auteur
Philippe Rodier

Du même auteur

Diego Simeone et Claudio Ranieri, influences oubliées ?

De tout temps, les exploits ont existé dans le football. Essayons tout de même de remonter l’horloge pour comprendre comment la machine s’est emballée.


Richard N

10/05/2019 à 11h08

Tres bon article, bravo. Le premier paragraphe toutefois me laisse sceptique. Je ne pense pas que le fait que des "petites nations" ou des "petits clubs" parviennent à tirer leur épingle du jeu soit un phénomène de notre époque ni qu'il se soit particulierement multiplié ces derniers temps. Je pense au contraire que depuis toujours, le foot a donné aux petits la possibilité de battre les plus gros. C’est même un de ses attraits principaux, selon moi.

 

Redalert

11/05/2019 à 09h58

Dommage de ne pas ouvrir sur la fin sur Pochettino qui me semble être un bon mix entre Pep et le chollo Simeone.

Sur le fil

RT @lemonde_sport: CAN 2019 : « L’équipe algérienne, binationale, nous rappelle à tous que la diversité est une richesse collective » https…

RT @cahiersdufoot: [partenariat win-win disruptif] Pour l'anniv de la deuxième étoile, on vous fait gagner des t-shirt de notre nouvelle co…

RT @mdiplo: Depuis l’indépendance, en 1962, les stades sont la caisse de résonance des revendications sociales de toute la jeunesse masculi…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)