auteur
Toni Turek

 

Überfan des footballs d’Allemagne et d’Autriche, passés et présents. Taulier de la Ventre Mou's League.


Du même auteur

Austria Salzbourg, la revanche des supporters

On connaît l'aventure des fans anglais qui ont créé l’AFC Wimbledon et le FC United of Manchester. En Autriche, c’est Red Bull qui a conduit des supporters à ressusciter une Austria Salzbourg qui, cet été, peut espérer retrouver le monde pro. 


15/05/2014 à 07h47

Chouette, du promu à drafter en 2015-2016 ?

Mandandamadeus

15/05/2014 à 09h35

Après l'Austria Wien, ptet que Minus va vouloir s'y frotter. Très chouette article en tout cas. Mais comment ont-ils fait pour aligner autant de saisons spectaculaires avec une bande d'anonymes ?! Faut quand même un sacré bol pour que ça fonctionne aussi vite et aussi bien !

Paul de Gascogne

15/05/2014 à 10h16

J'imagine que les anonymes pour nous étaient des stars locales. Ca semblerait pas deconnant qu'un joueur de D3 ou de D4 concède de descendre de quelques divisions pour porter le maillot du club mythique qui a bercé son enfance. En tout cas ça doit fonctionner comme ça dans les divisions amateur assez obscures, un peu moins quand on se rapproche du monde pro (sinon Strasbourg aurait d'autres résultats).

Sens de la dérision

15/05/2014 à 10h22

Je me demande si ça pourrait fonctionner de la même façon en France. Si demain Pernod-Ricard venait prendre les rênes de l'OM et change le ciel et blanc contre du jaune pastaga, que se passerait-il ? Ou que les Qataris décident de rhabiller le PSG en violet et blanc, les couleurs du Qatar ?

Tonton Danijel

15/05/2014 à 11h04

Belle histoire, dont je doute toutefois qu'elle puisse se produire hors du championnat autrichien. On parle d'un championnat beaucoup moins relevé que le championnat anglais où le FC United of Manchester essaie de se développer, inclus dans ses divisions inférieures à l'élite. Un club qui se reconstruit dans le milieu amateur avec de nombreux fans doit pouvoir générer des revenus de nature à lui permettre de se relever. Ce qui ne marche pas toujours en France, je suis bien placé pour le savoir...

le Bleu

15/05/2014 à 11h08

Et ils sont quand les barrages ?

Zorro et Zlatan fouillent aux fiches

15/05/2014 à 11h30

Chouette article, comme d'hab Toni. Je commence à être cynique, mais je vois pas en quoi les fans ont davantage le droit qu'un proprio de s'arroger l'héritage d'un club. Pour moi l'Austria est mort, tué salement par RB - comme les Dons sont morts. On peut pas utiliser le nom et les couleurs et faire comme si l'histoire du club se transférait par magie à cette nouvelle entité - pour tout dire je trouve ça relativement hypocrite et prétentieux de prétendre être le dépositaire unique de l'histoire d'un club. Que ce soit les sups, les proprios ou les joueurs hein. Cela dit j'apprécie l'initiative de s'émanciper de RB qui transforment en soupe mercantile tout ce qu'ils touchent.

Pascal Amateur

15/05/2014 à 12h16

Le Polizei SV s'y connaissait davantage en bleus. Sinon oui, demeure le mystère de ces succès empilés.

MinusGermain

15/05/2014 à 13h47

Merci Toni, je ne connaissais pas cet Austria qui joue en violet. Effectivement, en France, les exemples récents montrent que même redescendus très bas, les 'grands' clubs du passé ne remontent pas si vite (Sedan, Le Mans, Grenoble, Strasbourg, Gueugnon luttent pas mal à ma connaissance). Sûrement que la densité des divisions inférieures du foot français est plus forte que celle du foot autrichien et que les clubs que je cite en exemple n'ont pas la même aura locale que l'Austria Salzbourg.

Toni Turek

15/05/2014 à 14h31

MDD > Pour les divisions les plus basses, ce n'est pas trop surprenant si le niveau de jeu affiché est bien au-dessus des standards (cf. le cas de Lokomotiv Leipzig qui, reparti en 11. division allemande, écrabouillait chaque week-end son adversaire du jour, avec des scores allant jusqu'à 20:0). Après, oui, il faut assurément un peu de chance. mais bon, il en faut parfois au haut niveau aussi (cf. le titre du Sturm Graz en 2011, lié aux défaillances viennoises et taurines). Paul de Gascogne > Lors du nouveau départ en 7. division, plusieurs nouveaux joueurs de l'équipe étaient en fait... de simples fans du club violet. le Bleu > Barrage prévu les 02 et 05 Juin, contre le vainqueur (hors équipes réserves) de la Regionalliga Ost. L'autre match de barrage opposera le vainqueur Regionalliga Mitte (LASK Linz) au neuvième de la D2 (Parndorf). Les deux gagnants monteront en D2.

 

Toni Turek

25/05/2014 à 07h03

Première défaite en championnat de la saison de l'Austria Salzbourg hier, lors de l'avant-dernière journée de Regionalliga West : 0-2 à domicile contre son dauphin Wattens, avec un dernier quart d'heure joué à 10 (1 blessé et les 3 remplacements avaient déjà été effectués). Cela ne change rien au classement : Salzbourg a encore 6 points d'avance à une journée de la fin. Par contre, pour un but, Vujic n'est plus meilleur buteur de la division. Après un dernier match de championnat Jeudi contre le FC Hard, l'Austria Salzbourg affrontera le FAC Team für Wien (champion de Regionalliga Ost) en barrages pour tenter de monter en Erste Liga. Match aller à Vienne le 02/06 à 19:00, retour à Salzbourg le 05/06 à 18:00.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)