 - Run : Voila, j'ai fini. Dans l'ensemble les acteurs se montrent sous un visage tout a fait positif... >>


La Ligue des champions

20/03/2019 à 23h28 - Super Hérault : Je connais des gens qui habitent à Barcelone sans savoir dans quel pays ils vivent >>


Paris est magique

20/03/2019 à 23h26 - cocobeloeil : Sinon, Bala ne vous demande jamais des pronos concernant le PSG ?Chez nous on l'a malheureusement... >>


Café : "Au petit Marseillais"

20/03/2019 à 23h22 - Super Hérault : Nicordioaujourd'hui à 20h32Je ne suis qu’amour pourtant.Perry Cox et Jordan Sullivan donc, dans... >>


Habitus baballe

20/03/2019 à 22h26 - Cush : C'est génial, je signale:Le Détail du Monde, de Romain... >>


Bréviaire

20/03/2019 à 22h18 - vertigo : Gagner en Confiance"Deschamps: 'Quand je dois changer, je le fais'." (lequipe.fr) >>


Toujours Bleus

20/03/2019 à 21h16 - balashov22 : nimaaujourd'hui à 15h38balashov2219/03/2019 à 19h12S'ils pouvaient aussi mettre à disposition le... >>


Scapulaire conditionné

20/03/2019 à 20h58 - cocobeloeil : Bah dîtes donc c'est sympa ces futures rencontres loin loin de notre France adorée. Faudra... >>


Marinette et ses copines

20/03/2019 à 20h38 - FPZ : Ah oui vu merci.(Désolé je suis feignant...) >>


Observatoire du journalisme sportif

20/03/2019 à 20h29 - la menace Chantôme : Ça doit être grave, mais même pour un match du variété club de France contre les anciens du... >>


CdF Omnisport

20/03/2019 à 18h50 - Gazier : Sur le niveau de ski de Martin, je pense qu'il n'a pas digéré la prépa du nouveau staff (Vittoz,... >>


Oh mon maillot

20/03/2019 à 18h16 - Run : Les maillots des equipes nationales sudam se renouvellent pour la Copa 2019. Celui de l'Argentine,... >>


Changer l'arbitrage

Règles, professionnalisation, discipline, vidéo, hors-jeu etc. De quoi polémiquer jusqu'en 2032.

BoblaFlamb

17/06/2018 à 22h34

En fait ce n'est pas de la vidéo dont a besoin le football mais d'un détecteur de mensonges. Après chaque action litigieuse, il faudrait demander aux joueurs : "est ce que la poussette t'a vraiment empêché de sauter ? est-ce que le tacle t'a déséquilibré ? est-ce que tu as fait exprès de mettre un coup de coude dans le visage de ton adversaire ?"
Infantino doit juste affiner un peu cette technologie. Elle pourra également lui servir au sein de la FIFA.

Moravcik dans les prés

17/06/2018 à 23h36

Je plussune évidemment Jamel, Mathoux ne semble pas se rendre compte que sa remarque est en fait un plaidoyer contre la vidéo tout court, du fait du problème inhérent de capillarité que sa mise en place entraîne inévitablement. C'est juste impossible d'instaurer rationnellement une frontière entre ce qu'on peut vérifier et ce qu'on doit laisser comme ça. Si on annule le but suisse, ça ne peut pas être juste parce que la faute qui l'entâche est visible à la TV. Mais si on cherche vraiment toutes les poussettes dans la surface à chaque but, on n'en sortira plus.

C'est en fait peut-être le problème de base de la tentation de la vidéo : c'est facile de se dire qu'en théorie on devrait pouvoir limiter son périmètre (pour ce qui est du type de situation, du degré d' "évidence" de l'erreur, du temps jusqu'auquel on accepte de revenir, de qui a le pouvoir de la saisir, etc), mais cette limitation est-elle réalisable en pratique ?

Sur le principe moi non plus ça ne me dérange pas d'imaginer un arbitre qui va lui-même vérifier vite fait au bord du terrain une incertitude qu'il a au sujet d'une action importante avant que le jeu ait repris. Mais je suis désolé, ça me semble absurde d'imaginer que ça s'arrêtera là.

Espinas

18/06/2018 à 00h09

Je suis anti vidéo et je m'attendais à bien pire.
J'aime assez le parti pris des arbitres de juger sans vidéo 90% des actions et le fait que la vidéo soit là pour des erreurs "manifestes" et pas pour intervenir toutes les 2 minutes.

Je suis pas du tout fan que l'arbitre central aille revoir l'action sur le bord du terrain, au ralenti. Ça casse le rythme et ça le fait se déjuger lui même. Je trouve l'intervention de l'atbitre vidéo plus pertinente (et j'ose espérer que ceux ci regardent plusieurs angles, à vitesse réelle ET au ralenti), même si je ceains une différence de style et l'impossibilité pour le car régie de "sentir" le match.

vert75

18/06/2018 à 00h25

il n'y a aucune raison que 4 ou 5 arbitres en régie voient moins bien qu'un seul sur le terrain sans ralentis ou replay à vitesse réelle.
par contre oui, jamais l'arbitre ne devrait traverser le terrain pour constater ce que 3 ou 4 collègues ont vu et corrigé, le protocole devrait être : la VAR bippe l'arbitre, lui annonce qu'il s'est planté, qu'il y a penalty ou autre chose et point, on économise 1' sur le process.
mais quand on voit la poussette de Zuber sur son but, j'avoue être perplexe, tout comme le penalty non sifflé pour l'argentine, pas un qui doute dans la cellule VAR? que sait-on du protocole exactement? çà va dans un seul sens : doute de l'arbitre vers VAR mais pas le contraire???

Lucho Gonzealaise

18/06/2018 à 00h32

Je suis pas du tout d'accord. On n'est pas comme dans le cas du rugby à juger des faits de façon binaire (essai/pas essai, en avant/pas en avant, pied sur la ligne ou non). C'est l'arbitre central qui gère le match et c'est à lui de prendre toutes les décisions, justement parce que ce sont des décisions qui nécessitent un ressenti personnel et le meilleur juge pour ressentir ce qui se passe sur le terrain... est celui qui est sur le terrain. Si on commence à laisser les arbitres vidéos déjuger l'arbitre de terrain, ça va devenir n'importe quoi.

Run

18/06/2018 à 00h36

Ca, ce n'est plus une aide mais une cellule decisionnaire.

Une aide video a l'arbitrage. Ca devrait en fait, etre ce que ca dit etre.

Ni plus, ni moins.

Espinas

18/06/2018 à 00h39

Par contre, il fait arrêter de dire que c'est nouveau.
Le 9 juillet 2006, l'arbitrage vidéo a commencé grace à la perfidie du réalisateur télé et parce que les Allemands montraient tous les ralentis sur les écrans géants.

vert75

18/06/2018 à 00h39

par principe la VAR est là pour déjuger, tout comme en rugby: et donc samedi, c'est penalty et non pas "pas penalty" et çà n'a posé aucun problème, si ce n'est ce délai pour aller à l'écran, totalement inutile puisque d'ailleurs dans tous les cas depuis le début de la cm, l'arbitre n'a pas déjugé la VAR. l'arbitre ne perd pas d'autorité, par principe, la VAR est là pour aider à la vérité et donc apaiser le terrain. il faut s'habituer à ce que la gestion soit collective sur seulement de rares actions dans le match. je ne vois pas comment l'arbitre pourrait aller à l'inverse de la VAR sans passer autant de temps à étudier les replays donc il fait confiance à l'aide qu'on lui apporte et là on gagne du temps. pour l'instant toutes les décisions VAR sont valables. ce qui m'embête ce sont les fautes oubliées comme le peno pour l'argentine ou la poussette de Zuber.
on dirait qu'ils marchent sur des oeufs car jusqu'à présent la VAR se fait discrète, tant mieux elle sera d'autant mieux intégrée.

fabraf

18/06/2018 à 00h40

vert75
aujourd'hui à 00h25
il n'y a aucune raison que 4 ou 5 arbitres en régie voient moins bien qu'un seul sur le terrain sans ralentis ou replay à vitesse réelle.

*****
On nous a plus ou moins éduqué à l’écrit à l’Ecole, à interpréter une information lue par exemple (source, date, journal...). Par contre, il manque réellement une éducation à l’image. Sinon, on ne lirait pas ce type de commentaire.

L’image est forcément subjective, donc fausse. Selon l’angle, le plan, la vitesse du ralenti, le zoom, et beaucoup d’autres choses, l’image montrée crée une nouvelle ralenti.

Une personne devant un écran ne juge que celle-ci, pas l’action telle qu’elle s’est réellement passée.

Si j'étais expert en montage vidéo, je suis certain de pouvoir montrer une image démontrant qu’il n’y avait pas faute sur Griezmann et une autre le contraire.

Bref, une personne devant un écran ne devrait jamais imposer son avis, sauf à supprimer les arbitres du terrain (pourquoi pas, après tout).

impoli gone

18/06/2018 à 00h41

De ce que j'ai lu, c'est dans les 2 sens, c'est en continu (l'équipe VAR regarde continuellement et intervient si nécessaire, l'arbitre central peut demander quand il veut).
Dans l'équipe VAR, l'un regarde en direct, un 2e avec qq secondes de retard, un se focalise sur les HJ...

 

vert75

18/06/2018 à 00h56

ok merci pour la confirmation. Donc c'est quand même très très discret et plutôt étonnant car , et ce n'est pa sun problème technologique mais bien humain, il semble que les gars de la VAR aient quand même laissé quelques situations bancales derrière eux, non?
-je vois un problème de délai d'intervention dans le premier cas où l'arbitre terrain n'a pas de doute et l'action suit son cours et là, s'il y a une contre-attaque , c'est assez difficile en moins de 15" de nipper l'arbitre et de faire arrêter le jeu (on va admettre qu'en moins de 30" le ballon peut se retrouver dans la surface adverse, oui?)
-par contre cà marche mieux si l'arbitre , sachant qu'il a la VAR derrière lui, s'accorde un peu plus souvent le droit d'avoir un doute, comme son collègue au rugby, et prend l'initiative d'arrêter le jeu, de rester sur place comme lui et de demander en moins d'une minute une décision à la VAR
sachant que celle-ci a déjà commencé avant à regarder les replays au moment de l'action.
Mais çà reste insupportable le truc du genre : "on est pas sûrs, ici à 4, vient donc mater ton écran à 50 m au bord du terrain qu'on discute"
Non, çà doit être :
"ok t'as bien fait de nous appeler, on vient de revoir tout çà, siffle penalty, reste où tu es"