auteurs
Frédéric Scarbonchi et Christophe-Cécil Garnier

Ultras à Montpellier, la Mosson de confiance

Supps Par Terre - Butte Paillade, Armata, Camarga Unitat: à la Mosson, trois groupes ultras se partagent l'animation du stade. Ils évoquent leur passion dévorante dans une ville qui ne laisse pas toujours la première place au football.


leo

10/03/2018 à 13h05

"Histoire de pérenniser cette "mentalita" dont parlait Sylvain."

"il y a aussi des touristes"

"On a de temps en temps des supporters adverses qui viennent en pensant être dans une tribune de touristes. Dorénavant on les vire et s'ils ont du matos ultras on leur prend."

Comme d'hab, le manque des respect pour les amateurs de foot qui ne partagent pas leur manière de voir.

"Pour "Pré Dada", ils ne sont "toujours pas dans une tribune cataloguée ultra". Pour Raf, c’est aussi une affaire de prix: "La Butte, toutes les places sont vendues. La deuxième tribune moins chère, c’est la Corbières. Du coup, les gens viennent. Mais ils s’assoient par exemple dans notre bloc avant le match. Il n’y a pas encore cette culture". "

C'est notre bloc, c'est nous qu'on décide de qui vient et de comment il faut s'y comporter.

"Les vrais Montpelliérains, ça se fait rare" Aaaaaah...

"Le but était de faire une bonne saison, les déplacements, montrer que tu en veux… Faire la bagarre un peu, aussi, on va pas le cacher." Aaaaaaah, bis.

"ça s’est calmé, comme de partout. À part en Coupe d’Europe où tu peux t’amuser encore" s'amuser...

"Laver l'affront" d'une bâche volée

"les grandes époques où tout était permis"

Et, comme d'hab, le mec qui se fait arrêter était au milieu d'une bagarre pour "calmer le groupe", pauvre pitchoune.

Quelle plaie, sérieux, cette "mentalita" qui serait à préserver.

Sens de la dérision

10/03/2018 à 19h47

J'ai tiqué comme leo, surtout sur ce pauvre gars encore qui s'est retrouvé par hasard au milieu d'une bagarre. Comme pour les Toulousains, c'est pas de bol.

Jamel Attal

10/03/2018 à 20h28

Attention, parce qu'avec des raisonnements comme ça, Casti, dont il est question dans l'article, a bien cherché son éborgnement.

Or l'enquête a démontré (du moins une fois que les manipulations et les mensonges des autorités ont pu être démontrées) qu'il s'était littéralement retrouvé par hasard au milieu d'une échauffourée – due en réalité aux forces de l'ordre, qui ont fait un usage absurde et disproportionné de leurs moyens en tapant dans le tas… avec des tirs de Flash-Ball.

Dans un autre registre, taper dans le tas en ramassant des "coupables" au hasard, c'est aussi la méthode des interdictions de stade administratives et autres mesures de rétorsion contre les supporters.

Alors on peut certes sourire de la justification de ce Sylvain, mais on peut aussi garder à l'esprit le contexte et les comportements des pouvoirs publics dans ce domaine, histoire d'éviter les propos du type "Quand on n'a rien à se reprocher etc."

Reste, ensuite, à aborder sans posture morale ni amalgames l'intéressante question de la persistance de la culture de la "bagarre" au sein d'une frange des ultras qui n'a pas coupé tous les ponts avec le hooliganisme (culture effectivement en voie de disparition).

Olivier Giroufle

11/03/2018 à 07h01

Attends Jamel, tu parles à Leo, là.
Pas de posture morale ni d'amalgame, c'est pas trop son genre. Un peu comme l'objectivité ou la subtilité.

Lui, il préfère voir la beauté d'un maillot blanc plutôt que le fascisme.
Lui, il préfère voir la puissance d'une course plutôt que le dopage.
Lui, il préfère voir l'application stricte du FPF plutôt que l'effacement d'une dette d'un trait de plume royal.

Surement une histoire de perspectives, d'angles de vue, de paille et de poutre.

On est tous le Sylvain d'un autre...

Tonton Danijel

11/03/2018 à 08h24

Mince, je vais devoir me retrouver à défendre leo.

Il a aussi dit qu'il y a des supporteurs qui ne font pas de bruit, mais qui sont là à tous les matchs (et entraînements), qui connaissent tous les joueurs, l'historique du club... mais qui ne font pas (trop) de bruit au stade et réclament à voir le match en paix.

Certains propos recueillis me dérangent un peu, de fait: ce côté "qui ne saute pas" faisant que les Ultras considèrent les "bons" supporteurs uniquement comme ceux qui acceptent leurs codes. Bizarre aussi de démarrer en reconnaissant la solidarité entre ultras (comme sur l'affaire Casti) et ensuite de soutenir qu'il faut qu'il y ait de la bagarre.

Après, comme le précisent Sylvain, le cas de Montpellier est un peu particulier pour les supporteurs. Il ne faut pas voir de racisme dans l'allusion aux "vrais" Montpelliérains. La ville est extrêmement dynamique, accueille beaucoup de jeunes de toute la France, et de ce fait si Montpellier est une ville très jeune, beaucoup d'entre eux ne s'attachent pas particulièrement au club de leur ville d'adoption (à tel point que la venue peut être considéré comme un match à l'extérieur de plus). C'est le même problème à Toulouse du reste.

Tonton Danijel

11/03/2018 à 08h24

(Merde, il manque un mot: je parlais de la venue de l'OM).

et alors

11/03/2018 à 10h23

Comme leo, je trouve que c'est le genre d'articles qui ne donne pas envie de défendre les ultras. Le pire étant "être ultra c'est tous les jours, etc". Ca nous suffit pas de relâcher nos pulsions de gros beaufs au stade, il faut aussi qu'on le fasse en-dehors. Je plains leurs femmes et leurs gosses.

Jamel Attal

11/03/2018 à 11h55

@et alors
Cet article et toute la série n'ont pas non plus vocation à "défendre les ultras", mais à montrer au final la diversité du mouvement, en proposant un panorama assez large, mais qui consiste à chaque fois à rencontrer certains groupes (pas tous) et à donner la parole à certains ultras (pas tous). Il s'agit d'échapper aux représentations univoques.

Les SPT ont rencontré des groupes "familiaux", d'autres plus proches du noyau de la culture ultra ; ils montrent que chaque club / stade recèle des façons différentes de vivre le supportérisme, notamment en fonction du contexte et de l'histoire locale…

Inévitablement, cela conduit à entendre des propos auxquels on va plus ou moins adhérer, et en tout cas ne pas cautionner a priori (ni censurer dans le but de présenter un visage seulement flatteur). Ce serait dommage de réduire le mouvement ultra aux plus discutables de ces propos alors que cette tournée met justement en évidence son caractère multiple.

leo

11/03/2018 à 12h05

Je ne connaissais pas les résultats de l'enquête dont tu parles, Jamel, dont acte, je retire mes propos sur Sylvain.

D'autre part, je n'ai jamais tenu de propos du genre "quand on a rien à se reprocher..." et je trouve les interdictions de déplacement des supporters insupportables.

Et je ne réduis pas le mouvement ultra aux propos discutables qu'on peut lire dans cet article, je pointais simplement les (nombreux) points de vue qui me dérangent parmi ceux rapportés dans l'article.

Olivier Giroufle, parler de subtilité et d'absence de posture morale et d'amalgame et balancer immédiatement derrière ces trois énormités, c'est assez fort, bravo.

La paille, la poutre... Je me suis jamais battu pour un match de foot ou un club, j'ai jamais insulté un adversaire du club que je supporte, alors que je me suis fait insulter plus souvent qu'à mon tour et que j'ai du quitter des bars, sous la pression de "supporters" ou du patron, parce que j'y étais le seul mec qui ne soutenait pas le PSG, hein.

Qu'on dise à un mec "t'es pas le bienvenu ici, il va t'arriver des bricoles si tu restes" ou "c'est notre tribune ici, t'as rien à y faire" alors que tu veux voir un match de foot, sans même parler de violences, c'est une "mentalita" qui me plait pas bien bien, je le maintiens.

et alors

11/03/2018 à 13h15

Jamel, j'ai lu toute la série d'articles, et je suis aussi allé assez au stade pour savoir que tous les ultras ne sont pas coulés dans le même moule. Mais j'ai tiqué en lisant l'article (et j'ai vu dans les commentaires que je n'étais pas le seul) sur la posture qu'assument ceux de Montpellier - en tout cas ceux que l'article présente. Ce n'est pas un reproche aux auteurs qui ont raison de décrire ce qu'ils voient, mais aux gros beaufs en question. Ca m'a rappelé pourquoi j'ai parfois du mal à me sentir solidaire des ultras. On a peut-être la même écharpe, mais on n'a pas forcément les mêmes passions.

 

L'Ibraboie la Cavani passe

11/03/2018 à 13h16

En tant qu’auteur, je ne peux que m’appuyer sur les commentaires de Jamel Attal.
Ces propos sont insupportables pour vous, et nous n’avons pas vocation à les défendre ni à émettre un jugement de valeurs.
Nous, on va sur le terrain, on écoute, on transmet.
Il s’agira ensuite à chacun de juger ce qui est audible pour lui ou non.

Cependant, il faut à tout prix éviter les amalgames. La notion de supportisme, ou la mentalité que défend Sylvain, c’est la sienne. On ne retrouvera pas la même à Caen ou à Guingamp. Il se prononce au nom de la Butte, et pas au nom de tous les Ultras de France.

Quant à « défendre les Ultras », comme le dit très bien Jamel, ce tour des stades n’en a pas la vocation. Il est plutôt bienveillant, oui, mais il veut surtout raconter là mentalités supporter, ville par ville, avec aussi ses travers.
La « violence » du milieu est très difficile à appréhender pour un non-initié. Et nous-même, qui côtoyons un groupe chaque week-end on a d’un mal à saisir.

Après d’un point de vue purement personnel, et non journalistique, je suis pas en total désaccord avec la Team Léo. Et que ce papier fasse réagir, je trouve ça bénéfique.

Note de l'autre auteur (qui n'a pas de compte les Cahiers et ne voulait pas passer 2 heures à trouver un super jeu de mot comme pseudo):
C'est vrai que nous traitons plus des ultras dans notre tour des stades et des supporters que des groupes "lambda" comme pouvaient l'être Générations OL à Lyon ou les Roud Boys à Guingamp.

C'est d'une part, par choix, mais aussi parce que ce sont ceux qu'on entend et dont on parle le plus. Il est difficile de nier que les ultras ne sont pas le moteur d'un stade, qu'il n'y a pas qu'eux qui lancent les chants, les animations etc... Tout comme il est difficile de nier que ce sont leurs actes qui sont cités dans leur interdiction de déplacement.
C'est pour cela que nous faisons ces articles, raconter cette part de supporterisme, parfois méconnue, parfois incompréhensible. Sans pour autant avoir vocation à dire que ce supporterisme là est celui que tous les supporters devraient imiter.

Sur le fil

RT @SeghirLazri: Parce que comprendre, ce n’est pas excuser https://t.co/2vLmF4Yc5E

RT @LaurentFavre: André-Pierre Gignac encense Marcelo Bielsa et Didier Deschamps dans la même (excellente) interview à @lemaglequipe https:…

RT @FargeRemi: ⚽️💶 Petit thread sur le scandale du FCSM depuis 5 ans. Pour que les non-initiés comprennent les tenants et aboutissants 👇🏻

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 09h36 - Tricky : Tuer Jupiter de je ne sais plus qui.J’ai eu la flemme de le lire. >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 09h23 - suppdebastille : "Julow22/04/2019 à 23h01C'est que ton "mais il faut bien reconnaître" comme le presque... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 09h08 - OLpeth : Et Trump, d'après le rapport Mueller, peut remercier ses conseillers et subordonnés de ne pas... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 09h01 - OLpeth : Jeune Mavuba Vaincuaujourd'hui à 01h30############################## SPOILER GOT S08E02... >>


LA GAZETTE : Les gestes / Les antigestes

aujourd'hui à 08h30 - Utaka Souley : Gestes : - Le combo crochet intérieur du gauche, tir du droit de Durmaz qui va s'écraser sur le... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 07h57 - Pavarrois : Concernant son arrivée, aucune idée, mais ça m'a surtout l'air d'un mauvais présage pour ta... >>


Good kop, bad kop

aujourd'hui à 02h58 - Tonton Danijel : Dans cette saison où il ne se passe plus à Grenoble rien côté terrain, merci au Red Kaos pour... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 01h49 - KL : liquido22/04/2019 à 10h22JeanLoupGarou21/04/2019 à 22h22—Enfin le cas où un joueur se blesse... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 00h42 - cocobeloeil : Bon, pour finir et excusez moi, mais je viens de remater les actions sur les trois buts du... >>


Le Ch'ti forum

22/04/2019 à 23h45 - Brian Hainaut : Utaka Souley20/04/2019 à 15h52@BrianTu y étais ?---------Hélas non. J'ai hésité à me rendre... >>


Les brèves

Bjeurk

"Un maillot collector contre l'Islande." (lequipe.fr)

Décision de Lacour Martial

"La justice refuse le prénom Griezmann Mbappé." (lequipe.fr)

Gastrique Bertrand

"Comment le PSG a digéré ses éliminations." (lequipe.fr)

Flop chef

“L1-Gourvennec : ‘On n’a pas mis les ingrédients’.” (l’équipe.fr)

Ravons plus grand

“De l’ecstasy dans le drapeau du PSG.” (ouest-france.fr)