auteur
Pierre Martini

Du même auteur

Changer les règles : 3. Sauver le jeu

Si le football est menacé d'asphyxie par les progrès physiques des joueurs, faut-il envisager de changer plus radicalement les règles du jeu?


Sens de la dérision

31/10/2011 à 16h10

Ouf, je vois que je ne suis pas le seul à trouver cet article "bizarre". C'est la magie du foot de voir justement qu'il n'y a pas une seule façon de jouer : les équipes défensives ont autant le droit de jouer que les équipes offensives, et je ne vois pas en quoi il faudrait privilégier les secondes. Comme Ligue Huns, je ne suis pas historien du football, mais je me demande si le fait que le "nouveau" football est moins intelligent collectivement et individuellement est vrai.

José-Mickaël

31/10/2011 à 16h29

Je comprends qu'on cherche à « améliorer » le football, car il y a une évolution incontestable : la diminution du nombre de buts. Or le nombre de buts est attractif en soi (indépendamment de la qualité du match) dans la mesure où ça participe à la « dramatisation » (au sens théâtral) du match. Je vais expliquer ça par une analogie avec les actes d'une pièces : - Lorsqu'un match finit à 0-0, il n'y a eu qu'un acte : tout le monde avait pour but d'ouvrir la marque. Le même enjeu pendant 90 minutes. - Lorsqu'un match finit à 2-1, il y a quatre actes : I. Les Rouges et les Bleus essaient d'ouvrir la marque ; II. 1-0 pour les Rouges, les Bleus essaient d'égaliser, les Rouges de tenir le score ; III. 1-1, tout est à refaire, chacun essaie de reprendre l'avantage ; IV. 2-1 pour les Bleus, les Rouges essaient d'égaliser mais le temps presse. Ainsi, les buts ont pour intérêt pas seulement la beauté du geste (pour moi anecdotique en général) ou de l'action collective (sous-estimée), mais aussi le fait de rythmer les matchs en créant plusieurs enjeux différents, plusieurs actes. Et j'y suis sensible : je vibre peut-être même plus par le suspense que par la technique. Avec tous ces 0-0 et 1-0, il ne se passe pas grand chose (au sens des différents actes), alors qu'un 3-2 nous offre six actes différents. (En basket il y en a beaucoup trop, je trouve, donc pour moi u score idéal serait du style 3-2 ou 4-3.) L'avantage de ces nombreux buts, c'est aussi que même si la technique n'est pas géniale, le match restera attractif grâce à sa « dramatique » (suspense, rebondissements...) Pour ça il faudrait trouver le moyen de marquer plus de buts (et aussi de mieux équilibrer les compétitions). L'article n'abordait pas ces problèmes, mais je voulais illustrer l'intérêt de chercher à « améliorer » le jeu. Voilà un point (les buts) sur lequel le football d'aujourd'hui n'est plus le football d'hier, et on a bien perdu quelque chose (les possibilités de retournement de situation, suspense, etc.)

losc in translation

31/10/2011 à 17h34

Assez d'accord avec JM. Cf. ma réponse sur le deuxième volet de cette série d'articles, et notamment la question de la suppression du HJ qui est finalement abordée ici.

Espinas

01/11/2011 à 10h01

losc in translation 31/10/2011 à 17h34 Assez d'accord avec JM. Cf. ma réponse sur le deuxième volet de cette série d'articles, et notamment la question de la suppression du HJ qui est finalement abordée ici. ----- Sur la suppression du hors-jeu, ça créerait un énorme effet pervers (cf article précédent), ce serait de laisser camper les attaquants en pleine surface, ce qui veut dire qu'on pourrait complètenment dénaturer le jeu. Exemple, j'ai Ian Koller ou un autre Gologth de 2m qui reste en permanence dans la surface, je lui balance un long parpaing depuis derrière et ça fait 80% de mes actions. Pourquoi s'embêter à construire? De même pour la défense, impossible de jouer haut et de vraiment participer au jeu sans le hors jeu, si tu as un Pippo ou Koller à marquer en permanence dans ton dos.

losc in translation

01/11/2011 à 13h27

C'est sûr que le jeu évoluerait profondément. Soit dit en passant, pour super Pippo, il a dit dans le so foot de ce mois que sans le HJ, il n'aurait jamais "existé" en tant qu'attaquant... Mais que d'économies en termes de polémiques stériles, de révélateurs fallacieux et de condamnation à mort du corps arbitral...

Safet le prophète

01/11/2011 à 13h56

Pour le HJ, il suffirait déjà de commencer par appliquer le règlement, à savoir accorder le bénéfice du doute à l'attaquant. ensuite, définir avec quelle précision on juge d'un hj : au millimètre ou au centimètre près, comme semble vouloir le faire les télés ? Ou à l'échelle humaine, donc avec la précision de l'oeil humain, au décimètre voire à 50 centimètres près ?

Ligue Huns

01/11/2011 à 14h31

Le hors-jeu, c'est la force et la faiblesse du foot. Sa force parce que sans lui le jeu serait dégueulasse; et sa faiblesse parce qu'il est impossible de le juger avec exactitude. Il y aura toujours des situations litigieuses qui prêteront forcement à interprétation (qui plus est avec la vidéo, et autre révélatord de canal...)

José-Mickaël

01/11/2011 à 17h23

Safet le prophète aujourd'hui à 13h56 > définir avec quelle précision on juge d'un hj : au millimètre ou au centimètre près, comme semble vouloir le faire les télés ? Je rappelle (au cas où) que même la télé ne peut pas distinguer le hors-jeu avec une telle précision (à cause de l'imprécision sur le choix de l'image arrêtée : le moment où se fait la passe ne peut pas être défini à la micro-seconde près, ce qui laisse plusieurs décimètres d'écart sur la position de l'attaquant).

Espinas

01/11/2011 à 17h37

José-Mickaël aujourd'hui à 17h23 Safet le prophète aujourd'hui à 13h56 > définir avec quelle précision on juge d'un hj : au millimètre ou au centimètre près, comme semble vouloir le faire les télés ? Je rappelle (au cas où) que même la télé ne peut pas distinguer le hors-jeu avec une telle précision (à cause de l'imprécision sur le choix de l'image arrêtée : le moment où se fait la passe ne peut pas être défini à la micro-seconde près, ce qui laisse plusieurs décimètres d'écart sur la position de l'attaquant). --- On peut aussi se demander pourquoi juger à la télé au cm (en prenant bien le temps d'arrêter l'image) alors que l'oeil de l'arbitre assistant ne peut humainement pas voir en même temps le départ du ballon et la ligne de l'avant dernier défenseur.

Moravcik dans les prés

01/11/2011 à 21h32

Je pense que l'idée du bonhomme cité dans cet article est d'appliquer au foot le hors-jeu du hockey sur glace : il y a une ligne de hors-jeu (qui effectivement serait située en gros entre la ligne médiane et la surface), et l'idée générale est qu'aucun joueur de l'équipe attaquante ne peut passer cette ligne avant le palet. Autrement dit, par exemple, si un joueur passe cette ligne avec le palet dans la crosse, ses coéquipiers ne doivent pas la passer avant lui. Une fois la ligne passée, il n'y a plus de hors-jeu possible. Quand le palet ressort au-delà de la ligne, tout les joueurs d'attaque doivent donc revenir, et on recommence. Ca n'est pas une idée inintéressante, pour au moins deux raisons : d'une part le hors-jeu devient alors beaucoup plus facile à juger (il n'y a qu'une ligne à surveiller), et d'autre part on s'assure quand même que personne ne campe en permanence devant le but. Les grands ballons vers Koller devant le but ne seraient pas possibles, il faudrait s'approcher de la surface d'abord. Par contre, on risquerait alors de se retrouver avec une apparition dans le foot de l'action typique du hockey sur glace, c'est-à-dire des tirs déclenchés depuis juste devant la ligne de hors-jeu, avec des coéquipiers devant le but pour tenter la déviation et/ou géner le gardien. C'est vrai que ça n'est pas très joli, mais pour éviter les excès, au hockey il y a une toute petite zone devant la cage ou les attaquants n'ont pas le droit d'aller, et où donc seul le gardien peut se trouver.

 

Ligue Huns

01/11/2011 à 23h13

Ça ne me paraît pas vraiment applicable ca

Le forum

Etoiles et toiles

aujourd'hui à 03h57 - Espinas : Mais pareil. Je regarde déjà pas le ballon d'or alors pour un truc écrit à l'avance comme le... >>


Gala de gaffes à gogoals

aujourd'hui à 02h57 - leo : Mevatlav Ekraspeckaujourd'hui à 02h52Oui, quand il réalise qu'il va se produire la cata.Mais trop... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h48 - Mevatlav Ekraspeck : C'est bigrement joli, les Pels... Je ne les avais pas encore vus à l'oeuvre. Bon alors certes... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 01h33 - Jean-Huileux de Gluten : Tu penses vraiment qu'on peut bien défendre sur une rencontre sans être athlétique ? Et tu... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 01h26 - Nicordio : Il se dégage quand même une sacrée force de cette équipe. La saison à l’extérieure est... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 01h17 - Le Meilleur est le Pires : Le complot, c'est cet article qui précise qu'en cas de coronavirus aggravé, le championnat... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 00h54 - Yul rit cramé : Beltramaxi, j'aimerais que tu cesses de polluer ce fil de discussion avec tous ces messages d'une... >>


EAG, les paysans sont de retour

aujourd'hui à 00h08 - manuFoU : Les concurrents irréguliers et médiocres, ce sont les équipes qui ont entre 10 et 15 points... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

28/02/2020 à 23h34 - Redalert : Il faudrait déjà savoir où ça va se passer. Rapport au camion... >>


Scapulaire conditionné

28/02/2020 à 23h13 - Yul rit cramé : T'es pas attentif, ça fait longtemps que ma domiciliation toulousaine (ou presque) est... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)