auteur
Si vis pacem, para Bellion et Inamoto

Ballon d'Eau fraîche 2016/17, les candidats : Cheick Diabaté et Gelson Fernandes

Un attaquant inclassable qui veut nous faire aimer la vie et un milieu polyglotte qui n'hésite pas à prendre position… Un Messin ou un Rennais feront-ils enfin remporter un beau trophée à leur club?


Moravcik dans les prés

15/07/2017 à 18h18

(il y a écrit Cheikh dans le titre, alors que c'est Cheick) Le (joli) portrait insiste beaucoup sur sa personnalité, mais on pourrait en écrire aussi tant sur sa manière de jouer. Diabaté, quand il court avec le ballon, quand il essaie un geste technique, c'est un peu comme s'il représentait tous les joueurs de district du pays. C'est pour ça aussi qu'on ne peut que l'aimer. Pendant des années les Bordeaux-Sainté m'offraient deux fois par an le spectacle phénoménal de son duel avec Bayal. De la sueur, du muscle, des prises de judo catégorie poids lourds, et bien sûr jamais aucun mauvais geste entre ces deux gentlemen : un choc de géants, 200kg de pure poésie. Ca me manque.

lotbur

17/07/2017 à 21h08

Merci Si Vis d'avoir si bien rendu hommage à notre gentil géant...

 

Mykland

19/07/2017 à 16h06

Déjà que je trouvais la présence de Gelson peu justifiée mais alors ce titre d'article peu inspiré m'a coupé toute envie de lire le reste de la présentation.

Sur le fil

Infime brume à l’écran à cause des fumigènes = "désolante image" pour Stéphane Guy, très sensible.

RT @_pitxitxi_: Voici celle du CU #OMFCGB https://t.co/1aVYzGRNmb

RT @_pitxitxi_: Banderole chez les Fanas #OMFCGB https://t.co/R6usOhylSK

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Encore un entraîneur émincé

"Nancy : c'est fini pour Hognon." (lequipe.fr)

Guy Roux manager

“ANG : ‘Vivement la VAR !’" (lequipe.fr)

Chaude Baysse

"Baysse à Bordeaux, ça brûle." (lequipe.fr)

Mikaelle Andro

"En Iran, la fille rebelle qui, déguisée en homme, est entrée dans un stade de foot." (lemonde.fr)
Feinte de corps réussie.

Huggies, le bon tuyau

"Le maillot 2018-2019 du PSG a fuité." (lequipe.fr)