auteur
Osvaldo Piazzolla

@osvaldopiazzoll


Du même auteur

Comment les jeux vidéo de foot influencent la réalité... et inversement

Si FIFA, loin des jeux d'antan, individualise les performances et héroïse ses stars, Football Manager est dans une logique inverse. Celle du big data.


Manx Martin

20/11/2017 à 18h22

Je trouve ça très intéressant. Si si, vraiment.

Mais alors ça, j'en peux plus :

gameplay --> jouabilité
game design --> conception de jeu
data --> données
higlights --> faits marquants, grands moments
gamer --> joueur
data analyst --> analyste (de données)
dead fish --> poisson mort

Désolé

osvaldo piazzolla

20/11/2017 à 19h10

Pardon si les anglicismes ont l'air de trop. Il est possible que dans certains cas, il y ait de la facilité à utiliser des mots en anglais, mais souvent, aussi, la traduction en français qui a l'air naturelle est soit impropre (le gameplay n'est pas la jouabilité), soit n'évoque rien du tout (la célébration poisson mort). Dans d'autres cas, le mot laissé en anglais est censé donné une impression de globalité (aucun résumé de match trouvé sur youtube ne va s'appeler "faits marquants" ou "grands moments", même sur une chaîne francophone. "Data analyst" évoque une de profession, dont la francisation du terme fait perdre l'idée de "hype" (ok, l'idée de "mode"). Gamer a été choisi pour ne pas confondre joueur (de football) et joueur (du jeu vidéo). (et gamer est un terme plus fort, plus précis (et moins lourd) que "joueur de jeu vidéo". Enfin et surtout data n'est pas "données". dans le premier cas c'est un concept, dans le deuxième c'est un objet manipulable. Exactement comme software et logiciels.

osvaldo piazzolla

20/11/2017 à 19h12

je précise que je ne suis pas (beaucoup) anglophone, donc je welcome any constructive criticism sur la difficile francisation d'anglicismes.

Manx Martin

20/11/2017 à 19h23

Non mais j'ai presque honte de mon post, hein. C'était le sens du "désolé".

C'est juste que j'en vois partout, des anglicismes, parfois et souvent complètement cons (je suis allé à Go Sport ce weekend (fin de semaine), il y a (sans rire) des rayons fitness, outdoor, running, swim, et même women, men, kids, bike et shoes. Après je suis allé à Habitat et y avait un rayon bedding (mot inconnu outre-Manche)à la place de la literie). Mélange de paresse collective et de fascination bébête. Pour ce qui est de la traduction de concepts scientifiques, c'est sans doute autre chose, avec un effet de domination des publications anglophones, j'imagine.

Sur le fond de ton papier, je parlais vendredi soir avec un public choisi du phénomène intéressant d'un lien au football qui passe de plus en plus par le jeu vidéo que par l'expérience réelle du sport (avec les chasubles qui puent) ou le stade, ou même que par les retransmissions télévisées (puisque ces dernières sont de plus en plus inaccessibles). Et pas seulement chez les gamins.

Manx Martin

20/11/2017 à 19h34

Non mais j'ai presque honte de mon post, hein. C'était le sens du "désolé".

C'est juste que j'en vois partout, des anglicismes, parfois et souvent complètement cons (je suis allé à Go Sport ce weekend (fin de semaine), il y a (sans rire) des rayons fitness, outdoor, running, swim, et même women, men, kids, bike et shoes. Après je suis allé à Habitat et y avait un rayon bedding (mot inconnu outre-Manche)à la place de la literie). Mélange de paresse collective et de fascination bébête. Pour ce qui est de la traduction de concepts scientifiques, c'est sans doute autre chose, avec un effet de domination des publications anglophones, j'imagine.

Sur le fond de ton papier, je parlais vendredi soir avec un public choisi du phénomène intéressant d'un lien au football qui passe de plus en plus par le jeu vidéo que par l'expérience réelle du sport (avec les chasubles qui puent) ou le stade, ou même que par les retransmissions télévisées (puisque ces dernières sont de plus en plus inaccessibles). Et pas seulement chez les gamins.

osvaldo piazzolla

20/11/2017 à 19h37

bah oui, tu as quand même raison, dans tous mes sujets d'étude, j'ai ce problème en anglais de faire des phrases lourdaudes qui ressemblent à du français google-translaté et en français d'être pris en défaut de vocabulaire pour tout un tas de choses qui vont de concepts (personne ne me comprend quand je dis que software est intraduisible) au vocabulaire technologique (informatique/internet) ou lié au "gaming"

osvaldo piazzolla

20/11/2017 à 19h39

(et ce n'est même pas une question de domination de l'anglais sur la publication scientifique : dans mon domaine, on est plutôt dominé par sa langue locale)

osvaldo piazzolla

20/11/2017 à 19h45

Et pour rebondir sur ton deuxième paragraphe, au delà même du sport lui même (celui ou les chasubles puent et où les chaussettes sont pleines de petites billes noires en plastique cancérigène), Football Manager est décrit comme un "new media" qui permet au fan (fan, pas sportif) de construire une narration (et son identité) que ne lui permettent ni la presse, ni la télé, ni un jeu comme FIFA (pas assez hardcore). Les divorces pour cause de "Football Manager" en grande bretagne sont un cliché, mais le phénomène culturel estune réalité (dont on ne se rnd pas compte en France) http://usir.salford.ac.uk/1450/

Maniche Nails

20/11/2017 à 20h25

Réflexions intéressantes, je ne m'étais jamais formulé aussi simplement l'analogie évidente entre téléspectateurs et joueurs de FIFA.
Pour FM, tu sembles assimiler les amateurs à une sorte de communauté - pardon d'avance Manx - open source. Derrière l'habillage glam du football paillettes, si ce jeu n'est que manipulation de données brutes, dans une pure démarche utilitariste et anti-ludique ne peut-on pas regretter que ces joueurs n'étoffent pas une base de données d'intérêt plus général que "juste" des aptitudes de footballeurs ? Un Edvige Manager ça aurait de la gueule.


Manx Martin
aujourd'hui à 19h34

"C'est juste que j'en vois partout, des anglicismes, parfois et souvent complètement cons (je suis allé à Go Sport ce weekend (fin de semaine), il y a (sans rire) des rayons fitness, outdoor, running, swim, et même women, men, kids, bike et shoes."

J'entends ton coup de gueule, mais alors ça j'en peux plus :
Go Sport -> Allons faire du sport

Manx Martin

20/11/2017 à 20h35

Touché.

 

Manx Martin

20/11/2017 à 20h56

Maniche Nails
aujourd'hui à 20h25

Pour FM, tu sembles assimiler les amateurs à une sorte de communauté - pardon d'avance Manx - open source. Derrière l'habillage glam du football paillettes, si ce jeu n'est que manipulation de données brutes, dans une pure démarche utilitariste et anti-ludique ne peut-on pas regretter que ces joueurs n'étoffent pas une base de données d'intérêt plus général que "juste" des aptitudes de footballeurs ? Un Edvige Manager ça aurait de la gueule.
-----------------

C'est le travail de n'importe quelle bonne police politique non ? Il paraît que la Stasi faisait ça très bien

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)