auteur
Philippe Rodier

Du même auteur

Diego Simeone et Claudio Ranieri, influences oubliées ?

De tout temps, les exploits ont existé dans le football. Essayons tout de même de remonter l’horloge pour comprendre comment la machine s’est emballée.


Richard N

10/05/2019 à 11h08

Tres bon article, bravo. Le premier paragraphe toutefois me laisse sceptique. Je ne pense pas que le fait que des "petites nations" ou des "petits clubs" parviennent à tirer leur épingle du jeu soit un phénomène de notre époque ni qu'il se soit particulierement multiplié ces derniers temps. Je pense au contraire que depuis toujours, le foot a donné aux petits la possibilité de battre les plus gros. C’est même un de ses attraits principaux, selon moi.

 

Redalert

11/05/2019 à 09h58

Dommage de ne pas ouvrir sur la fin sur Pochettino qui me semble être un bon mix entre Pep et le chollo Simeone.

Sur le fil

RT @BilelGhazi: Le message du KVN contre la réforme des coupes européennes #OLSMC @lequipe https://t.co/yguyWRHJuF

RT @PierreRevillon: Exposition des 25 ans, marché des supporters. Une belle journée en perspective. Venez nombreux. https://t.co/nJDPtQyqle

🏆❤️ https://t.co/P6ffMigmSo

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)