auteur
MinusGermain

It’s a Decelebration

Marque de respect envers une équipe fréquentée dans le passé, le refus de fêter un but est aussi une bien curieuse mise en scène. Au point qu'on se questionne parfois sur la sincérité de la démarche.


theviking

08/10/2018 à 13h52

Oui, mais bon un point rageur pour montrer que t'es quand même content d'avoir mis ton équipe à l'abri pour une qualif' en demi-finale.

theviking

08/10/2018 à 13h53

(je répondais à Lucho)

Danishos Dynamitos

08/10/2018 à 14h01

Tout à fait. On en voudra forcément à celui qui célèbre trop ostensiblement contre son ancien club (pire encore, avec sa célébration-signature) comme Bafé Gomis l'a fait avec Lyon contre Sainté.

En revanche, on ne demande pas aux buteurs de s'excuser de marquer contre leur ancien club. Il suffit juste de rester mesuré dans sa joie. Les supporters ne sont pas stupides non plus.

leo

08/10/2018 à 14h05

Chouette article sur une manie assez désagréable, nouveau symptôme de la mise en scène dans laquelle vivent les joueurs de haut niveau.

Je trouve dommage, cependant, de trouver un côté prémédité ou calculé aux "courses folles de Filippo Inzaghi". Je crois, au contraire, que Superpippo célébrait tous ses buts de la même manière car, pour lui, tous ses buts se valaient, le but de raccroc contre la Salernitana comme un but décisif ou magnifique en Ligue des Champions ou avec la Squadra Azzura et tous le mettaient dans le même état de transe (qu'il devait déjà ressentir quand il marquait dans le jardin ou dans la rue avec ses frangins et ses voisins).

OLpeth

08/10/2018 à 14h14

Je m'excuse, lapin compris la blague finale, quelqu'un daignerait m'expliquer, même si c'est forcément moins drôle quand on explique ?

Pavarrois

08/10/2018 à 14h21

@Lucho

Complètement d'accord avec toi.
J'ai l'impression que le but en lui même explique une bonne partie de cette non célébration.

En tout cas toutes les non-célébrations du monde m'enerveront bien moins que les célébrations à haute valeur marketing

El Mata Mord

08/10/2018 à 14h34

@OLPeth

https://miniurl.be/r-1qil

Xeneise

08/10/2018 à 17h28

Pavarrois
aujourd'hui à 14h21

En tout cas toutes les non-célébrations du monde m'enerveront bien moins que les célébrations à haute valeur marketing

Mais c'est clair !! J'en veux tout les jours du Griezmann triste plutôt que cette c******** de Fortnite de mes c***** !!

suppdebastille

08/10/2018 à 18h58

Ça je crois que la célébration de Griezmann se place probablement sur le podium des célébrations ridicules mais bon c'est probablement parce que je suis totalement étranger à ce monde.

Pascal Amateur

08/10/2018 à 19h14

Bah, Fortnite c'est juste un jeu où des enfants abattent des personnes façon sniper, c'est plutôt sympa.

 

rougénoir

08/10/2018 à 19h19

Le summum du comique sera le jour où un joueur qui a refusé de célébrer son but parce qu'il voulait respecter son ancien club sautera de joie que son but soit refusé après l'intervention de la VAR...

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)