Les Bleus passent le Blind test

L'équipe de France s'impose de peu à Amsterdam, mais c'est beaucoup pour la qualification. Encore inégale et irrégulière, elle donne pourtant l'impression de progresser… La nalyse • Les gars • Vu du forum.


Lucho Gonzealaise

11/10/2016 à 15h20

Jamel Attal aujourd'hui à 14h12 --------- Psychorigide peut-être, mais c'est pas tant contre le rédacteur de ces lignes que contre tous les commentateurs qui parlent régulièrement de cette compensation éventuelle à venir. Je le considère comme un nouvel exemple pernicieux de la capacité des acteurs du foot à dénigrer l'arbitrage, du type "Il aurait dû siffler, il sait qu'il s'est planté alors il va trouver un moyen de se rattraper vis-à-vis de l'équipe lésée". C'est d'autant plus vicieux, à mon humble avis, que cette tournure de phrase incite le téléspectateur à se méfier de l'arbitrage, à demi-mots.

José-Mickaël

11/10/2016 à 16h17

Corben Gallas aujourd'hui à 15h11 > En deuxième mi-temps, l'arbitre n'a pas donné l'impression de chercher à compenser une "erreur" commise auparavant. La faute non sifflée sur Sidibé dans la surface me semblant trop légère pour justifier un pénalty. On peut donc considérer que même en deuxième mi-temps, il continuait de penser que sa décision avait été la bonne sur l'action de la main de Kos. Pas forcément. Peut-être qu'il pense que compenser une erreur, ce n'est pas du bon arbitrage.

Jamel Attal

11/10/2016 à 16h19

Tout à fait d'accord avec toi, et je concède l’ambiguïté problématique de cette expression (dont j'avoue aussi être l'auteur) sur ces pages.

Corben Gallas

11/10/2016 à 16h38

José-Mickaël aujourd'hui à 16h17 [...] "Peut-être qu'il pense que compenser une erreur, ce n'est pas du bon arbitrage." Bien sûr, mais il ne peut pas penser, s'il croit qu'il a commis une erreur en 1ère mi-temps, que son erreur est du bon arbitrage. Or le phénomène de compensation n'est pas toujours quelque chose de conscient. Un exemple concret où il aurait pu prendre une décision qui pouvait être interprêtée comme une comprensation : sur une action de la 2ème mi-temps, un attaquant batave entre dans la surface des bleus et passe devant Varane qui, donc, se retrouve dans son dos, plus ou moins écarté par le bras de l'attaquant. Sur cette action, Varane a sa main gauche posée sur l'épaule gauche de son adversaire, qui finit au sol. Difficile de voir s'il y a vraiment faute du défenseur, mais c'est litigieux. Encore une fois, tout est question d'interprétation. Je pense que si l'arbitre avait eu la sensation d'avoir lésé l'équipe néerlandaise avec sa décision de la 1ère mi-temps, il aurait pu siffler pénalty sur cette action. Certains y auraient vu une sanction méritée, d'autres de la compensation. Interprétation encore une fois.

José-Mickaël

11/10/2016 à 18h21

Corben Gallas aujourd'hui à 16h38 > Or le phénomène de compensation n'est pas toujours quelque chose de conscient. OK, du coup je comprends mieux ce que tu veux dire.

Josip R.O.G.

11/10/2016 à 18h25

Corben Gallas aujourd'hui à 16h38 Certains y auraient vu une sanction méritée, d'autres de la compensation. Interprétation encore une fois. --- L'arbitre qui a pris en son âme et conscience une décision dans un cas litigieux contre l'équipe A, sera plus enclin à prendre dans un cas similaire la même décision pour l'équipe B, sans qu'on puisse empêcher qui que ce soit de parler de compensation mais sans que s'en soit une, en tout cas volontaire. De la différence entre la conscience et la volonté. Nos intentions ne sont pas systématiquement à l'origine de nos actions. La volonté apparait dans le cerveau après qu'à été réalisé l'acte qu'elle est censée avoir déterminé. Ce qu'"on" va appeler compensation est une élaboration secondaire, une rationalisation, un déni. On ne peut pas s'empêcher de penser que si il y a eu débat interne au moment de la première décision, il aura une influence sur la seconde. Je n'ai rien inventé, c'est tiré d'expériences sur le cerveau humain initiées par Benjamin Libet, éminent scientifique spécialiste de la conscience humaine à la fin du XXeme avec les moyens de l'époque puis renouvelées sous IRM en 2008.

Tricky

11/10/2016 à 19h45

J'ai quand même du mal à voir en quoi l'action de Koscielny représente une prise de risque importante. Après s'être retourné, il doit changer de direction sur le crochet, et se lance dans un tacle réussi pour arrêter le ballon qui file au ras du poteau droit. La probabilité pour que le ballon détourné de sa trajectoire initiale décide de filer sous lui jusqu'à ses mains est tout de même extrêmement faible. Du coup, le continuum intentionnalité / prise de risque évoqué par Jérome est, de mon point de vue, difficilement actionnable. Je ne dis pas que l'arbitre ne peut pas le faire, juste qu'il n'était pas scandaleux qu'il ne le fît pas.

Metzallica

12/10/2016 à 10h05

Jamel Attal 11/10/2016 à 11h51 Et mon sentiment, sur le moment comme au revisionnage, c'est que l'arbitre aurait tout à fait "pu" siffler. En fait, au delà d'instaurer la vidéo c'est les règles qu'il faudrait simplifier. Genre, toute main se siffle, si ça partait au but, péno, sinon (comme Kos) coup-franc indirect. Il y aurait 100x moins de débats.

 

osvaldo piazzolla

13/10/2016 à 21h15

@metzallica. Moi je propose comme simplification de supprimer le pénalty. Si faute, alors coup franc à l'endroit où est commise la faute. Après 40 ans de football joué et regardé, je ne comprends toujours pas pourquoi on a eu la sombre idée d'instaurer le concept de pénalty.

Sur le fil

Vous reprendrez bien un petit peu de Gazette de la Ligue 1? https://t.co/Uvwn2rSftN

RT @LaurentFavre: En Iran, des femmes qui se déguisent, bravent les interdits et risquent la prison juste pour pouvoir entrer dans les stad…

Fumigène nouvelle génération, "sans chaleur", l'invention d'un pyrotechnicien danois - https://t.co/4dVhmjbxao

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 12h02 - Mallardeaufraiche : Assez d'accord avec toi. Cela dit, la Direction étant mise dans le même panier que Gourvennec par... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 12h01 - Milan de solitude : Au-delà de la gloire... Le film qui s'ouvre sur une scène où un soldat perd ses deux jambes... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 12h00 - Facile à shooter : J'avais très peur de ce match à cause de la longue liste de blessés et de cette équipe qui a... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 11h59 - Charterhouse11 : Yep, ca vaut le détour. Mais compliqué de s'y retrouver, l'homme est prolifique. Et toute la... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 11h47 - La Metz Est Dite : Très joli, Label. >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 11h45 - Tetsuo Shima : forezjohnaujourd'hui à 11h27---Mais non, comme la règle n'est pas bonne, l'arbitre ne doit pas la... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 11h40 - PCarnehan : Oui, exactement. S'il n'est pas Neuer, il ne mérite pas pas non plus une réputation à la David... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 11h38 - Brian Hainaut : C'est moi ou les courbes sont en train de se croiser entre le LOSC et le RCL d'un côté, et le... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 11h38 - beltramaxi : Y a vraiment encore un suspense insoutenable sur NDDL ? Ils envoient 455 CRS juste avant d'annoncer... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 11h19 - Tonton Danijel : Tsonga n'avait pas hérité d'un tableau facile mais a réussi à se débarrasser de Shapovalov... >>


Les brèves


Fahrenheit 4-5-1

"Quand la température monte entre joueurs et arbitres." (lequipe.fr)

Gigi, larmes rosso’

"Les tifosi de l'AC Milan ont fait craquer Gigi Donnarumma qui a fondu en larmes." (lequipe.fr)

Téléteubé

Lala : ‘Des erreurs bêtes’. (lequipe.fr)

Pibe de horror

"Une statue de Maradona complètement ratée." (libé.fr)

Se sortir les rince-doigts

"Les joueurs d'Everton privés de repas de Noël." (lequipe.fr)