auteur
La rédaction

Du même auteur

« Contredire l'idée que le 10 aurait disparu »

Pour la sortie de L'Odyssée du 10, nous avons posé dix questions à ses auteurs. Ils ont distribué les transversales. 


Milan de solitude

21/10/2019 à 18h30

Aujourd'hui, Pastore ne se voudrait-il pas un numéro 10 à l'ancienne ? Et ses difficultés en club et en sélection ne corroboreraient-elles pas le fait que le poste, ou plutôt l'emploi de numéro 10, a dû s'adapter ?

12 mai 76

21/10/2019 à 20h45

Il y a eu il y a très longtemps un intéressant article des Cahiers du Cinéma sur Platini qui voyait au ras du sol le jeu comme si il était une caméra qui embrassait tout le terrain. J’essaye de retrouver ça. C’était une belle démonstration du 10, ou plutôt de l’artiste qui voyait différemment des autres.

12 mai 76

21/10/2019 à 20h57

J’ai retrouvé. Cahiers du cinéma dé juillet août 1986. Platini et le hors champ:

« Là où je suis, le jeu n’est pas car il est déjà ailleurs. »

« Jamais tu ne regardes le jeu d’où je le vois. »

J’essayerai de vous recopier le passage en entier.



et alors

21/10/2019 à 22h32

(Réactions très Roma-centrées, désolé, et encore je ne reviens pas sur Totti puisque j'y passerais des plombes.)

- D'une certaine manière, Pastore témoigne que les 10-à-l'ancienne n'ont plus leur place dans le foot contemporain, puisque même au poste central d'un 4-2-3-1 qui devrait lui revenir sur la valeur technique, ses entraîneurs préfèrent des joueurs au profil de 8, en tout cas plus dynamiques, plus "de percussion" même s'ils ont aussi des qualités de passe (typiquement Pellegrini).

- Mais je ne suis pas tout à fait convaincu par le fait d'écarter a priori ces 8 de l'héritage du 10 (enfin, comme Christophe, puisque Julien nuance). Les détonateurs à la Pogba ont d'abord d'autres qualités, mais les Pellegrini (ou Mangani, dans mon autre club préféré) se sont imposés en relayeurs/mezz'ale surtout pour leurs qualités techniques et de vision de jeu.

- Et si les qualités/responsabilités du meneur sont désormais réparties, on peut aussi considérer ça comme une victoire du 10, surtout quand on voit trois ou quatre joueurs qui ont été formés à ce poste cohabiter dans une équipe. Pour le coup, j'ai le souvenir de la Fiorentina qui pouvait aligner Pizarro, Borja Valero et Mati Fernandez (sans compter Aquilani et des 9,5 comme Ljajic...).

- Plus anecdotiquement, un exemple de "certains joueurs sont dotés d’une véritable intelligence de jeu, d’une vision qui dépasse la moyenne, mais n’arrivent pas à faire la passe qui va avec" : Amadou Diawara, qui tente régulièrement de superbes passes longues dans de beaux espaces, lesquelles arrivent systèmatiquement deux mètres devant ou derrière l'attaquant.

- Bon, comme je ne peux tout de même pas complètement laisser passer sur Totti : peut-être qu'il aurait pu jouer en 6 (cela dit, De Rossi y avait la même qualité de jeu en une touche et bien plus d'impact par ailleurs), mais quel gâchis ça aurait été. Un peu comme Pjanic, certes devenu un super régulateur indispensable à son équipe, mais dont on ne voit presque plus les gestes décisifs dans les trente derniers mètres avec lesquels il est capable de régaler tout amateur de foot.

Yohan Cowboy

21/10/2019 à 22h40

Ton commentaire me fait plaisir, parce qu’il m’incite à penser que la lecture devrait te plaire ! (En plus, on a eu Totti)

dugamaniac

21/10/2019 à 22h42

Le "6" il joue dans ses 30 mètres, le 10 il joue dans les 30 mètres adverses.
Y a pas photo pour moi.

Marius T

22/10/2019 à 08h49

Je vais l’acheter à une seule condition, un passage est il consacré au Carré Magique de Michel Hidalgo ?

Yohan Cowboy

22/10/2019 à 10h03

On l’évoque bien sûr, et Jean-Marc Furlan rend d’ailleurs un hommage appuyé à Michel Hidalgo.

Mik Mortsllak

22/10/2019 à 19h22

Le sujet est déjà très intéressant à la base, et teaser ce livre avec du Carrière et du Bodmer risque d'être très efficace en ce qui me concerne.

tes fessées

22/10/2019 à 23h11

Le 10 que j'ai vraiment adoré, c'était Moravcik. Quelle classe sur un terrain ce type. L'impression qu'il savait toujours ce qu'il allait faire du ballon avant de le recevoir.
J'aimais bien Thierry Moreau aussi. Il survolait la D2 dans les nineties. En D1, c'était plus dur, il était déjà un peu trop lent.
Dans les 80s/90s, tous les clubs avaient un ou deux 10. En début de saison, quand je pronostiquais un classement, je le faisais en regardant les 10 de chaque équipe!

Sinon, trois remarques sur l'article :
1/ L'un des auteurs cite Messi comme un 10. Là, j'avoue, je ne comprends pas. Il correspond pas du tout à l'idée que je me fais d'un 10. Super joueur, très technique, très rapide, dribbleur, d'accord. Mais, il ne prend pas la responsabilité d'organiser le jeu. Et quand il le fait, c'est pour prendre la balle, dribbler et frapper, pour schématiser.
2/ Idem sur le passage expliquant que chaque joueur doit aujourd'hui être un 10 en puissance, en allant jusqu'à citer le latéral de LIverpool. Oui, le type sait faire des passes tranchantes. Mais bon, c'est vraiment pas nouveau qu'un latéral sache le faire.
3/ Rudi Garcia, je pense qu'il faisait référence à Valère Germain, pas à Radonjic. D'ailleurs, j'ai lu qqpart des propos de Carrière qui disait que Germain était typiquement le joueur intelligent qui voyait la bonne chose à faire avec le ballon mais trop juste techniquement pour l'exécuter.

 

Radek Bejbl

23/10/2019 à 01h57

C'est quand même étonnant de schématiser ainsi le jeu de Messi, qui est le meilleur passeur au monde et de très loin le joueur le plus créatif depuis de longues années. Il est littéralement le seul organisateur du jeu barcelonais depuis deux saisons. De même, le rôle d'Alexander-Arnold, qui est la principale source de créativité par la passe de Liverpool (Michael Cox en a encore fait un article en août après celui le qualifiant de "right-back-playmaker" l'an dernier), est l'une des principales (r)évolutions du football actuel.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)