auteur
Ilf-Eddine alias Raspou

Du même auteur

Le football ghettoïsé ?

Sans nous laisser rebuter par son titre racoleur, nous avons lu le livre de Daniel Riolo Racaille Football Club. Compte-rendu entre intérêt et agacement.


Pascal Amateur

23/05/2013 à 11h59

@ Julow Ah non, non, c'est moi-même qui éprouve une légère culpabilité, à l'idée de critiquer un livre que je n'ai pas lu – critique qui peut paraître rejaillir sur Raspou – ce qui n'est pas le cas. Même si je m'entête dans cette critique, interrogeant davantage cet air du temps que ses manifestations littéraires et autres.

Raspou

23/05/2013 à 12h35

@Julow 1/ La "problématique de la racaille" dans la société en général, tu la connais aussi bien que moi, on ne va pas refaire quarante ans d'évolution des banlieues françaises et de leur perception par le reste du pays. Son application au foot, c'est ces dix dernières années: avec les succès de la fin des années 90, on avait au contraire vécu le foot comme un contre-exemple, le modèle intégrateur social et culturel qui marchait encore et qui devait servir d'exemple au reste de la société. Et puis on s'est mis à perdre, on a eu la merveilleuse génération Knysna, et du coup on s'est dit que ce n'était pas le foot qui intégrait les pauvres enfants d'immigrés mais que c'étaient les pauvres enfants d'immigrés qui désintégraient le foot. Dans les deux cas, c'est de la sociologie à la petite semaine, où l'on part d'une ultra-élite représentative de rien dont on déduit des tendances générales. On peut très bien avoir une équipe de France victorieuse et soudée, où les gars de toutes origines s'entendent à merveille et ont des comportements exemplaires, et un paysage général du foot ravagé par la violence et le(s) racisme(s). Ou, à l'inverse, une équipe de France minée par les conflits et les comportements de voyous et un football hexagonal qui reste un creuset de mixité, d'apprentissage des normes et d'ascension sociale. Par-delà même le fait de savoir si les Bleus actuels sont des "racailles" ou pas (ce qui a un intérêt, mais marginal), la question me semble être de ne pas déduire le tout d'une micro-partie non représentative. 2/ La rigueur scientifique peut se permettre de claquer le bec aux journaleux approximatifs quand elle fait le boulot. Quand elle ne le fait pas, elle risque de ressembler à de la délégitimation facile de discours non conforme. Or, en matière de foot, je ne pense pas dire de bêtises en affirmant qu'il y a des pans entiers qui sont sous-étudiés par la sociologie. Les supporters, ça va encore, avec des gars comme Hourcade. Mais les footeux eux-mêmes, depuis les amateurs jusqu'aux pros, c'est lacunaire, même un mec qui en connaît un rayon comme Stéphane Beaud le reconnaît. En ce sens, le travail de Julien Bertrand est une première pierre importante, mais ça reste encore de la monographie sur le centre de formation de l'OL, ça ne donne pas une image globale. Du coup, il y a plein de questions qu'on se pose pour lesquelles on n'a pas de réponse sérieuse. Donc quand un Riolo y va, avec ses limites nombreuses, j'ai du mal à lui répondre que son boulot ne correspond pas aux exigences d'une revue à comité de lecture.

Raspou

23/05/2013 à 12h40

@Pascal L'idée qu'on puisse éprouver ne serait-ce qu'un vague et fugitif sentiment de mépris pour l'être exceptionnel que je suis ne m'était, bien sûr, même pas venue à l'esprit. Il y a évidemment un effet "air du temps" dans le travail de Riolo (en plus d'un plan marketing pas dégueu), et je comprends très bien qu'on ne veuille même pas lire ce type d'ouvrage. Mais une fois qu'on le lit, il me semble plus intéressant d'en parler de manière nuancée que de chercher le flingage en règle - exercice en fin de compte bien plus facile et pas ultra-productif.

Pascal Amateur

23/05/2013 à 13h09

@ Raspou Loin de moi l'idée de "flinguer" quoi que ce soit. Au contraire, la publication de ce livre – que j'associe, je le maintiens, aux envolées d'une Véronique Genest ou de l'engouement des médias pour les sympathies nazies de l'extrême droite – est intéressante, parce qu'elle dit notre époque. Et il est rassurant, d'une certaine façon, de voir en quoi ces "racailles" ex-pauvres neo-riches perturbent le modèle libéral, lequel sabote lui-même les fondements de la société française posées depuis la Révolution française. Ce que je vais dire en fera sourire beaucoup, mais je trouve que ce terme de "rat-caille", transformé en "caille-rat" (qui vient insister sur le rat) renvoie à des thématiques de quasi-"totem". Et évoque encore le mélange du bien (la caille mignonne, féminine) et le Mal (le rat, qui propage la peste notamment).

Julow

23/05/2013 à 13h21

@Raspou Ok, ok, n'empêche que : tu crois que c'est avec un truc aussi long et nuancé qu'on va faire une notule Gogol ? Parce que ça va bien bien 5 minutes les articles en une, mais y'a du boulot à abattre dans les soutes, un peu vides ces derniers temps (à part des mecs qui s'envoient des SMS pour des rencards chelous - doivent penser que FMEFM, contrairement à leurs portables, n'est pas sous surveillance policière).

Julow

23/05/2013 à 13h26

@Pascal A. : tu te trompes, c'est un mot soucieux et protecteur, qui défend, comme le suicidé de Notre-Dame, le bonheur de chacun à être dans son climat naturel. Exilés trop au Nord, les rats caillent. Et les braves contribuables (car ces gens-là ne paient ni impôts ni TVA) raquent, aïe.

Raspou

23/05/2013 à 13h45

"Perturbent le modèle libéral"?... Ils en sont l'incarnation parfaite.

Pascal Amateur

23/05/2013 à 14h09

@ Raspou C'est là que je ne suis pas d'accord. À la rigueur, ils en empruntent certains signes – mais s'ils en étaient l'incarnation parfaite, ils ne seraient pas contestés par le système libéral lui-même. J'ai le droit de pas vouloir développer ? [S'enfuit, veule]

Vas-y Mako!

23/05/2013 à 14h32

JL13 aujourd'hui à 14h14 Je suis tombé, il y'a quelques jours en zappant stur un réportage d'un journal télévisé, ( pas de souvenir de la chaîne ). Dans un lycée de "banlieue" (!), pendant une semaine, on a demandé aux élèves d'avoir un comportement aux "normes" (sic) de la société, dite traditionnelles, politesse du vocabulaire, tenues "adaptées", ( chemises, vestes, cravates, jupes.....).... Il me semblait : -que c'était une école sans trop de problème au départ -qu'il y avait une sorte d'évaluation à la fin ( et donc une forme de contrainte) -que dès la fin de l'expérience, tout repartait comme avant sauf qu'on disait plus bonjour au surveillant en arrivant à l'école... Je ne sais pas si on pouvait vraiment conclure quelque chose de cette expérience dans ce cadre précis.

blafafoire

23/05/2013 à 14h54

Au delà du contenu du livre, Riolo a développé, à la radio et à sa façon, un "discours" dans lequel il stigmatise des institutions (FFF, Etat, Clubs Français) qui seraient, selon lui, soumise au politiquement correct. Ce politiquement correct empêcherait ainsi aux dirigeants de ces institutions d'affirmer leur autorité face à des individus qu'il pare de tous les défauts : mauvais footballeurs, décérébrés, violents, vénaux, paresseux et agissant en communauté. La définition de ce groupe, qu'il semble appeler "racailles" dans le livre en question, concernerait surtout leurs origines banlieusarde, leur "ethnicité" plus ou moins affirmée, leur goût pour le hip-hop et leur richesse ostentatoire, tous ces codes qu'il voit comme des signes de rébellion à l'autorité patriarcale. Ainsi, le politiquement correct empêcherait toute critique à l'endroit de ces damnés de la terre et affaiblirait, de facto, le sang et le football français (j'en rajoute sur le sang, mais parfois on n'en est pas loin). Qu'il ait raison ou non, n'est pas la question (enfin un peu quand même, mais dans un second temps), selon moi. Ce qui me gêne de prime abord c'est précisément ce que tu dis, Raspou : il n'a pas de contradicteur sérieux.

 

Raspou

23/05/2013 à 15h00

Tu as d'autant plus le droit que je n'ai pas envie non plus... On en restera au fait que nous ne sommes pas d'accord. Mais on peut se quitter en musique: http://www.youtube.com/watch?v=Kp86R_qw2-U

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 11h48 - OLpeth : Mais suppde tu démontres toi-même la différence fondamentale entre les 2 formations politiques :... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 11h40 - Mallardeaufraiche : Quelle belle purge hier. On aurait dit du Gillot ou du Tigana. On a été indignes de bout en bout... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 11h39 - Mik Mortsllak : Le Pobga du Comanaujourd'hui à 10h00Option C: se faire prêter 2 -3 joueurs en manque de temps de... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 11h37 - la menace Chantôme : OPegaujourd'hui à 10h56Vu l'enchaînement des matches et des indisponibilités, la notion de banc... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 11h32 - arnaldo01 : Pour une fois que c'est pas sur le psg, vous n allez pas vous plaindre ! >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 11h06 - JauneLierre : Même s'il n'est pas entré en jeu, j'avais oublié que Claudio Pizarro était, à 41 ans, encore... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 10h28 - forezjohn : Ce qui est bien c'est que Haolou m'a fait gagner ma soirée : j'ai pu basculer sur la S4 de The... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 10h16 - MarcoVanPasteque : Adile Haenul#avecunanderetard(comme ses interventions hinhinhin) >>


In barry we trust

aujourd'hui à 10h09 - Metzallica : Les Niners qui passent de seed 1 à seed 5 en 3 semaines c'est chaud pour eux.Et en effet très... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 10h01 - Özil paradisiaque : Effectivement Bale, sans avoir une réussir pareille, City avait effectivement les moyens de faire... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)