auteur
Christophe Zemmour

Du même auteur

Comment mesurer Messi ?

Alors qu'il est en instance de gagner son quatrième Ballon d'Or, peut-on déjà dire de Messi qu'il fait partie des plus grands?


José-Mickaël

18/12/2012 à 00h17

Ah, Leo a bien parlé ! Juste une chose : tu parles surtout de l'aspect technique, il faudrait voir également l'intelligence du jeu (la faculté de se placer où il faut, ou de faire la passe à qui il faut au bon moment) et son influence dans le vestiaire. Pour l'intelligence de jeu, je n'ai aucun doute. Par contre je ne sais pas ce qu'il en est de son autorité. Cruyff et Platini, par exemple, étaient des capitaines charismatiques, et c'est aussi une qualité que doivent avoir les grands joueurs. Maintenant, si je suis d'accord avec Leo sur les qualités de Messi, je suis également d'avis que l'article est très intéressant, parce qu'il est nuancé et propose des points de départ pour débattre (comme on le fait justement).

arnaldo01

18/12/2012 à 06h41

"Lionel Messi a battu le samedi 8 décembre 2012 le record européen" Vu que ses buts avec la sélection argentine comptent, en quoi son record est européen ?

Ba Zenga

18/12/2012 à 08h04

J'ai précisé européen car c'est celui de Gerd Müller et que Messi évolue dans un club espagnol. Les brésiliens le contestent car Zico en aurait marqué plus alors qu'il évoluait chez eux. Pav, je fais la différence entre complet et polyvalent. Par exemple, Gerrard est les deux, Beckham n'est que polyvalent. Complet revêt plus un aspect de savoir tout faire avec son corps et être aussi bon avec son pied droit que gauche ou avec la tête. Leo, j'aurais bien du mal à réfuter objectivement tes arguments. Mais, comme pendant la discussion que j'ai eue avec un ami et qui m'a inspiré cet article, je n'arrive pas à être convaincu. C'est surement très con, mais c'est ce que j'essaie de dire: on a tous nos préférences, il y aura toujours à discuter. Il est plutôt là, le vrai message du texte, Messi n'est qu'une accroche et un exemple.

Alexis

18/12/2012 à 08h53

Ba Zenga, le cas Messi n'est pour moi aussi qu'une accroche, je regrettais simplement une certaine forme d'argumentation qui ne me paraît pas pertinente (de mon point de vue bien entendu). Pour le reste, je te rejoins : chacun va juger les joueurs différemment et avoir ainsi ses préférences en la matière. Pour ma part, sur ce point, je me rallie à Leo. Messi est un joueur qui, au-delà des stats, magnifie un jeu collectif déjà génial sans lui. Ce qui caractérise un exploit finalement.

suppdebastille

18/12/2012 à 09h40

"Ba Zenga 17/12/2012 à 19h07 Fils des rues difficiles ne veut pas forcément dire défavorisé. Je suis moi-même issu des quartiers difficiles de Marseille, mais je ne me considère pas pour autant comme pauvre. Modeste, mais pas pauvre. Donc je ne vois pas où est le cliché." Enfant des rues, ça fait un peu quand même "gamin qui a grandi dans la rue". Je ne connais pas bien le parcours de Messi mais il semble que s'il a pû partir à Barcelone à 13 ans pour se faire "soigner", il ne devait pas sortir d'une famille misérable. J'ai aussi trouvé que cette expression faisait un peu dans le larmoyant.

Ba Zenga

18/12/2012 à 09h43

Le traitement aux hormones, il n'aurait jamais pu se le payer. C'est le Barça qui a absolument tout pris en charge. Sinon, il serait un nain. Et là où tu vois du larmoyant, j'y vois de la fierté, de la modestie.

LMD

18/12/2012 à 13h27

pavlovitch 17/12/2012 à 22h49 --- Mais ça se base sur quelque chose "les imaginer en 10"? Je suis absolument pas un spécialiste de Liga, c'est sur qu'a priori Ronaldo est naturellement un joueur d'aile, mais le constat de ses "manques" dans l'axe sont il appuyés sur des faits (par ex. des tests fait en sélection)? (Bon et puis "jouer en 10" est ce que ça a un sens dans le foot moderne, etc...) On pourrait aussi se demander ce que serait l'un et l'autre si il avait échangé leurs clubs il y a plusieurs années, mais c'est encore plus spéculatif (et Ronaldo not from Lima est tout de même devenu la personnification d'un certain individualisme malgré le passage par MU qui semble pas le club le moins discipliné). Plus modestement, malgré tout, Ronaldo n'apporte t'il pas au collectif auquel il appartient malgré son comportement buté? Je suis pas sur que son équipe nationale soit profondément meilleure que juste avant son arrivée, mais c'est un jugement rapide.

sansai

18/12/2012 à 23h51

Cristiano a eu son ballon d'or la saison où Fergie l'a fait jouer avant-centre, avec Rooney qui faisait le teamplayer pour deux en bossant pour quatre. L'évidence de sa réussite à MU est là pour moi : le seul poste qui lui convient vraiment, et la liberté de faire ce que bon lui semblait pour la mettre au fond. Auparavant, il était largement moqué pour son jeu ainsi que ses simulations et ses jérémiades, et assez justement je crois. Parlant de magnifier sa sélection, du reste, je continue à ne pas comprendre pourquoi une sélection si faible à ce poste ne l'utilise toujours pas comme avant-centre, alors qu'on pourrait imaginer un côté gauche Cesar Peixoto-Coentrao qui ne dépareillerait pas (et qui a fait ses preuves avec le Benfica). Mébon, ça doit se jouer dans des détails que j'ignore.

 

C. Moa

19/12/2012 à 15h15

La sélection portugaise est une énigme en elle-même, de toute façon... A choisir, je suis dans le camp de Cristiano. Messi semble trop "lisse", j'ai toujours préféré les joueurs de caractère (même mauvais, le caractère). Je pense pouvoir affirmer que Ronaldo est meilleur au niveau du jeu de tête, grâce à sa taille, son physique et son timing.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)