auteur
Gilles Juan

 

Footballeur du dimanche et philosophe de comptoir. @Gilles_Juan


Du même auteur

Les passes décisives existent-elles ?

Bien qu'elles intéressent beaucoup nos statisticiens du football, les passes décisives sont bien difficiles à définir. Comment peut-on alors prétendre les compter?


Jean-Noël Perrin

02/10/2013 à 05h54

kimporte el flaco 01/10/2013 à 11h27 J'ai toujours considéré que la passe décisive, la vraie, c'est la passe qui fait 99% du boulot. La passe qui élimine 2,3 joueurs parfois même le gardien et dont le buteur n'a plus qu'à pousser la balle au fond (du coup pas besoin de compter sur l'efficacité du buteur). C'est le genre de passes que tu n'as même pas besoin de contrôler, de réorienter, c'est juste une offrande, une opportunité de gonfler tes statistiques en marquant un but tout fait... ---- Je fais mon montpelliérain de base (et ça rejoint la notion de "passe-clé" citée plus haut), mais en bon contre-exemple, il y a des actions comme celles-ci : http://bit.ly/GzGXHK où une transversale de 70 mètres envoie deux attaquants jouer un 2 contre 1 face au gardien. Le mérite du "passeur décisif" est tout de même limité par rapport à l'avant-dernier passeur. (dans le même genre, il y a la "couverture de balle décisive" citée par les cahiers et malheureusement créditée d'aucune stat officielle : http://www.cahiersdufootball.net/article.php?id=3840)

Zénon Zadkine

02/10/2013 à 08h26

Jean-Noël Perrin aujourd'hui à 05h54 Le mérite du "passeur décisif" est tout de même limité par rapport à l'avant-dernier passeur. - - - - - - - - - - - - Pas sûr : c'est Emmanuel Herrera le buteur. Opta devrait la comptabiliser en "passe décisive compte double".

Zlatanist

02/10/2013 à 10h27

J'adore ce genre de débat sur les stats, d'ailleurs celles ci on pris tellement d'importance qu'on le retrouve aussi à l'échelle du foot amateur. Après le match, les joueurs se charrient sur le caractère décisif ou non du tir totalement loupé et contré qui s'est transformé en centre parfait pour le buteur qui était hors jeu de 4 mètres. Sur le fond du débat, on pourrait très bien avoir la même réflexion "qualitative" sur la stat la mieux établie du football, à savoir le but. Un but a toujours la même valeur au tableau d'affichage mais d'un point de vue "statistique" il peut être trompeur. Un joueur qui reçoit 10 caviars par match et en convertit 2 dont 1 sur une grossière erreur du gardien est-il meilleur qu'un autre qui marque des buts "difficiles" tous les deux matchs ? Bref, le plus simple c'est de faire comme Opta et de s'affranchir de tout ça. Ce ne sont que des chiffres au final, et si l'on suit un peu le foot on est capable de savoir si un joueur est une chèvre ou non sans s'y référer.

 

Doc Emett Brown

04/10/2013 à 16h39

Le problème de la passe décisive n'est-il pas finalement la traduction du terme "assist". "Assist" veut-il dire "passe" ? Je ne crois pas... Une passe ne se fait pas au hasard (en exagérant un peu) alors qu'un centre-tir, qu'un corner ou même un centre classique... En Premier League, on compte une "assist" lorsque l'on provoque un pénalty ; là, c'est sûr, il n'y a pas de passe du tout ou d'intention de la donner à celui qui va marquer. Une "assist" permet le but mais n'est pas forcément une passe. Au hockey sur glace le terme a été traduit par "assistance", ce qui correspond sans doute mieux

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)