Fauché comme un lapin en plein vol

N'ayant pas réussi à joindre Jean-Michel Larqué, Thierry Roland nous a envoyé un message de l'au-delà. Et aussi: sa disparition vue du forum.


Metzallica

18/06/2012 à 17h27

Oui d'ailleurs pour un raciste xénomorphe je ne l'ai jamais entendu parler de travers d'un joueur de l'équipe de France du fait de sa couleur ou de sa religion. La "révolte des musulmans", l'esprit "racaillo-banlieusard" ce n'est pas de son fait. Ni les grands blacks qui courent vite et sautent haut face aux petits blancs malins. Donc un peu de recul serait également salutaire. Ok il était un peu réac, vraiment de droite et surement chauvin mais ses déclarations me semblent bien moins violentes que ce qu'on a lu apres Knysna.

Cantona pour un il y en a pour deux

18/06/2012 à 17h56

Mevatlav Ekraspeck aujourd'hui à 15h35 ----- Merci de dire cela ainsi, je n'aurai pas trouvé mieux. Donc pareil que Mevatlav, et puis un petit bout de Madeleine de l'enfance et de l'adolescence de perdu comme j'ai lu sur le forum...

Tonton Danijel

18/06/2012 à 21h28

Je ne regretterai pas les préjugés racistes et misogynes de Thierry Roland même si ce sont probablement ceux de sa génération pré-68. Par contre, je regretterais l'amoureux du foot, le gars qui ne ratait pas l'occasion d'aller interviewer Puskas à la mi-temps d'un Budapest-Nîmes pour dire au jeune téléspectateur: "Mais vous ne vous rendez pas compte, c'est un monument", qui relatait tous ses matchs de coupe d'Europe, sous la neige à Kiev, sous la pluie à Split, et surtout je regretterais ses annonces des tournois amateurs, une manière de rappeler que le foot ne se passait pas uniquement à la télé et qu'il fallait aller soutenir les clubs. Je trouve le génération actuelle beaucoup plus méprisante envers le foot pré-Zidane, les clubs amateurs, ou les petits clubs européens...

Mevatlav Ekraspeck

18/06/2012 à 22h11

Roland ne mettait aucune distance, en rien. Il disait ce qu'il pensait, d'où des conneries énormes sorties devant x millions de paires d'yeux et d'oreilles. La même grossièreté, on la sortait entre potes, avec quelques bières au compteur. On a pas le devoir de retenue qu'il devait s'imposer. Après, le procès en sorcellerie, ou en béatification, il attendra. Aucun lecteur des CdF, à l'annonce du décès, n'a dit "qui ça?" , hormis peut-être les non-francophones. Je reprends l'image, mais il a été notre prof à tous. Ou notre curé, il nous à baptisé et introduit dans la grande maison du Seigneur foot. Après, on communie, on confirme, on s'abstient, on se convertit à d'autres choses, on les renie... Mais on en reste pas moins marqué. Sa voix, sa gouaille, c'est 30 ans de ma vie. L'universalité est la plus belle des victoire. Il peut s'enorgueillir de cette médaille-là.

loulou N

18/06/2012 à 23h12

José-Mickaël aujourd'hui à 15h51 loulou N aujourd'hui à 12h10 > [...] mais je ne suis pas sûr que ça me manquera vraiment... Même si son successeur s'avère être Balbir ?... ------------------------------------------------ effectivement ça c'est dur comme comparaison

Charterhouse11

19/06/2012 à 01h30

Tonton Danijel 18/06/2012 à 21h28 (...) le gars qui ne ratait pas l'occasion d'aller interviewer Puskas à la mi-temps d'un Budapest-Nîmes pour dire au jeune téléspectateur: "Mais vous ne vous rendez pas compte, c'est un monument" ******** Il y a qqs années, on lui avait demandé "quelle est la plus belle équipe que vous ayez vu jouer?". Et sa réponse avait été sans équivoque: "La Hongrie de 1954".

Toni Turek

19/06/2012 à 07h43

C'était le foot d'une autre époque. Le foot d'une époque où le son était parfois d'une aussi "bonne" qualité qu'une communication par talkie-walkie. Le foot où l'on avait le "R" qui apparaissait à chaque replay. Le foot où il fallait donner le nom des joueurs de l'équipe adverse, parce que ceux-ci évoluaient encore dans leur propre pays, parfois de l'autre côté du Rideau de Fer, et qu'il n'y avait alors pas les noms sur les maillots. Le foot où un match de l'équipe de France était une fête, une chance, car les rencontres étaient alors moins nombreuses. Thierry Roland, c'était un passionné. Un amoureux du foot. Et aussi, et surtout, c'était une voix. On ne reste pas aussi longtemps en place sans laisser une trace. D'accord avec Mevatlav Ekraspeck : en France, peu nombreux sont ceux qui ne doivent pas savoir de qui il s'agit. Les Balbir ou les Jeanpierre n'ont (et n'auront sans doute) pas cette reconnaissance-là. Après, je ne sais pas si comme l'a dit Tonton Danijel plus haut, la génération actuelle de commentateurs est plus méprisante - je me demande si en fait elle n'est pas plutôt involontairement plus ignorante, trop attirée, trop aveuglée même, par la lumière des stars de la C1 et du foot mondial comme CR7, Sameto ou un Messi(e).

leo

19/06/2012 à 15h19

onton Danijel 18/06/2012 à 21h28 (...) le gars qui ne ratait pas l'occasion d'aller interviewer Puskas à la mi-temps d'un Budapest-Nîmes pour dire au jeune téléspectateur: "Mais vous ne vous rendez pas compte, c'est un monument" ____ Je me souviens de cette image : Larqué interviewant Puskas en espagnol et Thierry Roland derrière, pleurant à chaudes larmes, comme un gosse, à 1m de son idole.

Mevatlav Ekraspeck

22/06/2012 à 23h29

Pour la campagne nîmoise suite à la Coupe 1996, ils avaient croisé le Honved je crois. C'est à cette occasion?

 

magnus

24/06/2012 à 01h14

Je ressasse souvent ce passage, j'aimerais bien retrouver de quel match il s'agissait. C'est peut-être un poil déformé depuis le temps mais je jure que c'est ce que j'ai entendu: -Larqué: "Machin passe à Machin, dont il pourrait être le père" -l'inutile au bord du terrain (Astorga?): "vérification faite, Jean-Michel, ils n'ont que 9 ans de différence" -Roland: "oh, vous savez, dans les îles il se passe des choses..." Sinon, comme beaucoup, plus que le commentateur, c'est surtout l'amoureux du football et des grands footballeurs que je retiens, c'est par lui que j'ai entendu parler pour la première fois par exemple de la génération Puskas.

Le forum

Bréviaire

aujourd'hui à 00h01 - De Gaulle Volant : Jean Daniel Alves"Lenglet :"Je suis très observateur"" (lequipe.fr) >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 00h01 - PiMP my Vahid : Cleaz24/02/2020 à 18h20Visiblement, il n'était pas vraiment platiste mais aurait utilisé cet... >>


Observatoire du journalisme sportif

24/02/2020 à 23h49 - dugamaniac : Aujourd'hui dans l'Equipe papier, 5 pages sur le PSG-Bordeaux. Enfin sur le PSG puisqu'à part un... >>


Au tour du ballon ovale

24/02/2020 à 23h22 - L'amour Durix : Et Jordan Joseph, il devient quoi ?Je me souviens qu'il avait pas mal impressionné lors du premier... >>


Gerland à la détente

24/02/2020 à 23h13 - Gazier : Sinon, j'espère qu'ils ont Canal au club.Je viens de voir Liverpool, ça fait bizarre quand on est... >>


Foot et politique

24/02/2020 à 23h10 - Gazier : Ça fait 10 ans que j'habite dans mon village, mais mon grand père y a été élu après guerre,... >>


Scapulaire conditionné

24/02/2020 à 23h08 - serge le disait : Sos muy Grosa, Adli bitumaujourd'hui à 22h02Dans une optique de cooperation territoriale, nos... >>


Paris est magique

24/02/2020 à 22h55 - balashov22 : kellyaujourd'hui à 22h09Tu veux dire "jusqu'au retour contre Dortmund inclus" ? Parce qu'on vous... >>


CDF sound system

24/02/2020 à 22h24 - Hydresec : Elle est passée à Strasbourg avec Alcest et Klone il y a quelques semaines mais je ne sais pas ce... >>


Les jaunes, héros zen

24/02/2020 à 21h52 - serge le disait : Merci !D'abord je dois me faire la 2ème mt de om nantes (no joke) mais je vais mater avec plaisir. >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)