auteur
Philippe Gargov

Prospective tactique sur football totalitaire. Sur le banc des Dé-Managers.

 

@footalitaire


Du même auteur

Guardiola, le football sans attaquant

Éloge du milieu, sacre du passeur, avènement du 3-7-0: le guardiolisme est une révolution pour le jeu. Tout a basculé en décembre, contre Santos...


sansai

25/01/2012 à 17h28

L'accent mis sur ce "3-7-0" est d'abord mis parce que c'est comme ça qu'il a été décrit (faute de mieux). Et ensuite parce que non, ce n'est pas quelque chose qu'il sort soudainement de son chapeau. C'est à la fois un _aboutissement_ ce "3-7-0", pas une expérimentation réussie. Et à la fois c'est un détail. C'est ce que cet article dit et j'en suis tout aussi convaincu. Ca a commencé par sortir Ibrahimovic de son 11 de départ et mettre Messi titulaire en "false 9" (©®Zonal Marking). Ca a commencé par faire de Dani Alves un milieu de terrain latéral, un garçon capable d'assumer toutes les tâches propre à son rôle de joueur de couloir, qu'elles soient défensives ou offensives. Ou d'Iniesta un animateur du côté gauche (c'était déjà le cas sous Rijkaard pour ce dernier, mais c'est à la fois un des prémices de ce "3-7-0"). Ca a continué avec les Busquets, Mascherano intégrés à la ligne défensive. On pourrait aussi parler de Puyol, qui si il n'a pas un profil de milieu de terrain typiquement barcelonais à proprement parler, a l'intelligence, la capacité d'analyse qui lui ont permis d'être baladé à droite, à gauche. Il faut se souvenir des prestations et des montées de Puyol dans son couloir gauche quand il y a été aligné, bluffantes d'aisance et de pertinence dans les choix. La qualité des combinaisons produites avec ses partenaires dans ce rôle épisodique. On aurait dit à chaque fois qu'il avait toujours fait ça. Ca participait du projet de Guardiola : mieux vaut un joueur qui connaît ses coéquipiers et les rôles et les tâches à accomplir sur le terrain, qu'un latéral gauche de métier mais moins mature dans son jeu. Si un jour le Barça avait manqué d'un milieu de terrain, j'aurais pas été surpris de voir Puyol aligné au poste de 6. C'est un des éclairages importants de cet article, quand certains s'interrogent sur la profondeur de banc du Barça en défense et en attaque, lui répond en recrutant un énième milieu formé au club (Cesc), en promouvant un autre (Thiago), et en alignant ses joueurs de confiance, ceux dont il connaît les compétences d'analyse et l'aptitude à bien tenir n'importe quel rôle dans la limite de ses compétences physiques et techniques. Ça aussi il en parle dans son interview au site de la FIFA : il préfère travailler avec 18 joueurs qu'il connaît bien et qui couvrent amplement toutes les possibilités au vu de leur polyvalence, qu'avec un effectif surchargé. En ce sens, Keita aussi c'est un des premiers participants à cette révolution. Il a tenu tous les postes du milieu, ainsi que le flanc gauche en tant qu'arrière ou qu'ailier. Guardiola ne lui fait pas de fleurs en conférence de presse par hasard. C'est un de ses joueurs avec lesquels il peut à peu près tout faire. C'est ça la révolution de Guardiola, au fond : aligner 11 joueurs sur le terrain avec un ensemble de tâches _collectives_ à accomplir, une compréhension et une appropriation complète de ces tâches par chacun des joueurs, et une capacité à gérer ces tâches et les évènements d'un match ensemble. C'est l'ambition du sport collectif ultime. Le reste, les ajustements employés au match par match, que Villa, Pedro et Alexis soient alignés pour apporter plus de profondeur ou non, que Dani Alves puisse être monté d'un cran pour couper la relation Cristiano-Marcelo, c'est du détail, des réponses ponctuelles à des soucis ponctuels. Ce 3-7-0 est donc un détail en fin de compte, c'est la confusion qu'il a provoqué (sur et en dehors du terrain) sur ce match précis qui est vraiment important, et la forme d'aboutissement qu'il représente en présentant une véritable rupture, nette et visible, avec ce qui se faisait avant. @Djay-Guevara : il faut évidemment souligner le travail des sélectionneurs espagnols, mis en valeur par Denoueix quand il en a eu l'occasion, et y compris de cette fripouille d'Aragones, qui ont su s'approprier cette ligne directrice (si tant est qu'elle s'éloignait vraiment de la leur), surfer sur la vague barcelonaise et profiter de ce formidable potentiel collectif et y intégrer des joueurs d'autres clubs - plus facile à faire en Espagne qu'ailleurs, évidemment. C'est moins une question de talents que de terrain favorables et d'affinités pré-existantes, non seulement au Barça mais dans toute l'Espagne. C'est aussi pour ça qu'on ne peut pas résumer les victoires de l'Espagne au Barça. Le Real, l'Espanyol, Villareal, Séville et d'autres clubs ont des traditions fortes qui varient de celle (récente) du Barça, qui ont pu s'en éloigner récemment ou ponctuellement, mais qui s'en rapprochent aussi par de nombreux aspects. Il y a 20 ou 30 ans on aurait facilement pu opposer Real et Barça en inversant les rôles.

Jizzkov

25/01/2012 à 18h52

@sansai : épouse-moi ?

gimlifilsdegloin

25/01/2012 à 19h40

Un article passionnant, même si on peut effectivement pinailler. Pour ma part, j'évoquerais bien l'OL version Le Guen 3.0, avec Wiltord "avant-centre" décrochant sans arrêt, rôle dont je ne vois pas bien la différence avec ceux d'un Messi ou d'un Totti. Certes, il était alors épaulé par des ailiers (Govou et Malouda), mais je pense que la philosophie du jeu de cet OL n'était pas très éloignée de celle de Guardiola, même si les résultats finaux n'ont pas été les mêmes.

Sens de la dérision

25/01/2012 à 21h12

(je n'ai pas osé faire cette dernière comparaison même si j'y ai pensé) N'empêche qu'avec cet article et le message de sansai plus haut, ça me donne envie de revoir un match de Barcelone. C'est pas rien.

 

syle

27/01/2012 à 11h38

Disons que pour le Lyon Le Guen 3.0, j'interprêterais plutôt l'absence de pur N°9 comme un choix par défaut, Frau et Nilmar, qui avaient été recrutés pour ça, ayant déçu. Cela dit, Frau a quand même joué 32 matches cette saison-là, dans un registre de N°9...

Sur le fil

RT @AuPremierPoteau: 🔶#ballondorfrancefootball | Il y a ceux dont on se souviendra éternellement puis il y a les autres. De magnifiques jou…

RT @CKuchly: "Le président du club de Waasland Beveren a reconnu devant les enquêteurs la tentative de corruption par l'agent de joueur por…

RT @chronitactiques: VIDEO 🇫🇷 🇩🇪 #FRAALL #EDF #Mannschaft #Deschamps #Löw 📺 - Les fausses pistes pour déplacer la défense allemande 👉 htt…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Le cachemire serre

"PSG, un maillot à 60 M€ ?" (sports.fr)

Anthony pire qu'Ince

"Anthony Lopes (Lyon) : ‘Je n'ai pas envie qu'on dise que j'étais taré complet’." (lequipe.fr)

Javier AppStore

“Neymar, coach sur... mobile.” (lequipe.fr)

Match à huis cloclos

"Le MHSC foudroie Nîmes dans un derby électrique. " (madeinfoot.com)

Cocktail de drogues

"Maradona conseille à Messi d'arrêter la sélection." (lequipe.fr)