auteur
Toni Turek

 

Überfan des footballs d’Allemagne et d’Autriche, passés et présents. Taulier de la Ventre Mou's League.


Du même auteur

Autriche : Trois petits tours et puis s'en vont...

Si les unions entre deux personnes sont désormais rarement à vie, en foot aussi, celles entre clubs et joueurs tendent à se raccourcir. En voici trois illustrations, concernant des avant-centres ayant évolué récemment en Autriche.


Lucho Gonzealaise

13/03/2015 à 04h36

En lisant le titre, je croyais que l'article allait parler des clubs autrichiens en Coupe d'Europe... N'empêche, les magouilles de Red Bull ne manquent pas de me dégoûter et on n'en a qu'un petit aperçu dans cet article.

osvaldo piazzolla

13/03/2015 à 07h05

RasenBallsport Leipzig.....pas RedBull Leipzig. Si on se trompe de nom, on pourrait croire qu'il y a un rapport entre les clubs de Leipzig, de Salzburg et de New York....alors que pas du tout ! :)

 

Toni Turek

13/03/2015 à 17h28

osvaldo > Officiellement, c'est peut-être RasenBallsport, mais quand tu demandes à GoogleFight.com, "RedBull Leipzig" gagne 3-1. Lucho > Avec trois clubs éliminés dès Août, donc avant les phases de poules (Rapid, l'inattendu club de D2 finaliste de Coupe St. Pölten et le novice Grödig - les deux derniers ont quand même chacun passé un tour prépréliminaire), il aurait fallu en parler plus tôt.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)