auteurs
C. Zemmour et Toni Turek

Cruyff 1974, la symphonie inachevée

Les héros malheureux de la Coupe du monde - Johan Cruyff et les Pays-Bas marchent sur le Mondial allemand de 1974. Avant que le destin ne leur tourne le dos.


 

Coach Potato

13/07/2014 à 15h29

Loi XII / Coup franc indirect: fait obstacle à la progression d’un adversaire? Sinon, pour répondre au post d'emink, il faudrait un pavé...gigantesque. La remontée à contre temps nécessiterait à elle seule tout un paragraphe. Il faudrait citer Rinus Michels et aussi Stefan Kovacs qui ont redistribué les cartes et généré des heures et des heures de tableau noir pour les mômes ensuite. Ils n'ont pas seulement marqué les spectateurs mais aussi les entraineurs. Ils ont fait sauter des verrous sur le foot à la papa devenu ringard en deux saisons. Schön! Mais il y avait aussi des vertus et de formidables qualités dans le foot allemand qui avait quelque chose à proposer. Le procès d'intention fait aux allemands présupposé arrogants était injuste. Il convient de se souvenir d'une Allemagne coupée en deux par une zone grenze et bien plombée par un extrémisme qui puisait ses soutiens de l'autre côté du rideau de fer et dans une intelligentsia complaisante. 74 intervenait deux ans après Munich 72. Il y avait dans le foot allemand du design d'honnête homme; pas très glitter, il est vrai. J'ai aimé ces deux foots; on ne choisit pas entre son père et sa mère. Pourvoi en Happel Et le débat sur le fait d'aller ou non en Argentine ne fut pas escamoté quand de nos jours, on se précipite sur tout évènement dès lors qu'on peut en acquérir les droits. Luque et Kempes ont été noyés dans ce mondial de la honte. La perte du titre en 82 a eu les conséquences que l'on sait... On se prolonge comme on peu lorsque l'on est dictateur. Parfois, porter des lunettes de soleil ne suffit plus. Et Ardiles est venu de Tottenham au PSG. A noter, la 2e phase de pool a été anéantie au lendemain du match contre le Pérou. Putain, mais le but de Ari Haan... L'honneur perdu de la DFB En tout cas, il faut réhabiliter le foot allemand qui souffre d'un délit de sale gueule. Au fond, si l'on enlève Schumacher et le match contre l'Autriche, l'équipe de 82 est très présentable. L'Allemagne a tellement apporté au foot, des victoires surtout. Tout ce que nous n'avions pas. Tant d'histoires et si peu de temps.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)