auteur
Guillaume Balout

Du même auteur

C’était la Serbie-et-Monténégro

Avant d’être un match de Ligue des nations, Serbie-Monténégro désignait la dernière mutation de la Yougoslavie de 2003 à 2006. Entre règlements de compte mafieux, matches arrangés et autodestruction, le foot serbo-monténégrin marquait aussi le crépuscule d’une génération maudite.


Tonton Danijel

09/10/2018 à 10h30

"En coupe de l’UEFA, il ne tombe qu’en huitièmes de finale face au CSKA Moscou, futur finaliste."

Futur vainqueur, même.

Merci pour cet article très intéressant!

 

Toni Turek

09/10/2018 à 20h19

Ah, le foot de l'Est... Ses arrangements, sa corruption, ses bidouilles & magouilles.
L'affairisme a encore et toujours de beaux jours devant lui.

Merci pour ce retour sur cette entité S&M.
Cela me fait penser à la CEI, qui avait fait la jonction entre l'URSS et la Russie. Mais de mémoire, l'équipe nationale de la CEI a duré moins longtemps (1 an, 1992 ?), et il n'y a pas eu de championnat dédié.
On aura peut-être un truc semblable avec une Bosnie partagée, dans un futur peut-être pas si lointain.

En attendant, si Serbie et Monténégro parviennent à jouer sans affrontement que ce soit sur le terrain ou dans les tribunes, ce sera déjà une victoire.


Merci beaucoup pour cet éclairage, même s'il n'est pas très réjouissant !

Sur le fil

RT @Ploukyroiduciel: @cahiersdufoot je crois que le problème du révélateur se pose partout dans le monde https://t.co/48lzM9AB74

H-12 https://t.co/AyeIa8MLZe

RT @banquetteNE: Dans le dernier épisode de Banquette, @Romain_Molina évoque au micro d’@AbdallahSoidri les oligarques russes qui se paient…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Happy Neuer

Neuer : 'Finir l'année sur une bonne note'." (lequipe.fr)
Et en avant la Munich !

Malcolm Leaks

"Quand Malcolm enfile le maillot de l'OM." (lequipe.fr)

Emile Louis-II

"Les ‘combines’ de Monaco pour attirer les joueurs mineurs." (lequipe.fr)

Je crois keupon

"Laurent Blanc n'a esquivé aucun sujet. Même ceux qui fâchent..." (lequipe.fr)

Michel derche accueillant

"C'est devenu Montpellier Eros." (France Football)