auteur
Les Dé-Managers

 

Christophe Kuchly, Julien Momont, Raphaël Cosmidis et Philippe Gargov. Les Dé-managers: un blog pour parler tactique – pas pour meubler –, et une chronique du jeu dans leurs cartons.


Du même auteur

Dans les cartons des Dé-Managers : #11

L'importance des latéraux dans un 4-4-2 losange, les déplacements de Lionel Messi, les clubs formateurs en Europe, un documentaire sur Pelé et Garrincha, les déclas de la semaine, plein de liens...


Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà

21/01/2014 à 10h00

Infographie intéressante. J'ai trouvé dommage qu'on n'ait pas les stats par championnat, alors je me suis permis de les calculer (moyenne+-écart-type) : Liga : 2.2 +- 2.3 Ligue 1 : 2.1 +- 1.5 Bundesliga : 1.8 +- 1.4 Premier League : 1.2 +- 1.2 Serie A : 0.9 +- 0.9 Ca fait plaisir de voir que la ligue 1 se place aussi bien (et de manière aussi homogène). C'est également assez attendu, mais intéressant tout de même de noter que les clubs historiquement bien installés (Barça, Bayern) sont très bien placés et que les nouveaux riches sont au contraire en queue de peloton (PSG / ManCity).

et alors

21/01/2014 à 10h53

Parmi les anciens coéquipiers qu'a aligné Seedorf, vous ne citez pas le plus évident. Mais j'ai trouvé assez convaincant le trident un peu rétro Kakà-Honda-Robinho qui se trouvait en soutien de Balotelli. Les deux premiers notamment se sont bien entendus, et il y a eu quelques combinaisons qui auraient mérité d'aller au bout. Kakà placé à gauche se recentre logiquement et libère aussi de la place pour Emanuelson, qui était parfois le meilleur joueur offensif du Milan cette saison. A mon avis, il y a un potentiel intéressant dans tout ça. Mais Seedorf peut effectivement organiser des ateliers frappe, lui n'aurait pas envoyé tous ses tirs à côté ou dans les bras du gardien, et la victoire aurait été plus nette. Côté Hellas, il manquait tout de même les deux "référents" dans le jeu de la première partie de saison (et meilleurs buteurs), le point d'appui Toni (malade) et l'organisateur Jorginho. Le départ à Naples de celui-là va leur faire du mal, la fin de saison risque d'être plus compliquée. Sinon Roma-Genoa c'était en Serie A (en coupe c'était la Sampdoria) et c'est moins significatif d'analyser le milieu romaniste un jour où De Rossi est absent. Nainggolan a été très impressionnant (comme à Cagliari, sauf que maintenant on risque de bien plus parler de lui), mais dans un rôle très différent de Capitan Futuro, ce qui changeait aussi ceux de Pjanic et Strootman. L'article le dit, mais pas à ce point : Nainggolan se retrouvait souvent le milieu le plus avancé à la fin des actions, ce qui est habituellement le cas de Strootman.

Yohan Cowboy

21/01/2014 à 13h47

Merci pour les remarques, Kaka était parti faire un petit tour tout seul dans son coin. C'est vrai qu'il y a eu de bonnes choses dans l'animation du Milan, avec un quatuor fluide, comme nous l'avons précisé, qui ouvre des espaces pour les latéraux. Mais je trouve que ça a manqué un peu d'imagination dans les trente derniers mètres, avec peu de différence faites (seulement 7 tirs dans la surface/25, dont le penalty), d'où une certaine déception compte tenu des espoirs suscités.

 

Künstler

21/01/2014 à 20h22

Verón... une tête qui fait un peu peur, une drôle de dégaine sur le terrain, mais j'aimais bien ce bonhomme. Malgré son passage à MU et sa fin de carrière européenne minée par les blessures.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)