auteur
asunada

Du même auteur

Vallecas, l'autre Madrid

Rayo Vallecano 1/2 – Il a toujours vécu dans l'ombre des deux géants madrilènes, mais jamais dans l'indifférence: le Rayo, à sa façon, est lui aussi más que un club.


leo

22/03/2013 à 04h01

BRAVO !

Super (1/2) article !

White Tripes

22/03/2013 à 09h24

Merci pour ce bel article.

Juste une petite précision parcequ’on pourrait penser que Vallecas est un ensemble cohérent, c’est très loin d’etre le cas. Une grande partie de Vallecas est à l’interieur du 2ieme periph’ (Puente de vallecas) qui est un peu la limite de la banlieue proche de madrid. Au dela du deuxième periph et d’une ligne de train, on retrouve les villes telles que Getafe par exemple et donc l’ancien village de Vallecas (rattaché administrativement à Madrid aussi) qui n’avait pas de métro jusque récemment contrairement à Puente de Vallecas.
Ces deux ensembles sont assez différents, l’un ayant conservé sa structure de village et l’autre (interieur du periph) est constitué de grands blocs. Le stade est plus proche du premier periph que de l’ancien village. Vallecas soutient son club relativement ardemment, même en D2, il est pas rare de voir des maillots dans les rues lors des matchs portés par des «prolos » ou des « bobo ». Je pense que le Real et l’Atleti restent les premiers clubs niveau supporters même à Vallecas.

tatayé

22/03/2013 à 10h16

Et un autre hommage en musique:

http://www.youtube.com/watch?v=82BjWXP8nqw

Par contre, je ne parle pas espagnol donc mea culpa si tout n'est pas assumable dans le texte! (mais bon, je ne pense pas trop...)

Kireg

22/03/2013 à 11h45

Super article ! L'anecdote sur le jeu de maillots trop cintrés est vraiment sympa.

Gabriel Heinze Sergent García Rafa Márquez

22/03/2013 à 12h14

tatayé
aujourd'hui à 10h16

Ça rappelle des souvenirs. Personnellement, dès que j'entends parler du Rayo, je me revois dans ma jeunesse, dans un concert de Ska-P, à chanter "Como un rayo" de toutes mes forces, alors que je n'avais jamais vu jouer le club, pas même à la TV.

Julow

22/03/2013 à 18h59

Merci beaucoup ! Pure découverte (et plaisir) pour moi. La vidéo "vu du stade" est super.
(minuscule dékoulakisation de mouche (pour la future version papier) : "gauchiste" est assez péjoratif (de gauche, ou en l'occurrence, gaucho...), ou à l'ironie un peu léniniste, hors j'ai pas l'impression que ce soit l'intention. Mais un truc m'a peut-être échappé. C'est pour singer la droite madrilène ?)

asunada

22/03/2013 à 20h20

Merci à vous.

Dame Rédac, juste pour chipoter, mon pseudo c'est asunada avec un N comme Numancia, pas un M comme Madrid.

@White Tripes: Effectivement, Vallecas est très loin d'être uniforme. Concernant le support de Vallecas à son club, plus de détail dans la deuxième partie (il est pas beau mon teaser?).

@julow: gauchiste, je le voyais pas comme péjoratif placé dans la phrase, plutôt affectueux, mais tu as peut-être bien raison.

Julow

22/03/2013 à 20h48

"affectueux"... Typiquement un sentiment de gauchiste, ça ! L'affection, ça nourrit pas la classe ouvrière.
(sur le fond j'en sais rien, j'ai dû être traumatisé par des léninistes dans mon enfance)

Pamèche

23/03/2013 à 12h30

Merci pour ce super article très instructif.
En effet, en tant que supporter bordelais, j'avais une mauvaise image de ce club dont la seule pensée qui me venait à l'esprit en entendant son nom était cette lourde défaite 6-2 sur l'ensemble des 2 matchs du huitième de finale de cette campagne 2000-2001 de coupe UEFA.
Vivement la 2ème partie!

Lancelot du HAC

25/03/2013 à 10h45

Merci pour cet article passionnant, vivement la seconde partie.

Très intéressant de voir que déjà dans les années 50, des histoires de mode et d'argent faisaient changer un maillot de couleur. Ce qui révulse bon nombre d'entre-nous aujourd'hui pourrait avoir toujours eu cours et peut-être même parfois avec plus de cynisme.

 

cobi jones

25/03/2013 à 11h31

Super article sur un club que j'ai toujours apprécié sans bien le connaître (sans doute mon regard est-il biaisé par ma nature gaucho-affectueuse).

Je ne m'étais pas rendu compte que le Rayo-Lokomotiv Moscou auquel j'ai assisté à l'époque correspondait à la seule campagne européenne de club de Vallecas.

J'espère en apprendre plus sur l'abeille qui donnait une touche sympa à leur (fort joli) maillot de l'époque, même si c'était en fait sans doute tout simplement leur sponsor de l'époque.

Vivement la deuxième partie!

Sur le fil

RT @flotoniutti: Merde alors, on fait quoi maintenant ? RT @Luis_RMC: Michel Seydoux : "On se rend compte que les nouveaux stades, ce n'est…

Ah pardon, il y a du foot, mais seulement ce soir: Châteauroux - Lens, City-WBA, Portio-Rio Ave et Malaga-Villareal. #TP#excuses

Plusieurs personnes hospitalisées avec des troubles psychiatriques en raison de l’absence de football aujourd’hui.

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

jouer derrière

"Chelsea ne s'avoue pas vaincu" (Canal+). Seulement une demi-douzaine ce soir-là chez John Terry.

Chelski comme Schumacher

"Chelsea est encore tombé !" (lequipe.fr)

Rio de généraux

"Rio : intervention militaire." (sport24.com)

prêtre défroqué

"Les Young Boys surpris." (lequipe.fr)

Youssou N'Dour +1

"Keita, huit secondes, un but." (lequipe.fr)