auteur
Nora C.

De l'impossibilité de refaire le match

Lorsque l'on se lamente des faits de match défavorables, ne reproche-t-on pas au fond au temps de s'écouler, au futur d'être advenu et au passé d'être lui-même? C'est l'un des enseignements de L'irréversible et la Nostalgie de Jankélévitch.


Sir Sourire

03/06/2015 à 13h51

C'est beau comme un coup franc de Mihajlovic. Merci.

michelidalgo

03/06/2015 à 14h20

Un très grand bravo à l’auteur, pour avoir eu l’idée de départ, et pour sa mise en mots impeccable. Voilà qui m’a donné envie de relire le livre. (joli premier commentaire, au passage)

et alors

03/06/2015 à 14h51

Très joli article. Mais si l'écoulement du temps est irréversible, on n'oubliera pas que le match de foot ne se dispute pas en temps effectif, contrairement au basket. Il est donc possible, sinon d'arrêter son écoulement, en tout cas de suspendre le temps de jeu. C'est ce que savent bien les simulateurs de blessures et autres jeteurs de balle en tribunes ; le "temps additionnel" ne compense jamais tout à fait ces suspensions.

 

Joey Tribbiani

03/06/2015 à 22h13

"You find out life's this game of inches, so is football. Because in either game - life or football - the margin for error is so small. I mean, one half a step too late or too early and you don't quite make it. One half second too slow, too fast and you don't quite catch it. The inches we need are everywhere around us. They're in every break of the game, every minute, every second."

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)