auteur
Frédéric Scarbonchi

Du même auteur

Corse - Pays basque : le symbole a fait pschitt

Vendredi, la Corse et le Pays basque se sont affrontés à Ajaccio. Une occasion d'affirmer sa différence identitaire qui n'a toutefois pas attiré les foules sur l'Île de Beauté. Reportage.


Milan de solitude

30/05/2016 à 22h44

Les acteurs du match sont-ils tous favorables à l'indépendance de leur région ? Si on refuse, est-ce su ?

Fugazi

30/05/2016 à 22h53

Il suffit de lire le titre de l'article pour constater qu'il ne fait pas forcément l'éloge de cet événement. C'est instructif sur le caractère à minima du repli identitaire qui se contente d'être avant tout "contre" un état vu comme oppresseur plutôt que de promouvoir sa propre culture. Les occasions ratées n'étaient pas que sur le terrain.

 

Zorro et Zlatan fouillent aux fiches

31/05/2016 à 11h40

Moi j'ai trouvé cet article fort intéressant, merci à l'auteur. Marrant de voir comment un événement football anodin (je vois pas trop la différence avec un match hors saison entre Saint-Gall et Le Mans, mettons) devient une plateforme pour trompetter son amour au pays. Les sélections font pas rêver, ce qui m'étonne un peu. Marrant de voir comment politiquement, les nationalistes de tout bord arrivent toujours à faire front contre "l'ennemi commun", alors que la réalité de leur lutte est en fait relativement différente (le Pays Basque a des revendications transnationales et un peu impérialistes - quelle partie de la Navarre par exemple ? ; la Corse est au contraire nettement délimitée. Le Pays Basque jouit d'une bonne autonomie côté espagnol, mais pas d'aide vraiment particulière de l'État espagnol ; la Corse au contraire jouit de pas mal d'avantages mais sans vraie autonomie vis à vis de la métropole). Bref c'est n'importe quoi, mais c'est rigolo et c'est toujours mieux de revendiquer via un match de foot qu'en foutant des bombes, alors pourquoi pas. Je remercie le ciel qu'il n'y ait pas de sélection béarnaise cela dit, parce qu'avec trois joueurs et des revendications sur l'AOC Ossau-Iraty, je sais pas si un article verrait le jour.

Le forum

Habitus baballe

aujourd'hui à 20h20 - Tonton Danijel : Idéologie woke, cancel culture... mais à part ça, c'est l'écriture inclusive qui met en péril... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 20h17 - cocobeloeil : He beh, vu que le grand sabre n'est point réputé fine lame, ça risque de se terminer en émeute... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 20h08 - Toni Turek : RIP le Quignon, à 84 réponses. >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 20h04 - suppdebastille : Vu que la recherche d'un virus semble relever autant de la géopolitique que de la science,... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 20h03 - Tonton Danijel : +1, la plus grosse pollution vient surtout du public.Après, il me semble qu'outre la pollution,... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 19h50 - Atli : Serviteur khwezi.Mais je crois qu’a nos niveaux il est intéressant de se rappeler les préceptes... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 17h48 - Delio Onnisoitquimalypense : O Nani blueet une salve de Gainsbourg :Marlet DavidsonMon amour JeséCent millions de Jesé >>


Bréviaire

aujourd'hui à 17h43 - Pascal Amateur : Okocha le premier soir "Au Nigeria, un chanteur condamné à mort pour 'blasphème'." (lemonde.fr) >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 17h19 - leo : L'arbitre siffle le pénalty sur Martial de manière autoritaire, il a l'air sûr de son coup. Si... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 16h34 - Le Pobga du Coman : Oui, et !?Macron n'en est qu'à son premier mandat après tout. >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)