auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Face au dopage, le football reste seringue

Une Balle dans le pied – En attendant que des noms de joueurs sortent au cours du procès Puerto, de lourdes présomptions accablent le football.


Sens de la dérision

15/02/2013 à 10h00

Rien de bien nouveau dans cet article mais ça fait toujours du bien de rappeler deux-trois faits.

José-Mickaël

16/02/2013 à 13h52

C'est pour ces articles là que j'adore les Cahiers (plus que pour les articles satiriques). C'est juste un petit article pour poser les questions, pas une vaste enquête, mais je trouve ça nécessaire : à force que personne n'en parle, on finit par oublier... d'où l'intérêt de cette piqûre de rappel (argh, une piqûre !)

 

AKK, rends tes sets

16/02/2013 à 14h26

Je viens de regarder une émission dont je ne connais pas le nom sur Canal + en clair (le symbole c'est un S stylisé comme le M du Monde) et ils parlaient de Evra et M'Vila. J'ai pas trouvé ça particulièrement intéressant ou quoi (M'Vila est coupable, Evra est "allé aux putes"), en gros c'était assez mal informé, et là pour faire de l'audimat (une membre des Femen qui traite Ribéry de "gros con", heu... ?) mais il y avait un intervenant dont j'ai oublié le nom (oui, l'émission était vraiment mémorable...) qui a écrit un livre sur la décadence des footballeurs, et il a dit de mémoire : - Les footballeurs ont-ils une sexualité plus importante ? - Oui, car le dopage entraîne une hypersexualité. - Les footballeurs sont donc dopés ? - Oui. Il avait au moins le mérite de soulever le point, et à la télé en plus !

Sur le fil

RT @cahiersdufoot: [partenariat win-win disruptif] Pour l'anniv de la deuxième étoile, on vous fait gagner des t-shirt de notre nouvelle co…

RT @mdiplo: Depuis l’indépendance, en 1962, les stades sont la caisse de résonance des revendications sociales de toute la jeunesse masculi…

[partenariat win-win disruptif] Pour l'anniv de la deuxième étoile, on vous fait gagner des t-shirt de notre nouvel… https://t.co/XLLeti1yUE

Les Cahiers sur Twitter