Sur le fil

RT @footalitaire: Concernant """l'affaire Dugarry""", je vous invite à relire ce papier de @jeromelatta: "La malédiction du consultant" htt…

RT @JulienMomont: Pourquoi on aime tant Football Manager, en quatre points (et la suite de nos aventures avec Sankt Pauli) http://t.co/nERa…

Notre huissier est formel: vous êtes trop nombreux à ne pas avoir lu l’impeccable "Éloge du temps faible" de @CKuchly http://t.co/v89XTuwrtY

Les Cahiers sur Twitter

Le diaporama

Oui, la seule chance des Marseillais dans deux semaines serait que leur kop entonne un "You'll never craint degun" absolument poignant.

Tirez une lucarne au hasard


Julien Momont
2015-03-02

Pourquoi on aime tant Football Manager

Ma vie sous Football Manager – Impertinence des joueurs, précarité de l'entraîneur, airs de foot en folie... Une fois qu’on n’y a goûté, on n’échappe jamais définitivement à FM. Voici en quatre points ce qui nous fait tant aimer ce jeu vidéo.


L'Europe en post-scriptum

Lorsqu'il met fin à sa carrière en juin 1994, Jean-Louis Garcia n'a joué que deux rencontres de première division. Huit mois plus tard, il est appelé d'urgence pour disputer un quart de finale européen à Leverkusen.


Les Chevaliers lyonnais du Zodiaque

Les chevaliers lyonnais sont devant un défi incommensurable: traverser les douze dernières journées du championnat de Ligue 1 et affronter le Grand Pope du Complot, qui veut les faire terminer deuxièmes afin que le PSG emporte le titre.