auteur
La rédaction

Du même auteur

Manifeste contre l'arbitrage vidéo

Pourquoi l'arbitrage vidéo est un désastre pour le football tel que nous l'aimons. 13 (contre-)arguments. 


peter panderlecht

14/06/2018 à 13h45

Osvaldo: c'est bien le car régie et lui seul qui a l'initiative0.
Mais pourquoi dans certains cas prend t il l'initiative et dans d'autres cas pas ?
Pourquoi en voyant les images l'arbitre se déjuge ou ne se déjuge pas

Arthur33

14/06/2018 à 14h02

Beaucoup de caricatures dans ce manifeste, tant du côté des arguments présentés comme ceux des "pour" et ceux des "contre".

En tout cas, j'ai créé un doc où on pourra compiler les utilisations de la VAR dans la coupe du monde, et leurs caractéristiques :

https://lc.cx/m8qw

nicco létal

14/06/2018 à 14h19

Merci d'exister les Cahiers.

Luis Caroll

14/06/2018 à 14h22

Jamel Attal
aujourd'hui à 13h19
C'est aussi la raison pour laquelle le système des challenges, moindre mal, n'a aucune chance d'être adopté tant il entre en contradiction avec cet objectif.
---

Une idée à creuser, qui en théorie pourrait mettre tout le monde d'accord, et résoudre tous les problèmes d'un coup (soyons ambitieux):

On ne fait appel à la VAR que sur requête des entraîneurs, qui ont un nombre illimité de challenges.
Si l'arbitre change d'avis, il revient sur sa décision
Si l'arbitre ne change pas d'avis, penalty de pénalité (héhé) contre l'équipe demandeuse.

J'y vois d'énormes avantages. Les erreurs du type main d'Henry contre l'Irlande seront vues et corrigées, mais ce seront les seules pour lesquelles il y aura un challenge. Les actions interprétables du type de celles d'Anelka lors du match aller ne feront pas l'objet d'un challenge. Les entraîneurs seront bien obligés, quand on leur demandera, d'admettre qu'ils n'ont rien demandé parce que ni eux ni leurs joueurs n'étaient certains d'avoir raison.
A partir du moment où on met les acteurs en situation de dire eux-mêmes qu'ils ne savent pas, on lève pas mal de pression des épaules des arbitres.

Parce qu'il y a une asymétrie de risque actuellement qui fait qu'aucun risque ne pèse sur le râleur. Là on met tout le monde devant ses responsabilités et c'est une approche vendable aux supporters et aux journalistes.

Radek Bejbl

14/06/2018 à 14h29

Ce n'est plus vraiment du football mais ce serait éminemment comique puisque des coaches seraient virés parce qu'ils ont mal vu une action (ce qui est logique puisqu'ils sont généralement à 50m de la balle).

Vas-y Mako!

14/06/2018 à 14h32

Radek Bejbl
aujourd'hui à 14h29

Ce n'est plus vraiment du football mais ce serait éminemment comique puisque des coaches seraient virés parce qu'ils ont mal vu une action (ce qui est logique puisqu'ils sont généralement à 50m de la balle).
...
Ah non, là ce sera le coach-vidéo qui sera viré (celui qui aura dit au coach-terrain de demander la vidéo!)

Luis Caroll

14/06/2018 à 14h35

En vrai il y aurait très peu de challenges, puisqu'il y a très peu d'erreurs.

Et l'idée c'est qu'évidemment le coach le fera en consultant ses joueurs. On peut facilement étendre la responsabilité au capitaine d'ailleurs.

Jamel Attal

14/06/2018 à 15h03

@Luis Caroll
On peut trouver ce jeu sympa (je sais pas), mais comme Radek, je pense que ce n'est plus du tout du football.

Japhet n connerie

14/06/2018 à 15h03

Je suis d'accord sur à peu près tout.
Mais voilà c'est un autre football qui s'annonce. Ca nous fait chier nous qui avons vécu jusque là sans arbitrage vidéo, mais les jeunes (télé)spectateurs, les joueurs et tous les autres acteurs de ce sport s'en accomoderont.

De même que je trouve que le format ultra inégalitaire du football européen actuel me défrise et me remplit de nostalgie pour les compétitions à élimination directes d'il y a plus de 25 ans, les jeunes trouvent ça génial de voir des méga équipes mettre des peignées aux autres.
C'est comme ça....

Jamel Attal

14/06/2018 à 15h04

@peter panderlecht
En Belgique ? Parce qu'ailleurs (et à la CM), non : c'est central ou VAR.

 

Luis Caroll

14/06/2018 à 16h10

Je sais bien que l’idee de pénalité est bizarre. Mais il faut bien saisir qu’avec ce principe, on n’y arriverait quasiment jamais.

Sur le fil

RT @Lasciencedufoot: La victoire des Bleus était une chance que le foot français n’a pas (encore) su saisir. En 1998, un plan de 44 million…

RT @CHIKHI_Mounir: On se régale au bord de l'eau à Alger,terre du joga bonito avec la poésie de J.Valdano dans le dossier spécial beau jeu…

RT @SachaDahan: Je me suis amusé à récupérer un modèle d'Expected Goals à partir des données très précises de @StrataBet. Et comme pour les…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Il est des nô-ôtres !

"Guingamp : Eboa Eboa prolonge." (lequipe.fr)

Souici 2

"ASSE : Souici vers un nouveau prêt." (lequipe.fr)

Speed dating

"Kylian Mbappé : pas de temps pour les filles." (femmeactuelle.fr)
Mbappé, court toujours.

Gaolin Soccer

“Chine : le superbe retourné de Gao Lin." (lequipe.fr)

Franche Sibérie

"Un policier russe aux Pussy Riot : 'Parfois, je regrette 1937'." (lemonde.fr)