auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Deschamps contre le désenchantement

Une Balle dans le pied – Pour ranimer la flamme bleue, le nouveau sélectionneur doit commencer par refaire de l'équipe de France une équipe de football.


José-Mickaël

17/08/2012 à 01h40

« Ils ont aussi altéré la passion des amoureux de l'équipe de France, de ceux qui ont une histoire personnelle intimement liée à cette équipe et regrettent amèrement de n'éprouver plus que de la nostalgie à son égard. » Oh que c'est bien dit ! J'ai même envie de dire : merci de l'avoir rappelé !

Sens de la dérision

17/08/2012 à 07h27

Il est très bien cet article et résume parfaitement la situation. On y croit, on y croit !

Jean-Noël Perrin

17/08/2012 à 10h08

"voir les Bleus enchaîner quelques bons matches, se montrer impliqués et donner l'impression qu'un souffle les animent" -> "les anime" je suppose (il me semble qu'il n'y a qu'un seul souffle) :)

Tonton Danijel

17/08/2012 à 11h07

"voir les Bleus enchaîner quelques bons matches, se montrer impliqués et donner l'impression qu'un souffle les anime" C'était pas déjà le cas avec Laurent Blanc, jusqu'au crash suédois?

suppdebastille

17/08/2012 à 11h52

"Pour résister à la pression publique et partir avec un capital d'autorité maximal auprès des joueurs, il est préférable d'avoir quelque stature et suffisamment de surface médiatique." Donc selon cette définition, la liste des possibles sera très courte l'avenir, et il faudra prendre 1 à 1 tous les France 98 comme sélectionneur.

le Bleu

17/08/2012 à 12h52

Ben si tu prends la surface médiatique de Rudi Garcia par exemple, c'est "le coach qui gagne des titres en faisant toujours du beau jeu" ("-Oui mais il a Hazard et Gervinho -Ben il aura Ribéry et Benzema").

José-Mickaël

17/08/2012 à 14h09

Tonton Danijel aujourd'hui à 11h07 > C'était pas déjà le cas avec Laurent Blanc, jusqu'au crash suédois? L'article ne dit pas forcément le contraire. (Pour ma part je garderai un bon souvenir des Bleus de Blanc... jusqu'au crash suédois bien sûr.)

suppdebastille

17/08/2012 à 14h19

De toute manière aujourd'hui, les 2 ans de matches éliminatoires et amicaux tout comme les séries de matches invaincus n'ont plus beaucoup de sens. Seule les phases finales font que le bilan est bon ou pas.

Kara Bourré

17/08/2012 à 15h24

suppdebastille aujourd'hui à 14h19 -------------------- Sauf que là avec le groupe de l'Espagne ça prendra un peu plus de sens, non? Surtout que les barrages sont pas forcément faciles à atteindre avec un groupe de 5 équipes (si j'ai bien compris, tous les 2e ne seront pas invités aux barrages)! Pour moi si on sort de ce groupe, le bilan sera déjà pas mal.

 

José-Mickaël

18/08/2012 à 02h10

suppdebastille 17/08/2012 à 14h19 > Seule les phases finales font que le bilan est bon ou pas. Ça dépend pour qui. Il y a des personnes qui accordent de l'importance à la qualité de jeu, à la qualité de la reconstruction, aux victoires amicales de prestige, etc. On n'est pas obligé d'avoir les mêmes attentes que la presse. Une équipe de France qui échoue avec les honneurs à se qualifier (genre après un match de barrage de haute volée mais où elle a joué de malchance) peut contribuer à la passion amoureuse dont il était question dans l'extrait que j'avais cité au début.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)