auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

De quoi Nasser Al-Khelaïfi est-il "innocent" ?

Minichro – Relaxé par la justice suisse dans une des affaires de corruption de la FIFA, Nasser Al-Khelaïfi est-il aussi "entièrement blanchi" qu'il le prétend? 


Espinas

31/10/2020 à 10h51

Le problème 1 est superbe: un accusé de corruption pouvait donc avant 2016 corrompre la partie plaignante pour qu'elle retire sa plainte.

Panda

31/10/2020 à 20h57

Heureusement qu'il y a la Justice d'internet, qui se rend bien plus facilement que la vraie (quatre paragraphes, un tweet, la conviction d'être du bon côté, c'est un diplôme plus accessible que Juge).

Jamel Attal

01/11/2020 à 11h21

@Panda
Est-ce que tu pourrais nous gratifier d'un début d'argument ?
Avant cela, je t'invite à consulter les articles écrits par les quelques spécialistes des affaires de la FIFA (de celle-ci comme des autres), voire à relire le mien – histoire d'indiquer ce qu'il comporterait de factuellement faux.

Panda

01/11/2020 à 13h18

Qu'est-ce qui est factuellement faux dans mon intervention ?

Jamel Attal

01/11/2020 à 14h23

Il y a plus de quatre paragraphes et pas de tweet dans mon article. Ni conviction d'être du "bon côté", mais c'est certes plus difficile à prouver, l'accusation étant elle-même fondée sur rien.
Par ailleurs, je n'ai pas dit que ton intervention était factuellement fausse : je t'en ai demandé raison.

Bernard Diogène

01/11/2020 à 15h52

@Jamel Attal
Je pense que Panda parlait de la publication d'Al-Khelaïfi, pas de l'article des Cahiers.
[Nota : dans le tweet de NAK, il n'y a pas quatre paragraphes mais un paragraphe de quatre phrases.]

José-Mickaël

01/11/2020 à 17h44

Ah, il ne répondait pas au message d'Espinas ?

 

Jamel Attal

01/11/2020 à 20h18

Le mystère s'épaissit. Peut-être qu'il répondait à un pote sur Whatsapp, ou à un post du fil politique, ou à une encyclique du pape.