Houllier et le "crime contre l'esprit d'équipe" de Ginola

Au lendemain du but d'Emil Kostadinov à la 90e minute de France-Bulgarie 1993 et de l'élimination de l'équipe de France, Gérard Houllier prononce des paroles qui résonnent encore. Et qui ne portent pas sur le fameux centre de Ginola, mais sur les déclarations de ce dernier lors du rassemblement précédant la rencontre.


Sens de la dérision

17/11/2011 à 11h05

"Quand un dirigeant politique perd une élection importante, que fait-il ? Il passe le relais." Hum. N'empêche que sur la vidéo, on ne sait pas à quelle réponse Houllier répond en parlant de crime contre l'équipe.

Vas-y Mako!

17/11/2011 à 11h13

et quand il dit : "ne cherchez pas! L'élimination, elle est là , dans ce dernier ballon de Ginola"...c'est vite oublier la défaite contre Israël au Parc juste avant, le champagne déjà prêt au vestiaire. Il n'est pas un peu responsable lui aussi ce brave Houiller?

Ligue Huns

17/11/2011 à 14h20

Ça fait bizarre une conférence de presse avec une carte de France en arrière-plan et non tous les sponsors...

 

Zigmunt l empereur

18/11/2011 à 19h58

On parle toujours d'une contre-attaque fatale des bulgares, mais il n'y a qu'un attaquant dans la surface. Je ne vois vraiment pas comment on peut qualifier cette action de contre-attaque. Je suis également étonné sur la facilité des Bulgares a avoir pu mettre le ballon dans le dos de la defense sur cette action et a quel point Kostadinov est excentré quand il tire. Si Ginola aurait du a mon avis garder le ballon, c'est incroyable qu'Houiller se soit focalise sur Ginola alors qu'a mon sens d'autres erreurs ont ete commises au cours de l'action.