Le Bingo des matches amicaux des Bleus

À chaque match amical de l’équipe de France ou presque, c'est la même rengaine sur les réseaux sociaux: la rengaine de la purge. Jouons avec ceux qui n'aiment plus regarder les Bleus.


lyes

14/08/2013 à 14h32

C'est bien la première fois que je critique l'humour sur les Cdf mais la vous vous êtes vraiment pas foulés pour les choix des cases, y avait pourtant quelque chose de sympa à faire une fois l'idée du Bingo trouvée...

la rédaction

14/08/2013 à 14h43

Eh bien l'idée était de dire que le message quasi-unique délivré, c'était "Oh la purge", ce qui implique de ne pas faire beaucoup de variantes. Mais tu as peut-être raison... Tu aurais vu quoi? [en filigrane, il y avait aussi le sentiment que le dénigrement-réflexe de ces matches amicaux recelait une fragilisation du calendrier des sélections nationales...]

lyes

14/08/2013 à 14h49

Pas de soucis j'ai bien compris l'idée générale, j'avoue que c'est la frustration qui parlait surtout, quand j'ai lu "Bingo des matchs amicaux" je me suis imaginé devant Belgique-France à essayer de remplir ma grille à base de poncifs éculés. Je dois être un peu trop en mode "cahiers de vacances" !

la rédaction

14/08/2013 à 15h15

Ah, il est sûr que le Bingo Larqué de coupfranc.fr (http://bit.ly/a65G26) est en soi beaucoup plus marrant.

Christ en Gourcuff

14/08/2013 à 15h24

On aurait pu aussi avoir "Equipe de Merde" "Nasri, Evra, Ribery dehors" et autre quolibets (qui s'estomperont quand en finale de la Coupe du Monde, Evra centrera pour Ribery, qui remet a Nasri qui inscrit le 4ème but de l'Equipe de France).

PlatInique

14/08/2013 à 16h52

A ce sujet, ce match amical traditionnel d'aout va disparaitre en 2014, le calendrier a été réaménagé, au profit des clubs. La FIFA a également annoncé qu'elle assurerait les joueurs lors des matches de sélections, une demande des clubs. Tout cela en échange de la contrepartie que les gros clubs ne fassent pas péter le système, le même type d'accord gagnant-gagnant que lors d'un braquage. Les dernières cases du bingo sont en train de se concrétiser, sous le regard convenu des journalistes, toujours prompts a tailler les instances "publiques" et les fédérations, mais qu'on entend peu critiquer les clubs tout puissants, ou leurs syndicats type ECA/G14 ... Méfiance, dans 20 ans, ils n'auront peut-être plus de sélectionneurs a lyncher! Plus probable : le calendrier des sélections ayant cessé d’être un feuilleton annuel pour devenir un espace confiné a l'été, comme en basket, ils ne pourront plus faire du sélectionneur-bashing que ponctuellement ...

Punk Sludge Grind

14/08/2013 à 16h56

Christ en Gourcuff aujourd'hui à 15h24 ---------- ou aussi : - Si au moins ils chantaient la Marseillaise - Qu'est devenue la génération 87 ? - Encore 90 minutes sans but de Benzema

leo

14/08/2013 à 17h13

PlatInique aujourd'hui à 16h52 ___ Que le "match amical traditionnel d'aout" disparaisse ne me dérange pas trop. Je ne vois pas bien l'intérêt d'un match international amical, parfois à l'autre bout du monde, alors que plusieurs championnats n'ont pas encore repris et que les joueurs sont encore en préparation. A part faire rentrer de l'argent dans les caisses des fédés.

leo

14/08/2013 à 17h27

J'ajoute qu'il n'y a jamais eu autant de matchs internationaux que ces dernières années.

Troglodyt

14/08/2013 à 17h32

"Nous n'avons plus marqué de coup-franc direct depuis Rothen contre les Îles Féroé en 1907."

 

PlatInique

14/08/2013 à 17h45

leo aujourd'hui à 17h27 ___ Cela découle d'un processus d'affaiblissement général des sélections nationales. Avant, il ne posait pas de problème, c'est l'expansion du calendrier des clubs (et un manque de sérieux des fédérations dans la programmation) qui le transforme en événement gênant. Ca n'est pas tant qu'il ai été liquidé qui pose problème, c'est qu'il l'ai été sans contrepartie, c'est du braquage pur et simple. Et il n'y a pas spécialement plus de matches internationaux que dans les années 90, les variations sont infimes, ca tient surtout a de la disparition de quelques dates amicales (le match amical de reprise en janvier, type france espagne 98 a disparu de la circulation) remplacées par des doubles dates. Avant la chute du mur, certes, mais il y avait les fédérations socialistes qui concentraient une 30 d’équipes, et les pays autonomes n'avaient pas le droit de cité, c'est une raison de densification du calendrier hautement plus légitime que les augmentations du calendrier des clubs pour de pures considérations économiques. Le problème avec l'avidité des fédés, c'est que c'est la seule arme efficace dont elles disposent pour résister a la pression des clubs, ne pouvant guère compter sur les médias, le législateur, ou une forme d'organisation collective pour protéger ses intérêts.