auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Au secours de la défaite

Ça y est, Vincent Duluc et avec lui L'Équipe semblent enfin avoir découvert la dérive oligarchique du football européen. Faut-il les applaudir? 


Utaka Souley

11/02/2021 à 08h47

Pendant quelques années, Duluc a pu être considéré comme un personnage important, voire influent du monde du Football, hexagonal en tous cas. Ce qu'il constate, c'est que cette révolution libérale qu'il a accompagnée l'abandonne désormais sur le bord de la route. Sincère, il l'est sûrement, mais il est aussi déçu, tel le cadre sup' qui s'est fadé les projets difficiles et les missions délicates et qui ouvre avec dépit sa lettre de licenciement quand sa société se réorganise pour "voir plus grand".

Jamel Attal

11/02/2021 à 09h05

@suppdebastille
"Même s'il a assisté à tout cela sans rien dire, pourquoi ne pas se réjouir qu'il rejoigne "ton" camp? Chacun a le droit d'évoluer."
---

Tout est un peu dans le "Même s'il a assisté à tout cela sans rien dire"…
En ajoutant :
- pendant vingt-cinq ans ;
- aux premières loges ;
- sans pouvoir l'ignorer ;
- en ne trouvant rien à y redire ;
- dans une position qui lui permettait de peser dans la bataille.

Il se réveille subitement :
- avec des termes qu'il n'a jamais employés ;
- au moment où la bataille est perdue ;
- sans considérer une seule seconde une petite part de responsabilité ;
- au moment où ça lui rapporte des gratifications symboliques.

Ça ne relève pas du "droit d'évoluer", c'est la définition même de la tartufferie, c'est littéralement voler au secours de la défaite. J'avoue ne pas savoir ce qu'il te faut pour l'admettre, tellement c'est accablant :)

PS : ce n'est évidemment pas "mon" camp, c'est celui du football qu'il prétend défendre tout à coup.

cocobeloeil

11/02/2021 à 13h38

Peut être aussi parce qu'il y a 'dérive' et 'dérives'.

Tant que ça dérivait "un peu", ça n'avait pas l'air de le déranger outre mesure, il s'en accommodait, voire ça lui était utile dans son boulot.

Là, ça dérive trop dans son acceptation de la dérive, ça dérive grâve, ça risque d'échouer, et lui avec. Ou alors il va rester au port, ce qui est pire.

Je pense que ça arrive souvent avec les gens qui profitent à fond du système économique ou politique, quand ça les arrange ils ferment les yeux.

Ceux là même qui commencent à critiquer et ouvrir leurs oeillères quand ce type de système va "trop loin" et choque leurs prétendues idées humanistes qui leur donnaient une sorte de bonne conscience intérieure.

Jamel Attal

11/02/2021 à 15h37

@cocobeloeil / @Utaka Souley
Oui, ça se tient. On a quand même un peu de mal à identifier le franchissement d'un seuil de tolérance : la réforme proposée par l'UEFA est dans la droite ligne des précédentes, elle ne marque pas de rupture comme l'aurait fait une Superligue privée-fermée. C'est strictement la même logique que celle qui s'exprime depuis le premier projet en 1998 et les réformes de la LdC qui ont suivi.

Ça illustre surtout une impuissance critique dont Duluc n'est évidemment pas particulièrement responsable et qui est commune aux médias sportifs en général, mais dont il devrait avoir conscience, maintenant qu'il a été frappé d'un éclair de lucidité.

Lui et les autres devraient quand même se demander : "Comment avons-nous pu [être assez impotents pour] passer à côté de tout ça ?" Mais je crains que la bonne conscience ne l'emporte sur la mauvaise – d'autant qu'à mon avis, ils n'ont jamais été aussi dupes que ça.

Il faut avoir déployé un niveau d'énergie considérable pour faire en sorte de ne pas "voir" ce qui se passait – sans parler de l'analyser ou de le critiquer. Bien sûr, il y a le piège de la pseudo-neutralité journalistique, un manque de culture politique, mais tout de même, quel naufrage.

gurney

11/02/2021 à 20h18

Je pense surtout que certains sont plus lents pour voir les conséquences de certains choix.
Au tout début, l'idée d'avoir 2 équipes par nation avait un petit côté excitant, mais les gens n'ont pas vu la suite (prévisible) de l'histoire.

Jamel Attal

11/02/2021 à 20h58

"Sincère", "lent" : vous prenez bien des précautions pour soutenir la thèse de la sottise (qui n'est pas la mienne – du moins pas en première hypothèse).

Il y a dix ans, il suffisait de regarder les résultats de la LdC pour voir ce qui s'était passé… au cours des dix années précédentes. Les résultats, mais aussi la formule de compétition, le système de répartition des ressources, les coups de boutoir des gros clubs pour obtenir encore plus de l'UEFA. Et là, ce n'est parler que de la Ligue des champions.

La question reste : comment a-t-il été possible de ne rien voir, de ne rien dire devant tant d'évidences, pendant si longtemps ? Pour se réveiller du jour au lendemain, en février 2021, avec des termes comme "caste" et "confiscation".

Désolé d'être pénible, mais je pense qu'il est très important de prendre la mesure de cet aveuglement collectif, dont Duluc confirme, en osant cet édito, qu'il n'est que le représentant le plus emblématique.

cocobeloeil

12/02/2021 à 14h29

Sinon, Duluc va avoir 59 ans en septembre.

A quel age ils prennent leur retraite les journalistes? Pas de date limite? Comme tout le monde?

Peut-être qu'il n'en a plus rien à cirer, qu'il va bientôt passer la main. Ca serait le moment pour lui de dénoncer des dérives qu'il n'aurait jamais réellement apprécié mais dont il se serait accommodé bien consciemment, pour continuer à réaliser ce qu'il aime faire: écrire sur le foot pro dans un média ultra connu et resté bien calé au milieu de ce panier de magouilles et de corruptions en tous genres?

Ca pourrait être une des réponses possibles à la question essentielle dont parle Jamel:

Pourquoi ce revirement soudain?

 

Franco Bas résilles

13/02/2021 à 14h10

Au risque de paraître naïf, son long passage en réanimation du fait du covid pourrait aussi bien expliquer une forme d'introspection et de "libération" d'une parole qu'il retenait jusqu'alors... C'est juste une hypothèse.

Le forum

Festival de CAN

aujourd'hui à 02h54 - Cheikhou Boule à thé : Zut, je suis tombé sur Ouganda-Ghana à 2-0, puis j'ai zappé en pensant que c'était le match... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 01h36 - PCarnehan : Bah, moi aussi je défaille à mes trucs. Amélie Poulain va m'en vouloir. C'était 1983, et pas... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 01h17 - forezjohn : impoli gone06/03/2021 à 18h10Tout pareil. Pauvre petite série disparue trop... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 01h17 - Tricky : Utaka Souley06/03/2021 à 21h45L'argument "c'est ma discipline, c'est donc moi qui ai raison", ça... >>


Manette football club

aujourd'hui à 00h00 - Aristofan : Le scénario du 6 est exceptionnel, sa galerie de personnages, et le twist au milieu du jeu, un... >>


Dans le haut du panier

06/03/2021 à 23h10 - lyes : Bon du coup ce débat sans fin sur l'héritage de Parker c'est bieng mais demain c'est sans doute... >>


Gerland à la détente

06/03/2021 à 23h01 - LYon Indomptable : balashov22aujourd'hui à 22h04C'est clair qu'on s'en rend bien compte avec les matchs à huis-clos,... >>


Good kop, bad kop

06/03/2021 à 22h20 - vertigo : C'est vrai, et les speakers des stades qui annoncent les changements et les buteurs à... qui au... >>


Le fil dont vous êtes le héros

06/03/2021 à 22h20 - Utaka Souley : J'espère qu'on n'élimine pas définitivement le dernier de la dernière poule. >>


Futebol lusitano

06/03/2021 à 22h00 - Sidney le grand Govou : Ils ont eu très très chaud quand même. >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)