auteur
Richard N

 

Pionnier du foot sur le Web avec Kick'n'Rush, historien pour les Cahiers et Footichiste pour son compte.


Du même auteur

United-Barca 1991, la marque Hughes

Barcelone et Manchester United se sont souvent croisés en coupe d’Europe. Notamment le 15 mai 1991 à Rotterdam, pour une finale de Coupe des vainqueurs de coupes dont un joueur, Mark Hughes, avait fait une affaire personnelle.


osvaldo piazzolla

16/04/2019 à 04h49

L'obscure raison, il me semble, était que Liverpool, en tant que désigné responsable du drame du Heysel avait écopé d'une peine plus lourde que le reste des clubs anglais.

Richard N

16/04/2019 à 04h57

L'auteur des deux articles jour tient à associer Christophe Zemmour dans la réalisation de ce doublé.

Richard N

16/04/2019 à 05h02

osvaldo piazzolla
aujourd'hui à 04h49

Oui Osvaldo. Précisément, Liverpool avait été suspendu pour un an de plus que les autres clubs. Il était donc prévu qu'en cas de retour des clubs anglais, les Reds devaient attendre une saison de plus (Mais c'était trop long à expliquer dans mon texte. Et puis j'aime bien le mot obscur :-) )

Tonton Danijel

16/04/2019 à 09h01

De ce parcours, je retiens surtout la boulette de Claude Barrabé lors du quart de finale retour qui avait entraîné l'élimination du Montpellier de Laurent Blanc et Carlos Valderrama (alors que les héraultais avaient ramené un nul 1-1 de Old Trafford, après avoir sorti deux récents champions d'Europe - le PSV de Romario au premier tour, et le Steaua atomisé au second tour). Y avait la place...

MU qui a ensuite connu 5 éliminations prématurés en coupe d'Europe, avant même de passer l'hiver...

Ba Zenga

16/04/2019 à 10h21

Merci à toi Richard!

Mama, Rama & Papa Yade

16/04/2019 à 11h57

Je rejoins Tonton, y avait la place pour que La Paillade nous prive de ce très bon article sur la « patte Mark Hugues », dont le métier avait eu raison des jeunes nerfs de Pascal Baills à l’aller (bousculade de Baills suite à un attentat non sanctionné du Gallois, mimée en coup de tronche par Hugues) et de JM Thetis au retour (glaviot sur le mancunien).

Lesté de quelques blessures et suspensions, le MHSC retrouve les Red Devils à la Mosson avec le choix de Kasperczak de titulariser en pointe le jeune Garcia, a priori n.4 dans la rotation au détriment des Garande ou Xuereb qui ne rentreront qu’en 2e MT quand tout semblait joué. Assez certains de leur solidité, les pailladins ont clairement ciblé le 0-0 pour viser le passage en demies. Le coup-franc de Blackmore juste avant la mi-temps arrive comme un direct au foie. La mi-temps tombe dans une Butte évidemment comble pour l’occasion, il est difficile de s’asseoir mais il le faut: on était aux premières loges au moment de ce maudit ballon relâché, et on est tous sonnés.

La seconde reprise confirme que nos pailladins ne vont pas mieux. 3 minutes suffisent aux Red Devils pour plier l’affaire sur penalty. Le reste n’est que du temps de jeu supplémentaire en Coupe d’Europe pour un club qui n’en est qu’à la seconde de ses campagnes européennes, uniformément jalonnées d’anciens vainqueurs de C1 (Benfica en 88, PSV, Steaua & ManUtd en 90-91).

On en veut tous à Barrabé, parce que la frappe est sur lui, parce que les Blanc-Lucchesi-Thetis maîtrisent bien jusque là les McClair, Hugues & Sharpe. Parce que pour preuve, ils ne tentent pas le ballon dans la boîte sur ce foutu coup-franc... Un ballon lourd, flottant, mais comme Barrabé en capte une douzaine tous les putains de matins à Grammont. C’est cruel de lui en vouloir parce que cette belle campagne doit beaucoup au gardien pailladin, héroïque au Phillipstadion comme à Old Trafford. Et c’est aussi oublier l’autre gros regret avec cette énorme balle de 2-1 foirée par Daniel Xuereb en fin de match aller.

Aurait-elle au final changé quelque chose, ou est-ce qu’on se contentera d’invoquer le supplément de karma de certains clubs, comme vérifié récemment au Parc des Princes? Voilà donc le MHSC envoyé au musée sous-marin des navires français patrouillant en coupes d’Europe. Avec son « bar » à lui, synonyme de sa plus grosse déception continentale: à St Étienne sa barre carrée, à Marseille son Bari, à Paris son Barcelone, et à la Paillade son Barrabé. Nous voilà furtivement conviés à la table de nos meilleurs représentants, c’est toujours ça.

Toujours est-il que Tonton a raison, oui il y avait la place.
Malgré Mark Hugues.

Mix Diskerud

16/04/2019 à 12h12

Mark Hughes qui marquera à nouveau plus de 3 ans plus tard contre le Barça, lors d'un match de phase de groupes de Ligue des Champions pour un match nul 2-2 à Old Trafford.

Au retour, Manchester explose face au duo intenable Romario-Stoïchkov, défaite 4-0. Alors verra-t-on ce soir un doublé d'Alexis Sanchez ou une leçon orchestrée par Suarez et Messi?

Merci pour ce doublé Richard, et merci aux montpelliérains pour ces commentaires avisés sur un épisode de l'histoire du MHSC que je ne connaissais pas.

Mix Diskerud

16/04/2019 à 12h21

Mark Hughes qui marquera à nouveau plus de 3 ans plus tard contre le Barça, lors d'un match de phase de groupes de Ligue des Champions pour un match nul 2-2 à Old Trafford.

Au retour, Manchester explose face au duo intenable Romario-Stoïchkov, défaite 4-0. Alors verra-t-on ce soir un doublé d'Alexis Sanchez ou une leçon orchestrée par Suarez et Messi?

Merci pour ce doublé Richard, et merci aux montpelliérains pour ces commentaires avisés sur un épisode de l'histoire du MHSC que je ne connaissais pas.

Mama, Rama & Papa Yade

16/04/2019 à 12h50

Je rejoins Tonton, y avait la place pour que La Paillade nous prive de ce très bon article sur la « patte Mark Hugues », dont le métier avait eu raison des jeunes nerfs de Pascal Baills à l’aller (bousculade de Baills suite à un attentat non sanctionné du Gallois, mimée en coup de tronche par Hugues) et de JM Thetis au retour (glaviot sur le mancunien).

Lesté de quelques blessures et suspensions, le MHSC retrouve les Red Devils à la Mosson avec le choix de Kasperczak de titulariser en pointe le jeune Garcia, a priori n.4 dans la rotation au détriment des Garande ou Xuereb qui ne rentreront qu’en 2e MT quand tout semblait joué. Assez certains de leur solidité, les pailladins ont clairement ciblé le 0-0 pour viser le passage en demies. Le coup-franc de Blackmore juste avant la mi-temps arrive comme un direct au foie. La mi-temps tombe dans une Butte évidemment comble pour l’occasion, il est difficile de s’asseoir mais il le faut: on était aux premières loges au moment de ce maudit ballon relâché, et on est tous sonnés.

La seconde reprise confirme que nos pailladins ne vont pas mieux. 3 minutes suffisent aux Red Devils pour plier l’affaire sur penalty. Le reste n’est que du temps de jeu supplémentaire en Coupe d’Europe pour un club qui n’en est qu’à la seconde de ses campagnes européennes, uniformément jalonnées d’anciens vainqueurs de C1 (Benfica en 88, PSV, Steaua & ManUtd en 90-91).

On en veut tous à Barrabé, parce que la frappe est sur lui, parce que les Blanc-Lucchesi-Thetis maîtrisent bien jusque là les McClair, Hugues & Sharpe. Parce que pour preuve, ils ne tentent pas le ballon dans la boîte sur ce foutu coup-franc... Un ballon lourd, flottant, mais comme Barrabé en capte une douzaine tous les putains de matins à Grammont. C’est cruel de lui en vouloir parce que cette belle campagne doit beaucoup au gardien pailladin, héroïque au Phillipstadion comme à Old Trafford. Et c’est aussi oublier l’autre gros regret avec cette énorme balle de 2-1 foirée par Daniel Xuereb en fin de match aller.

Aurait-elle au final changé quelque chose, ou est-ce qu’on se contentera d’invoquer le supplément de karma de certains clubs, comme vérifié récemment au Parc des Princes? Voilà donc le MHSC envoyé au musée sous-marin des navires français patrouillant en coupes d’Europe. Avec son « bar » à lui, synonyme de sa plus grosse déception continentale: à St Étienne sa barre carrée, à Marseille son Bari, à Paris son Barcelone, et à la Paillade son Barrabé. Nous voilà furtivement conviés à la table de nos meilleurs représentants, c’est toujours ça.

Toujours est-il que Tonton a raison, oui il y avait la place.
Malgré Mark Hugues.

Mama, Rama & Papa Yade

16/04/2019 à 12h51

Ah crotte doublon ne tenez pas compte du second, c’est le même que le premier my bad.

 

Gouffran direct

16/04/2019 à 16h33

Super intéressant et les souvenirs des matchs contre Montpellier aussi.
Merci messieurs.

Ces sorties de Busquets quand-même...

Sur le fil

Alexandre Ruiz pointing fingers at things, a collection. https://t.co/GxkD6WxkZ2

Ivan Ergić, footballeur et "dernier marxiste" - https://t.co/YsxXFwAQbH

RT @BilelGhazi: Le message du KVN contre la réforme des coupes européennes #OLSMC @lequipe https://t.co/yguyWRHJuF

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Paris est magique

aujourd'hui à 01h19 - lemon : Bah oui, ça nous a bien réussi de vendre un mec de club avec un état d’esprit irréprochable... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 01h06 - Milan de solitude : Trickyaujourd'hui à 00h17---L'horrible Théophile Gautier ? >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 01h02 - patrice : Golf - USPGAParfaitement résumé Mr Mata Mord... Koepka qui a donc bien fait de massacrer le... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

aujourd'hui à 00h27 - Tricky : Metzallica19/05/2019 à 16h19Ivan Balliu———Très très classe, je trouve.J’aime bien ce... >>


Cacamiseta 2019

aujourd'hui à 00h27 - Utaka Souley : J'imagine la séance de brainstorming sous mélange LSD / cocaïne / white spirit / Destop qui a... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 00h06 - Aristofan : Jeune Mavuba Vaincu17/05/2019 à 15h37______________________A mon avis, il y a beaucoup mieux à... >>


Santiago Bernabeu

19/05/2019 à 23h46 - Hok : Et ce serait sympa du coup de nous solder Benzema, pour un retour au bercail. >>


Dans le haut du panier

19/05/2019 à 23h29 - fabraf : Tu as trouvé sur ce week-end ? Franchement je n’ai pas vu la différence avec la NBA : des tirs... >>


Gerland à la détente

19/05/2019 à 23h26 - Hok : Et nous apprennent qu'il s'est marié !Alors, Charlize ou pas Charlize ? >>


Aimons la Science

19/05/2019 à 23h23 - Utaka Souley : @SocRaïtesSur les 2CV et les 4L, le chauffage était fait en dérivant l'air du circuit de... >>


Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)