Sur le fil

RT @rcosmidis: ne manquez pas cette itw passionnante d'allegri (traduction par @matmartinelli, qu'il faut suivre d'ailleurs) http://t.co/Vx…

Oui. RT @BarbiePouf: J'ai retrouvé ça dans mes cartons... c'est collector ou pas? ^_^ @cahiersdufoot http://t.co/tLV8Q50rc9

RT @PhilippeGargov: Somptueux article de Jorge Valdano (oui oui, la légende du Real Madrid) sur la station de métro Santiago-Bernabéu : htt…

Les Cahiers sur Twitter

Le diaporama

On comprend mieux: Didier Deschamps garde toujours ses intentions offensives derrière du grillage, des barbelés et un portail fermé à double tour.

Tirez une lucarne au hasard


Jorge Valdano
2014-12-18

aucune réaction

Santiago-Bernabéu, un antidote contre la routine

Invité : Líbero – Santiago-Bernabéu : un stade mais aussi une station de métro. Elle inspire à Jorge Valdano, ancien joueur et directeur sportif du Real, une réflexion sur ce lieu où s’expriment à la fois la routine et l’exaltation des soirs de match. 


Egri Erbstein, le professeur divin

Survivant des deux guerres mondiales, Hongrois juif mort dans le drame du Superga, Erno Egri Erbstein est une de ces légende oubliées du football. Mais c’était surtout un immense entraîneur. Celui du Grande Torino.


Henry, la cheville des plus grands

Autoportrait craché – Je suis Thierry Henry, trente-sept ans, ancien footballeur professionnel. Je suis l'attaquant qui célébrait ses buts sans joie, ce qui a été mal compris. Je poursuivais d'autres buts, tout simplement.