auteur
Julien Momont

 

Journaliste SFR Sport. Membre encarté des Dé-Managers


@JulienMomont


Du même auteur

Drapeau pirate, Union Berlin et droits télés : l'offensive du FC Sankt Pauli

Le célèbre club allemand, très ancré à gauche, a retrouvé de la vitalité financière. Au point d'avoir fait un rachat qui lui permet de gagner de l'argent à chaque fois que l'Union Berlin vend du merchandising.


Vieux légume

30/11/2015 à 18h09

C'est curieux quand même, de voir, régulièrement, dans le football, ce genre de cas de figure avec un petit qui pète le système pour finalement se retrouver en moins bonne posture qu'avant. J'ose espérer que les petits clubs, même les plus populaires, comprendront que l'individualisation des droits causerait leur enterrement au sous-sol. Je suis étonné que ce genre d'idée fasse son chemin tout de même.

Tonton Danijel

30/11/2015 à 20h32

Le cas de Sankt Pauli est particulier: ce club dispose d'une large audience, il s'agit d'un des clubs les plus soutenus d'Allemagne malgré un palmarès inexistant, à cause de son image de club "alternatif". Donc une renégociation individuelle des droits télés ne serait pas à leur désavantage, au contraire même, vu leur audience bien plus forte qu'Hoffenheim ou Hanovre, même en 2. BL. Il reste l'étonnement de voir un club de gauche vouloir tuer sa concurrence.

osvaldo piazzolla

30/11/2015 à 21h01

Je ne connaissais pas ces deux aspects de la politique économique des Kiezkicker, merci pour nous le partager. Je me demande dans quelle mesure c'est lié à la nouvelle équipe dirigeante (apparue l'année dernière suite à un putsch au comité directeur) ou si cela fait partie d'un plan plus ancien. Je savais que depuis l'éphémère passage en 1.Bundesliga, l'époque était aux économies (salariales en particulier) et que les mouvements de joueurs depuis ont toujours été économes mais que les perspectives à partir de cette année étaient plus optimistes, grâce à (enfin) la fin des travaux du stade, la future augmentation des droits télés, etc...mais l'instabilité de gouvernance du club était aussi liée à une situation économique tendue...ce qui n'est plus le cas, apparemment.

osvaldo piazzolla

30/11/2015 à 21h02

Aussi, si ous êtes supporter de St Pauli et avez un regard critique sur, voire opposé à la politique commerciale du club, c'est le Jolly Rouge qu'il faut brandir, pas le Jolly Roger !

 

osvaldo piazzolla

30/11/2015 à 21h04

@Tonton Danijel : large audience en Allemagne....et dans le monde entier, en particulier aux USA et au Royaume Uni, et pour ce dernier, y compris pour le public qui va au stade, pas seulement qui le regarde à la télé.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)