auteur
Julie Grémillon

Du même auteur

Guerre des droits : la privatisation du football

Imitant Kirch pour la Coupe du monde, la LNF a décidé de commercialiser les droits radiophoniques de ses compétitions. Dépecé en morceaux et totalement privatisé, le football sera-t-il plus rentable? En attendant, TF1 promet l'apocalypse publicitaire pour le Mondial.


soupalognon

07/02/2002 à 17h07

plus ou moins d'accord: performanace sportive = condition necessaire mais pas suffisante. (tu te rappelles des maths:)? )

RP

07/02/2002 à 19h32

Très enrichissantes ces réactions. Apparemment Doomer(2) (que je n'avais pas encore lu sur les CDF) est aussi un Rhône-Alpin, donc ça nous ferait un joueur de plus dans la perspective de l'organisation d'un match entre forumistes de la région (et des régions environnantes s'ils sont prêts à faire le déplacement!). Pour en revenir à l'article, je ne sais pas si vous l'avez vu car c'était dans L'Equipe Mag (qui est vendu avec un journal qui n'est pas très apprécié par ici!!!) mais une BD de Lefred-Thouron montrait bien le caractère ridicule de la privatisation de tout ce qui touche au football et illustre (bien que cette BD soit parue avant!!!) l'exemple pris par la journaliste des CDF: "Et un peu plus tard, on ne pourra plus parler du match de la veille avec des potes sans régler une taxe". En effet, Lefred-Thouron avait dessiné une scène ayant lieu un matin dans un bar: deux potes viennent juste de s'y retrouvé pour parler du match de la veille, l'un commence à en parler, mais l'autre le reprend ausitôt de volée en lui disant: "Fait gaffes, on doit pas en parler. Le contrôleur de la ligue (représenté avec un imper et des lunettes!) est juste derrière toi".

El mallorquin

08/02/2002 à 03h23

Guilmour, vu le spectacle proposé par l'OM depuis deux ans, moi je trouve ça plutôt normal qu'ils aient touché si peu de fric. Tout OM qu'il est, ton OM n'en reste pas moins un 15è du championnat...

Playtime

09/02/2002 à 11h54

Le plus surprenant, dans cette affaire, c'est que les chantres du prétendu libéralisme (dont Aulas avec talent et Proisy avec ridicule sont les caricatures) ne jurent que par l'exclusivité des droits, c'est à dire la constitution de monopoles (après appel d'offres il est vrai mais j'ai les plus grands doutes sur sa transparence, cf. Darmon et la FFF).

 

Playtime

09/02/2002 à 12h15

Et puis d'ailleurs, il y en a marre de toutes ces considérations économiques, financières, politiques, médiatiques, qui viennent troubler le jeu. Le jeu, justement, c'est ce qui compte. Le sport. Sport = exercice physique + compétition. Que le meilleur gagne. Moi, je serais volontiers pour une répartition strictement égalitaire des droits (impôts) de toute sorte dont nous taxent ces prétendus libéraux (c'est un comble !). Tous ces dirigeants de club ont acquis (hélas !) des clbs en connaissance de cause : il savent qu'il y est question de sport et pas de n'importe quel entreprise : qu'ils en tirent les conséquences et tant pis pour eux s'ils ont investi là où il ne fallait pas. On n'a jamais eu besoin d'eux, ils ne sont pas les bienvenus. Qu'ils se cassent si le système actuel ne leur plaît pas. Nos performances européennes, de toute façon, ne seront pas pires que de 1960 à 1990 et nous ne nous en porteront pas plus mal...

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)