auteur
Christophe Zemmour

Du même auteur

Comment mesurer Messi ?

Alors qu'il est en instance de gagner son quatrième Ballon d'Or, peut-on déjà dire de Messi qu'il fait partie des plus grands?


Marius T

17/12/2012 à 08h34

Avant qu'une nouvelle forme de La maladie de Creutzfeldt-Jakob ne vienne le tacler par derrière.

Alexis

17/12/2012 à 09h43

Si globalement le fond du propos ne me pose pas de problème puisque je pense en partager l'esprit, il est, je dois bien l'avouer, un argument qui me hérisse le poil tant je le trouve aussi convenu qu'inepte : Messi (ou Untel) serait-il aussi fort sans Barcelone (ou Unetelle) ? Le propre des grands joueurs, et toute l'histoire du football l'a montré, est de jouer dans les grandes équipes. Car ce sont eux qui font les grandes équipes. Et si cet argument tenait, deux questions se poseraient : 1. Pourquoi tous les attaquants du Barça (du Milan , du Bayern, de MU, etc...)ne mettent pas 90 buts par an ? 2. AP Gignac était-il meilleur que Messi l'année où il portait Toulouse à bout de bras ? A mon sens, définitivement, faire ce que fait Messi n'a que plus de valeur justement parce qu'il écrase la concurrence dans une grande équipe, comme tous les autres très grands joueurs de l'histoire du foot, finalement, l'ont fait avant lui dans de grandes équipes. Quant au jeu du Barça favorisant les performences de Messi, là encore, il me paraît évident de construire une équipe qui favorise l'épanouissement de ses meilleurs éléments, ce dont tous les grands joueurs ont bénéficié, ni plus ni moins. Je trouve même que cela est une qualité supplémentaire que de savoir participer à la construction d'un des collectifs les plus aboutis (voire de le sublimer), c'est pourquoi je suis régulièrement surpris que cela puisse atténuer les mérites de Messi.

Ba Zenga

17/12/2012 à 11h03

Alexis, je suis aussi d'accord avec toi sur le fond. Mais ce que je veux discuter dans l'article, c'est aussi sa capacité à transcender un collectif et je me demande à quel point il est un pilier de Barcelone: plus ou moins qu'un Xavi ou un Iniesta? C'est une question à laquelle je n'ai pas de réponse. Et pour ce qui est de la concurrence au Barça, si j'étais de mauvaise foi, je pourrais dire qu'on fait en sorte de la lui enlever, plus ou moins volontairement. Mais apparemment, à raison, puisque le Barça marche du feu de Dieu.

leo

17/12/2012 à 11h29

Ba Zenga>cette question peut aussi être posée pour Pelé, Cruyff, Beckenbauer ou Platini (un peu moins pour Maradona ou Di Stefano, à mon avis). A quel point étaient-ils le pilier de leur équipe ? Pelé avait, en sélection, des mecs comme Garrincha et Didi à ses côtés, puis Tostao, Gerson, Rivelino, Clodoaldo ou Jairzinho, Platini avait deux-trois bons coéquipiers au milieu en équipe de France et arrive dans une Juve blindée de champions du monde 82, Cruyff et Beckenbauer faisaient partie, respectivement, de la meilleure génération de footballeurs néerlandais et allemands et jouaient dans le club le plus fort que leur pays a connu. Je ne sais pas si Messi est le meilleur joueur de tous les temps, s'il est dans le top 5, le top 10 ou le top 25 (j'ai ma petite idée, hein) mais, comme je l'ai dit sur le fil espagnol récemment, je n'ai pas le souvenir d'un joueur enchaînant des performances de si haute volée avec une telle régularité et sur une aussi longue période.

sansai

17/12/2012 à 14h24

Bon après, il convient de souligner les conditions post-Bosman et de néo-libéralisme décomplexé qui font que le Barça connaît une position dominante à mon avis inédite, notamment au niveau local dans un championnat de cette importance, et que là où le Bayern de Beckenbauer ou l'Ajax de Cruijff cumulaient 10 internationaux, le Barça en a 20 de haut niveau, et peut se permettre, en plus des internationaux espagnols qu'il a formés et/ou recrutés, des Alex Song, Javier Mascherano, Dani Alves, Alexis Sanchez, Adriano, ... qui lui assurent une équipe de classe mondiale autour de lui par tous temps et à toute époque de l'année. Après, ces débats me laissent assez froid. La meilleure individualité d'un sport collectif, c'est un peu le meilleur arbre qui cache la forêt. J'adore Messi, c'est indéniablement un de mes joueurs préférés de tous temps - et notamment parce que je trouve extrêmement réducteur de le réduire à ses qualités de finisseur et de dribbleur, quand on constate les passes qu'il est capable de délivrer, ou que sa science du jeu lui permet d'être sans doutes le seul joueur au monde à pouvoir courir seulement 3 km dans un match sans jamais faillir à participer à l'effort collectif quand c'est nécessaire - mais un joueur est comme tout être humain, et en particulier dans un sport collectif, fondamentalement fait de liens. Est-ce que Messi serait aussi extraordinaire si on lui demandait de jouer sur l'aile et de "faire la différence" balle au pied aux côtés de Nenê, Robben et autres Ben Arfa ? Probablement pas. Mais le foot étant un sport collectif, je vois pas bien l'intérêt de se poser ce genre de questions. Évidemment que comme tout joueur, il a besoin d'un contexte favorable pour s'exprimer. D'une équipe. Et je vois pas beaucoup d'équipes qui conviendraient pour un avant-centre d'1m68 dont les points forts sont dans le jeu de passes (et d'appels) et le petit jeu en espaces réduits, en dehors du Barça. Hier, j'ai vu Maxwell, tant critiqué depuis son arrivée à Paris, faire une action sublime : il rentre dans l'axe, voit un espace entre Bisevac et Lovren, se met sur son pied droit et lance une passe d'une bonne trentaine de mètres, parfaitement dosée dans l'espace. Une véritable occasion de but qui éliminait tout le bloc lyonnais d'une passe. Ibrahimovic, qui en est à sa cinquième saison dans la même équipe que Maxwell, de l'Inter à Paris en passant par le Barça, n'a rien vu : ni l'espace juste sous son long nez, ni ce que préparait Maxwell, et reste planté sur place, laissant cette passe mourir dans l'anonymat le plus complet. Maxwell en est-il un joueur moins génial pour autant ? Assurément oui, si j'en crois tous les commentaires que je lis ici et là à son sujet. C'est donc bien une mauvaise question que de savoir si Messi serait capable d'en faire autant dans n'importe quelle équipe. Personne "n'en fait autant" dans n'importe quelle équipe. D'ailleurs personne ne fait ce que Messi fait nulle part ailleurs, non plus qu'au Barça.

visant

17/12/2012 à 15h55

Messi serait probablement plus quelconque dans une équipe plus quelconque. Comme CR7 serait plus quelconque à Sochaux même s'il en serait le joueur le plus exceptionnel. Si Messi parvient à maintenir le même niveau de performance dans les 5-6 prochaines années, je ne vois pas vraiment en quoi ce serait moins impressionnant que de le faire dans différents clubs (du même "niveau" évidemment). Par ailleurs j'ai vraiment du mal à trouver le traitement de CR7 injuste (même si c'est bien précisé "parfois" dans le texte). Il s'est tellement construit cette image de gros kéké égocentrique sur et en dehors du terrain que forcément il s'attire régulièrement quelques ennuis.

José-Mickaël

17/12/2012 à 16h07

visant aujourd'hui à 15h55 > Messi serait probablement plus quelconque dans une équipe plus quelconque. Pas si quelconque que ça à mon avis. Il est rare que de grands joueurs en plein possession de leurs moyens jouent dans une petite équipe, mais souvenons-nous que Platini a atteint le podium du Ballon d'Or en 1977 (ce qui signifie quand même quelque chose) alors qu'il jouait à Nancy aux côtés de Rouyer, pas encore aux côtés de Rep, Giresse ou Boniek. De plus, avec Platini, Nancy était monté en D1, avait atteint la 4è place en 77, et une fois Platini parti (79), l'équipe est vite retournée dans le ventre mou avant de connaître pire. La seule présence de Platini était suffisante pour transcender l'équipe, et ce Platini là, bien que pas entouré de la moindre star, était déjà considéré comme un des tous meilleurs joueurs européens. Je n'ai pas d'autre exemple sous la main, mais celui de Platini me suggère que si Nancy recrutait Messi, ils ne resteraient pas longtemps relégables et Messi resterait une de vedettes du foot européen.

visant

17/12/2012 à 16h29

Même avec Nancy coaché par Victor Zvunka? Pour Platini, qui votait en 1977, juste FF ou déjà toute l'Europe? Sinon, ce que je voulais exprimer, c'est plutôt le fait que le jeu actuel du Barça sublime probablement le jeu Messi mais que l’argument du doute sur son efficacité dans un autre club me laisse dubitatif. Rares sont les joueurs de son calibre à être devenus quelconques en changeant de club non?

Miklos Lendvai

17/12/2012 à 16h33

Il y a beaucoup de joueurs qui ont justement démontré qu'ils n'étaient pas si brillants qu'on ne le pensait en peinant à s'imposer dans un nouveau club. Veron, Mendieta, Ba, je vous appelle à la barre.

José-Mickaël

17/12/2012 à 16h39

Oui, en 77 c'est tous les journalistes européens qui votaient (comme depuis le début il me semble). Miklos : ici on parle des triples Ballons d'Or, pas de Veron, Mendieta et Ba... :-)

 

sansai

17/12/2012 à 16h51

Prendre trois exemples, dont la Brujita qui est particulièrement douteux comme exemple du genre, entre ses blessures alors qu'il se montrait sous son meilleur jour, et son retour à son meilleur niveau sur le tard à Estudiantes, pour justifier une théorie qui semble de toutes façons établie d'avance, c'est intéressant. Ce genre de jugement définitif sur le "niveau" d'un joueur (c'est quoi, le niveau d'un joueur, d'ailleurs, au juste ? Comment on mesure ce qu'un joueur apporte à une équipe ?), sur la seule base "il a changé de club et a été moins bon" donc "il était surcoté/en surrégime/choisis la tarte à la crème de ton choix", le tout sans la moindre prise en compte de la complexité humaine et technique qui se cache derrière la performance d'un joueur au sein d'un collectif (nécessairement au sein d'un collectif, à plusieurs niveaux, non seulement d'une équipe mais d'un club ou d'une sélection et de tout ce qui les entoure), je trouve ça dommage. Et c'est très loin de me suffire, en tous cas.

Le forum

La L1, saison 2020/2021

aujourd'hui à 18h05 - Espinas : Sacré merdier, la justice doit se prononcer sur la légalité de l'appel d'offre le 19 février et... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 18h04 - Lucho Gonzealaise : A mon avis, si on commençait à rendre publiques les bandes sonores des arbitres, ce ne serait pas... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 18h00 - cocobeloeil : Bah, une victoire des Gigis 1-0 injuste et sans éclat chez vous nous suffira largement.Pareil pour... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 17h55 - Raspou : Le dragon tout court a l'inconvénient que tu notes Classico: jouer 2...d6 empêche de jouer d5 en... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 17h34 - dugamaniac : Ben voilà. C'est cool ça.Ça va être beaucoup plus agréable d’échanger les liens d’études... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 17h27 - Vel Coyote : Green Bay a le meilleur % de conversion sur third down de toute la ligue, en saison régulière et... >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 17h17 - I want my Mionnet back : Le nouvel entraineur du CSSA sera donc Olivier Saragaglia. Des avis, notamment des Grenoblois du... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 17h12 - Sens de la dérision : Et puis punir quelqu'un de ne pas fouler la pelouse d'un si vilain stade... >>


Le fil de l'eau

aujourd'hui à 17h10 - Santiago Padchili : la zone de calme annule l'avantage de Burton car pas de décollage ... donc si Dalin arrive à... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 16h44 - L'amour Durix : Classicoaujourd'hui à 16h26Trickyaujourd'hui à 13h41Logique réductionniste classique, donc : le... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)