auteur
La rédaction

Du même auteur

France-Irlande : Dublin au moral

Matchbox – Elle se décompose, elle se recompose et à la fin elle passe. L'équipe de France n'est pas bonne pour la santé, mais elle assure le suspens. Édito • nalyse • observations • gars • vu du forum.


Lucho Gonzealaise

27/06/2016 à 02h54

"C'est l'idée, en fait: ne pas juger les joueurs comme s'ils devaient tous être les meilleurs du monde à leur poste, ni comme s'ils devaient toujours être à 100% de leur potentiel. Il faut connaître leurs lacunes et savoir qu'attendre d'eux." ----------- Voilà, merci.

bcolo

27/06/2016 à 07h04

Belle nalyse. Cette équipe joue un peu n'importe comment et semble incapable de prendre le jeu à son compte contre un adversaire limité (mais ce n'est pas nouveau, qu'on se rappelle de France-Paraguay 98). Mais ça donne des matches plus vivants que ceux de 2014, du moins les trois derniers (Equateur, Nigéria, Allemagne) où l'animation offensive est tombée en panne. Deschamps ne semble pas tout maîtriser dans cette équipe et ça fait déjà deux fois que ses options tactiques de début de match ne fonctionnent pas. Enfin, je l'avais déjà signalé précédemment, pourquoi "N'Golo Kanté" dans la compo et pas simplement "Kanté" ? N'Golo est son prénom et il n'y a pas d'autre Kanté en A.

le Bleu

27/06/2016 à 07h45

Je suis pessimiste. On ne gagnera pas en jouant mal. Si on ne joue pas bien, on se fera éliminer, tout simplement. Et hier je ne vois pas où on a été bons en contre-attaques. On était très mauvais sur cette phase aussi. Scènes aberrantes d'un Lloris sans aucune solution de relance rapide, wow, le contre on le maîtrise vachement ! On est devenus "bons"... quand l'adversaire exténué a disparu. Chose qu'on ne peut attendre d'aucun des adversaires à venir.

animasana

27/06/2016 à 08h47

Vu du stade, on termine aussi cramés que les irlandais, avec deux dernières situations de contre où l'on s'arrête alors qu'il y a un trois contre deux à jouer. Les olé du public seraient ils vénus sans les gains de temps irlandais de début de match. Même leur public s'en est amusé en applaudissant chaque gain de temps entre la 30ème et la mi-temps. Du stade Sagna m'a paru monstrueux, mais timide sur les débordements lorsque Mathieu était près de lui. L'ami Blaise se positionnant pour éviter d'avoir un ballon sur son mauvais pied, il était presque dos à son latéral. Le 4-2-3-1 met notre défense une dizaine de mètres plus haut, et la lenteur de Rami se fait alors sentir. Sinon, cette équipe donne effectivement des émotions, et c'est ce que l'on souhaite sur un euro.

le Bleu

27/06/2016 à 09h01

Je ne suis pas sûr qu'on s'arrête parce qu'on était fatigués. J'y ai plutôt vu un refus de jeu.

Tonton Danijel

27/06/2016 à 09h24

Excuse-moi, le Bleu, tu vas prendre pour plusieurs, mais je commence à saturer des Nostradamus amateurs de ce forum. Je ne sais pas jusqu'où on ira, j'ai vu suffisamment de compétitions pour savoir que ce qui importe n'est pas de bien jouer, tout le temps mais de savoir adapter son niveau de jeu à l'adversaire. Le Chelsea de 2012 était horrible à voir jouer mais a gagné la Ligue des Champions. L'Argentine a atteint la finale de la dernière coupe du monde 2014 avec un jeu soporifique. Si j'en juge les posts d'avant compétition, certains cédéfistes (peut-être pour conjurer le mauvais sort, d'autres par rancune de ne pas voir leurs joueurs préférés retenus en sélection) s'imaginaient qu'on se planterait contre des équipes fermant le jeu, de par l'adage extrêmement scientifique "On n'y arrive pas contre les équipes qui ferment le jeu". Des équipes qui ferment le jeu à double tour, on en a affronté quelques unes, et force est au moins de le constater: on est toujours vivant. Dans les 8 meilleurs équipes de la compétition. Et ce, pour la troisième fois d'affilée dans une compétition internationale (au niveau européen, seul l'Allemagne fait aussi bien). Alors oui, on peut toujours rechigner, se dire que le jeu n'est pas terrible. Mais on peut aussi remarquer que la Croatie qui nous avait emballé au premier tour a déjà fait les valises. Le foot n'est ni une science exacte, ni une science morale. Beaucoup ont reconnu que DD a fait le changement tactique qui nous a permis de surmonter une situation bien mal engagée. Et ce genre de détail peut permettre d'espérer. Cette équipe ne manque quand même pas de tripes pour réussir à se sortir des traquenards roumains, albanais, et irlandais. Bien sûr, les Allemands et les Belges joueront mieux. Mais comme ils joueront surtout différemment, peut-être que cela nous conviendrait mieux (j'aimerais quand même que DD aligne davantage un système où Griezmann soit au soutien de Giroud, les deux peuvent faire des ravages ensemble).

José-Mickaël

27/06/2016 à 10h06

Quelques remarques sur l'article : > l'antithèse du romantisme dont on voudrait toujours que les Bleus soient les représentants. J'ai l'impression que cette époque est révolue. > L’Angleterre serait presque une meilleure chose que l’Islande Le "presque" est important : 1) Il y a quand même du talent en Angleterre. 2) Ce n'est pas parce que les équipes venues défendre nous posent des problèmes qu'une équipe qui attaquerait ne nous en poserait pas (vu que notre défense n'est pas souveraine...) -------- Et sur les remarques : bcolo aujourd'hui à 07h04 > Cette équipe joue un peu n'importe comment et semble incapable de prendre le jeu à son compte contre un adversaire limité (mais ce n'est pas nouveau, qu'on se rappelle de France-Paraguay 98) Je ne vois pas le rapport. Contre le Paraguay les Bleus avaient pris le jeu à leur compte et s'était créé de nombreuses occasions. Tonton Danijel aujourd'hui à 09h24 > Mais on peut aussi remarquer que la Croatie qui nous avait emballé au premier tour a déjà fait les valises. Note qu'elle a fait ses valises à la suite d'un match où elle n'a pas du tout été emballante. Il ne faudrait pas en déduire que les équipes qui jouent de façon séduisante sont vouées à être éliminées.

Pascal Amateur

27/06/2016 à 10h07

Moi je savais que Tonton écrirait un post comme ça contre tous ceux qui ferment le débat.

beltramaxi

27/06/2016 à 10h32

le Bleu aujourd'hui à 07h45 Je suis pessimiste. On ne gagnera pas en jouant mal. Si on ne joue pas bien, on se fera éliminer, tout simplement. Et hier je ne vois pas où on a été bons en contre-attaques. On était très mauvais sur cette phase aussi. ----------------- Surtout qu'on a quelques joueurs pour faire mal sur ce plan là. C'est pas possible de devoir porter autant le ballon sur les contres par manque de solution, et finir par un crash sur un défenseur ou demi-tour... L'Irlande se repliait très vite et très bien et on verra si, quand ça se livre un peu plus en face, on peut exploiter ces phases un peu mieux. Mais visiblement faut pas attendre de Deschamps qu'il demande à ses latéraux de se projeter dès que le contre est enclenché : la solution en débordement vient souvent trop tard, en deuxième mouvement quand le milieu bute sur le bloc adverse replié. Tonton Danijel aujourd'hui à 09h24 Alors oui, on peut toujours rechigner, se dire que le jeu n'est pas terrible. Mais on peut aussi remarquer que la Croatie qui nous avait emballé au premier tour a déjà fait les valises. ----------------- A ce sujet j'ai trouvé la remarque similaire de DD absolument minable sur la Croatie, venant d'un sélectionneur qui s'exprime publiquement. La Croatie avait un tout autre groupe et s'est tapée l'Espagne et le Portugal avec trois jours de récupération. On peut lui rétorquer que c'est quand même pas mal pour l'émotion (en dehors de celle procurée par la comptabilité) que d'autres conceptions du football que la sienne existent (et je ne parle pas que de la Croatie).

Tonton Danijel

27/06/2016 à 12h24

@Josémi, beltramaxi: ma remarque sur la Croatie visait juste à dire que la vérité d'un jour n'est pas celle du lendemain, et qu'au final, la seule chose qui importe c'est de rester dans le tableau. @Pascal: pas saisi le sens de ta remarque. Je veux bien qu'on débatte, pas de soucis, mais si on part d'un argument d'autorité "on va tous mourir" ou "on n'arrivera à rien avec untel trop nul alors qu'on a laissé untel trop bon à la maison", tu comprendras que le débat sera vite limité...

 

Moravcik dans les prés

27/06/2016 à 13h57

Doit y avoir des trucs écrits là-dessus (peut-être dans Fever Pitch par exemple), mais il y a effectivement une tendance au cassandrisme (ouais vivent les barbarismes) chez beaucoup de supporters : on imagine toujours le pire, tant on a la trouille d'être déçus, en somme. Et autant il y a en effet plein de raison objectives d'être inquiets, autant on ne sait jamais : cette EdF est tellement imprévisible. Bon, normalement les Allemands (ou les Espagnols) devraient nous taper en demies, ils sont clairement plus forts que nous, mais sur un match, à domicile... Je suis cité dans le vu du forum, et c'est-à-dire que je découvre à quel point cette équipe me plait finalement. Ca fait maintenant bien longtemps que l'EdF me parait souvent chiante à regarder, et aussi pas mal antipathique dans son comportement, et ça ne me facilitait pas la vie au moment de devoir les soutenir. Eh ben je trouve celle-ci rafraichissante. Elle fait un peu n'importe quoi, elle ne sait pas trop où elle va, mais elle est formidablement combattive (ça on ne peut pas lui enlever) et solidaire, elle y croit, elle marque des buts superbes, elle peut faire des conneries monumentales à tout moment... elle est touchante et humaine, au fond, à l'image d'un Adil Rami, ce garçon super-attachant qui, dans le même match, va nous faire cette chute grotesque à l'origine du premier but irlandais, mais aussi cette ouverture parfaite (et audacieuse) pour Giroud à l'origine de notre deuxième but. Ou d'un Sagna, qui envoie douze centres dans les étoiles avant d'en réussir un impeccable et décisif. Ou d'un Matuidi, fantomatique en 1e MT et énorme en 2ème. Etc, etc. Alors elle ne produira certainement pas de beaux matches bien maîtrisés dans cet Euro (je ne vois pas par quel miracle elle y arriverait), mais j'ai grand plaisir à la regarder et à la soutenir.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)