auteur
Yacine Taleb et Christophe-Cécil Garnier

FFF/LFP : incohérence sportive et sophismes économiques

Alors que les rebondissements et les recours se succèdent, il est grand temps de mettre un peu d'ordre dans le litige FFF/LFP. Analyse de ce qui est en jeu derrière les querelles parfois un peu trop personnelles.


André Pierre Ci-Gît Gnac

14/08/2015 à 02h17

Merci pour cet article très éclairant. J'ai notamment beaucoup apprécié la différence faite entre une Ligue 1 à 2 relégations et les systèmes de ligue fermée aux USA (vu que c'est souvent sur base de cette homologie que s'articulent certaines critiques - dont la mienne - du projet de la LFP). J'omettais toujours le détail du salary cap qui, évidemment, change beaucoup de chose. Je me permet également de mettre en lien l'article de Jean Pascal Gayant sur la question de la compétitivité dans le sport pro (article ô combien passionnant) : http://tinyurl.com/pwc26pb

osvaldo piazzolla

14/08/2015 à 03h30

Juste une remarque en ce qui concerne l'Angleterre. Je ne sais pas trop où ils en sont cet été mais la première division et les trois suivantes sont deux ligues différentes (Barclays Premier League et Football League) et leurs relations sont souvent tendues. L'été dernier QPR est monté de Championship en Premier League avec une ardoise à la Football League de 50M de livres (cinquante millions!) qu'ils n'ont jamais payée, comptant sur le maintien pour ne pas avoir à les sortir...ils sont redescendus ce printemps, je ne sais pas où ça en est. Du coup, je doute que "des efforts de la BPL" envers la FL, ça soit des trucs aimables.

le Bleu

14/08/2015 à 09h17

Il faudra faire une (ou deux, ou trois) saisons comme ça pour que les imbéciles de la Ligue voient que ça ne marche pas... Mais n'admettront jamais s'être trompés.

Polo Breitner

14/08/2015 à 09h32

La vision de la LFP est à l'opposée de celle de la Bundesliga...effarant ! Quant à la dérive anglo-saxonne...quelle horreur. Sinon, sur le thème des auteurs, la notion de taille critique reste un sujet jamais traité dans le football pro franchouillard...dommage

balashov22

14/08/2015 à 12h33

Et maintenant que le Conseil d'Etat a donné raison à la Fédé contre la Ligue, on fait quoi ?

Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà

14/08/2015 à 13h00

« L’incertitude du résultat crée la valeur du produit Ligue 1 » ==> Je suis d'accord avec cette phrase, mais complètement en désaccord avec la partie clamant que 3 reléguables, c'est plus de spectacle que 2. L'incertitude est créée par la présence d'un seuil : actuellement, on s'en fout d'être 16ème ou 17ème, on s'en fout d'être 18ème ou 19ème. L'important, c'est d'être dans les 17 premiers. Si on passe à 2 relégués, c'est la même situation décalée d'un rang. Le top, en revanche, c'est de multiplier les seuils : un seuil pour être sûr de descendre, un seuil pour passer un barrage direct, un seuil pour passer un barrage indirect et encore un seuil pour être sauvé. Par exemple : - 20ème : descente immédiate - 19ème : barrage avec le 2nd de L2 - 17ème et 18ème : match de barrage pour déterminer le perdant qui passera un barrage contre le vainqueur du match de barrage symétrique entre le 3ème et le 4ème de L2 De plus, avec un tel système, l'espérance du nombre de relégués par saison est de l'ordre de 2 et convient donc au souhait de stabilité de moustache. Si on veut la conserver de l'ordre de 3, il suffit de tout décaler d'un rang, 19ème et 20ème descente immédiate, etc.).

Polo Breitner

14/08/2015 à 13h06

"Le top, en revanche, c'est de multiplier les seuils" Bravo !!! C'est exactement cela En Bundesliga, les barrages permettent au 17ème d'espérer se sauver en accrochant la 16ème, le 16ème ne veut pas être barragiste donc vise la 15ème et le 15ème ne veut pas être barragiste donc s'arrache pour conserver sa place ! Un barrage n'est pas intéressant pour la double-confrontation contre le 3ème de 2.Liga mais pour sa logique de seuil ! ...pauvre foot français...les rentiers au pouvoir.

José-Mickaël

14/08/2015 à 14h32

Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà : je suis tout à fait d'accord avec la notion. Néanmoins il y a bel et bien un intérêt à déplacer le seuil : il permet à plus de clubs d'être concernés par la relégation, donc à plus de matchs d'être des matchs à enjeu. Pour moi, le point critique est la taille du ventre mou : plus le ventre mou est gros, moins le championnat est intéressant (trop de matchs sans enjeu). Voici ce que je propose (M. Thiriez, ne me lisez pas, danger de mort) : - Pour que la descente en L2 soit moins traumatisante, il faute rapprocher le plus possible la L2 de la L1, donc l'enrichir. Par exemple j'estime que la Ligue devrait redistribuer les bénéfices de façon égale, sans tenir compte des classements ni même des divisions. De plus les droits télé doivent concerner L1 et L2 globalement. Les clubs les plus riches le seraient uniquement sur leur richesse propre : billetterie, sponsors, subventions... - Il faut faire descendre plus de trois clubs, nettement plus. L'idée, c'est qu'à part les clubs les plus riches, tout le monde doit pouvoir se dire : dans la décennie à venir, je vais jouer 50 % du temps en L1, 50 % en L2, et je m'y prépare. En augmentant les montées/descentes, on apporte ainsi une certitude (on va passer quelques saisons en L2). De plus ça marche aussi à l'envers : pas mal de clubs de L2 savent qu'ils passeront quelques saisons en L1. Ceci étant dit, voici une proposition possible : - Pour réduire le ventre mou par le haut : la troisième place en C3 sera disputée par un barrage aller et retour entre le 5è et le 6è (ou le 6è et le 7è si le vainqueur de la coupe de France s'est immiscé). [Je postule bien sûr qu'il n'existe plus de coupe moustache. (*)] - Pour augmenter les montées/descentes : les trois derniers de L1 sont relégués et remplacés par les trois premiers de L2, de plus les 15è-16è-17è de L1 jouent en aller et retour un match de barrage contre les 4è-5è-6è de L2. Dans un premier temps, ça risque d'être la panique en L1. Mais avec l'habitude, quand les clubs "moyens" auront appris à gérer le long terme, ça devrait bien se passer, en particulier plus de clubs joueront en L1 dans la décennie à venir. (Mais il faut à tout prix rapprocher L1 et L2 pour que la descente ne soit pas traumatisante.) (*) ou alors on la réserve aux clubs de L2 (comme à une époque où elle s'appelait coupe d'été) - ils ne jouent pas de coupe d'Europe, donc il y a une petite place dans le calendrier - et le vainqueur gagne une des trois places automatiques en L1.

José-Mickaël

14/08/2015 à 14h36

Excellente idée, la coupe moustache réservée aux L2 (et National ?) : ça leur fait une compétition en plus qui leur rapportera des recettes permettant de se rapprocher (un peu) des budgets de L1. Et puis ça fera des matchs à enjeu en plus (billeterie). Les clubs de L1, eux, pourront souffler et se consacrer à la coupe d'Europe (pour ceux qui la jouent).

Polo Breitner

14/08/2015 à 15h15

José Mickael Cela fait un peu championnat belge ton truc...ils aiment les Belges ? Si tu veux des plages de repos...tu passes à 18 clubs et ton ventre mou (qu'il faut encore définir), tu lui mets de seuils comme cela a été proposé plus haut : pour moi, il n'y a aujourd'hui que 12-14 clubs intéressants en L1, ils manquent Lens, Strasbourg, bien sûr. Le curseur français ("club moyen français") est en seconde division. Entendre, la densité des clubs qui se ressemblent, donc le dernier tiers de L1= L2 Et ta taille critique viable = les dix premiers de la L1. Tout en sachant qu'après PSG, ASM, OL, OM, le reste ne vaut rien au niveau européen = ne sort pas des poules d'EL. D'ou une concentration nécessaire mais, bien entendu, pas ce qui vient d'être proposé par la LFP = système de rentiers sans prendre de risques.

 

Rhônealpinho

14/08/2015 à 16h29

le Bleu aujourd'hui à 09h17 Ça n'a pas marché pour la Coupe de la Ligue ça. Alors là je ne vois pas pourquoi ils feraient quelque chose en constatant que ça ne marche pas

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 19h14 - John Six-Voeux-Berk : En effet, la seule fois où un équipage de la bac m’a interpellé, c’était à 1h du matin,... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 19h12 - suppdebastille : @12 mai 76Tu devrais aller voir "le meilleur reste à venir' il y a une référence à ton pseudo... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 19h06 - suppdebastille : "Lucho Gonzealaiseaujourd'hui à 19h03Je viens de voir la contrepartie, donc non seulement Bein... >>


Liga, prisma de luz

aujourd'hui à 19h01 - Gazier : Je me pose la question du côté volontaire du geste. C'est pas une talonnade en remise qui prend... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 18h56 - serge le disait : @nicordioDans tout le monde tu inclus aussi les supps marseillais ?Y a pas de polémique hein mais... >>


Pharmacie Football Club

aujourd'hui à 18h43 - Tonton Danijel : Oui, c'est aussi ce qu'explique "The Program": les entreprises de pari en ligne pouvaient se faire... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 18h37 - Run : C1 bien sur. Les 2 utopiques semaines ou l'on croit etre capable d'alller battre le Barca au Camp... >>


World Cup, the road to Doha

aujourd'hui à 18h34 - Milan de solitude : La Russie sort deuxième d'un groupe facile, se qualifie aux tirs au but contre une Espagne... >>


Messages de service

aujourd'hui à 18h33 - Toto le Zéro : @Hierro sauve PlasilOk, Evangelion, c'est techniquement excellent mais cela me laisse un peu... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 18h30 - Lucho Gonzealaise : J'ai vu passer ça dans mes reco Youtube, je pense que ça fera plaisir à pas mal d'entre vous... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)