auteur
Christophe Kuchly

 

Parlait tactique sous l'identité de L'apprenti Footballologue chez horsjeu.net, et a créé le site L'instant X avant de rejoindre les Dé-Managers. Traîne sur le forum sous le nom de Radek Bejbl et écrit dans La Voix du Nord et La Voix des Sports.


Du même auteur

Chroniques bielsiennes : Critiques et tensions

Épisode 1 – Entraîneur du LOSC depuis le début de la saison, l'Argentin n'a pour l'instant pas les résultats escomptés et les voyants, à l'orange, sont passés au rouge à l'issue d'une drôle de conférence de presse. Bienvenue à Lille, où El Loco interroge plus qu'il ne séduit.


le Bleu

21/09/2017 à 07h28

Ca reste au fond un point de vue de journaliste, qui est à sa place, avec ses collègues, dans ladite salle de presse !

Tricky

21/09/2017 à 08h17

Juste une question quand même.
Qu'est ce que tu préfères, si tu as le choix ?
a. une équipe qui pour l'instant cumule les erreurs de jeunesse et de distribution des rôles mais dont rien ne peut t'enlever l'espoir qu'il va se passer quelque chose de dingue parce qu'elle est coachée par un type qui classifie les modalités de récupération de balle en 26 catégories et plaide inlassablement pour les racines sociales de la nécessité esthétique du jeu ?
b. une équipe qui cumule année après année en fonction des résultats des entraîneurs clonés sur le même modèle de désintellectualisation du foot, compris comme adossé aux seules variables de l'organisation spatiale du bloc équipe et de l'engagement physique comme substitut à la compétence ?

Paradoxalement, alors qu'il a l'air d'être dans une situation où ses commanditaires vont le laisser tranquille, on commence déjà fin septembre à chasser publiquement du Bielsa ? Je trouve ça dingue.

Radek Bejbl

21/09/2017 à 09h42

La seule chose que ça change le Bleu c'est que je ne peux pas me permettre de défoncer des gens que je croise le lendemain (oui c'est lâche). Pour le reste, je rends compte d'une situation et je pense que ma position sur Bielsa, connue ici tant j'ai écrit d'articles et dit que c'était peut-être l'entraîneur que je respecte le plus, est très loin de la leur.

blafafoire

21/09/2017 à 10h00

@Radek

J'aime beaucoup ton article qui , à mon sens témoigne intelligemment du malaise qui entoure le LOSC en ce moment. Toutefois il faut reconnaître qu'il manque justement un point de vue sur les médias dans la réflexion, point de vue qu'en tant que lecteur des Cahiers depuis un certain nombre d'années, je m'étais habitué à lire ici.

Je comprends bien que tu ne puisses pas charger la confrérie, cela dit il est assez fascinant de constater les raccourcis et l'incompréhension au sein des médias que suscite les comportements et réaction d'un type qui ne fonctionne pas selon des règles communément admises et cela mériterait, en soi, d'être analysé. Peut-être davantage, même, que l'épais mystère dans lequel Bielsa et sa com semblent enfouis.
Tricky touche un point essentiel dans son commentaire et il ne semble pas certain que la réponse à sa question soit tout à fait tranchée chez certains.

Radek Bejbl

21/09/2017 à 10h16

Comme quoi, entre l'écriture et la réception... Je pensais recevoir des commentaires reprochant un traitement trop positif de Bielsa et faire suffisamment de sous-entendus sur le type de questions posées (pour info je n'étais pas présent hier, d'où le fait de pouvoir écrire sur mon jour de repos), ça m'embête de ne pas bien transmettre à tous le message voulu. A la base, l'idée est de feuilletonner la vie du club, il se trouve que j'ai dû réécrire hier soir vu l'actualité. Ceci étant, et sans vouloir juger ta critique irrecevable, j'ai déjà écrit sur le sujet lors de sa période marseillaise et les ressorts sont globalement identiques.

Easy Sider

21/09/2017 à 10h25

Je trouve au contraire du Bleu que cet article prend soin de réfléchir, et surtout, de faire réfléchir sans omettre la description des faits. C'est bien cela qu'on attend du journalisme.

Ce n'est pas ici qu'il faut aller apostropher les journalistes qui ne survendent que de l'émoi créé de toute pièce, mais sur le site de L'Equipe et de son ridicule traitement de l'absence de Bielsa à la reprise de l'entrainement ou du "clash" Cavani-Neymar.

A propos de ce clash, la seule réaction pertinente que j'aie entendu hors Cahiers est celle de Jérome Rothen qui a balayé l'épisode tout en s'étonnant qu'aucun ancien joueur reconverti dans les médias ne le fasse comme lui, tant cela a l'air habituel dans les vestiaires. Mais peut être que le système médiatique réforme ceux qui y entrent après une carrière de l'autre côté du miroir.

En ce qui concerne le travail journalistique, le métier semble avoir changé en vingt ans et l'apparition des "réseaux sociaux" et la multiplication des "shows TV" (type L'Equipe du Soir, consternant tant la forme fait perdre toute possibilité de fond), et la recherche du sensationnel et de la mise en scène des journalistes eux mêmes a tant pris le pas sur l'analyse qu'il n'y a plus aucun intérêt à lire ou regarder les anciens médias "sérieux".

blafafoire

21/09/2017 à 10h41

Radek Bejbl
aujourd'hui à 10h16

Mais il est très bon ton article (pour être honnête, vu l'actu, j'avais pas trop pigé que ça devait être une simple chronique), et je trouve ça plutôt piquant d'être repris par l'actualité.
D'autant que la confrontation Bielsa vs journalistes, si elle est divertissante pour le moment, risque de devenir assez vite fatigante.
Mais c'est vrai que j'entends de plus en plus les journalistes parler de la "com" (des clubs, des joueurs, des hommes politiques, ...) à tel point qu'on finit par se demander si c'est la forme ou le fond qui est rapporté et analysé, et les facéties de Bielsa mettent assez crûment en lumière cette question, je trouve.

Christ en Gourcuff

21/09/2017 à 11h06

"La crise au LOSC" komunsimbol d'une société qui veux tout, tout de suite.

Bielsa n'a plus à prouver ses qualités d'entraineur.

Il débarque dans un club qui a fini 11ème l'an dernier. Qui a changé de propriétaire et renouvelé totalement son effectif.

Et on voudrait que tout soit parfait dès la deuxième moitié du mois de septembre?

Je ne sais pas quel degré d'implication a eu Bielsa sur le recrutement, il découvre encore un effectif jeune, et se plante sur certains profils?

Vous avez déjà oublié Morel, lateral droit de formation devenu le meilleur defenseur central d'Europe* sous Bielsa?

Laissons lui du temps!

Comment un journaliste peut oser demander "allez-vous demissioner?" à un mec pareil? Et même à n'importe quel entraineur?
Quel est l'intérêt de cette question?
Et ensuite on est surpris parceque les joueurs et coach pratiquent la langue de bois quand ils n'haissent carrément pas la presse sportive?

Le LOSC à la chance d'évoluer dans un cadre serein où de pseudos supporters n'ont pas la main-mise sur le club et ne pensent pas se voir delivrer en plus de leur abonnement annuel une voix au C.A du club.

Pour le LOSC aujourd'hui, le résultat ne peut pas être une fin en soi. D'abord le jeu, ensuite viendra le résultat.
La marge de progression est a priori énorme de ce point de vue la.





___
* voir du monde, oui oui.

dugamaniac

21/09/2017 à 11h57

En tout cas le feuilleton m'intéresse et j'espère qu'il y aura beaucoup d'épisodes avec plein de péripétie.

Après si on ne laisse pas de temps à Bielsa, d'autres coachs sont aussi vilipendés aussitôt dans la saison quand ça va si mal. Y compris à Lille ces dernières années. Le même début de saison avec Antonetti ou n'importe quel Guy Lacombe souffrirait aussi de critiques.

Donc l'originalité, ce n'est pas la critique, c'est la réponse que choisit d'y faire Bielsa. Et en cela je trouve l'article éclairant.

Tricky

21/09/2017 à 13h53

Radek Bejbl
aujourd'hui à 10h16
Ceci étant, et sans vouloir juger ta critique irrecevable, j'ai déjà écrit sur le sujet lors de sa période marseillaise et les ressorts sont globalement identiques.
----------
Rien que ça, pour le coup, et sans rien connaître du contexte lillois habituel, ça ne laisse pas de me surprendre. On a tout de même l'impresssion assez désagréable qu'il se passerait la même chose si Bielsa était le coach du FC Metz (je sais, c'est une invocation), d'Amiens, ou de Concarneau.

 

Radek Bejbl

21/09/2017 à 14h01

Je pense que ce serait le cas. J'étais le premier à dénoncer le "contexte marseillais", où les questions en conférence de presse sont toujours (quand je regarde) nulles et/ou polémiques, loin de celles plutôt orientées jeu à Lille. Et ben pan, rebelote ici. Non seulement via les gens qui semblent aimer le buzz mais aussi chez d'autres tout à fait recommandables. A peu près tous les suiveurs du club (même des amis) semblent convaincus que Bielsa s'est énervé pour détourner l'attention des résultats alors qu'il répond à toutes les questions mettant précisément ses choix en cause. Chose que personne ne fait, ou jamais comme cela. Les bras m'en tombent, comme dirait l'autre.

Sur le fil

RT @richardcoudrais: En 2014, un obscur groupe australien envoie Zinedine Zidane sur les dancefloors. #Footichiste #vaudevillesmas https://…

RT @Martov: Le Qatar peut-il tout perdre dans le foot ? https://t.co/gzcnpvHO3V

RT @Demanagerscdf: Rendez-vous le 2 novembre. https://t.co/JQpVZAUvIg

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

No country for old Maine

"Sans Rivière à Angers." (lequipe.fr)

Kanté pas dans le disert

"Kanté a laissé un vide." (lequipe.fr)

La lettre du QI moqué

"La lettre émouvante de Cristiano Ronaldo à propos de son enfance." (lequipe.fr)

Kylian aime bipper

"PSG : C’est quoi la montre de Kylian Mbappé ?" (sportune.fr)

Joueur dudit manche

"Une star du porno sponsorise un club de district." (footamateur.fr)