auteur
Pierre Martini

Du même auteur

Changer les règles : 2. Calculer les effets pervers

Exclusions temporaires, coups francs avancés, suppression de la "double peine": de la difficulté de réformer les règles sur le terrain...


losc in translation

31/10/2011 à 17h26

Pas mal de choses intéressantes ont été dites, et je vais apporter mon grain de sel. Ou de sable, mais c'est moins digeste. Sur les changements, ça ne me parait pas si mal fonctionner... hors temps additionnel. Donc limiter les changements de la 1ère à la 89ème, pourquoi pas, mais ça ne révolutionnera pas les choses. Sur les cartons, c'est beaucoup plus clair. La notion de contestation est en effet largement entrée dans les moeurs, ç'en est désespérant. Donc, je suis pour : - les suspensions de 10' en cas de jaune. ça marche bien au rugby, pourquoi pas au foot. - Les coups francs avancés en cas de contestation. Pratiquant un sport méconnu (le hockey sur gazon) depuis quelques années, on a pu constater le bienfait de cette règle si elle est bien appliquée. Quand j'arbitre, je retourne parfois un coup franc si l'équipe bénéficiaire râle pour une raison X ou Y. ça calme aussi. Aux abords du cercle (équivalent de la surface de réparation), ça se transforme en petit corner, phase de jeu sans équivalent en foot et qui est une occasion de but systématique. Pas de cas où les petits corners est transformé en pénalty par contre... A haut niveau, ils ont introduit la vidéo donc l'arbitre demande au capitaine de l'équipe qui conteste le PC s'il souhaite y recourir, et en disant quel fait de jeu implique qu'il n'y a pas PC (en général, faute de l'équipe attaquante en amont). Dans ce cas, on ne conteste plus, on demande, ou non, la vidéo. Autre élément, il existe une sanction intermédiaire, le carton vert, qui donne une suspension de 2 ou 5' (je ne sais plus exactement). ça donne un effet dissuasif intéressant, en tout état de cause. Sinon, pour un info, le hors-jeu a été supprimé au hockey il y a une dizaine d'années, ce qui a eu pour effet de modifier substantiellement le jeu tant en attaque qu'en défense, et de rendre les parties plus prolifiques en buts. A titre d'exemple, 6.1 buts par match en moyenne au cours des 24 rencontres du premier tour de l'eurohockeyleague, équivalent, toutes proportions gardées, de la Ligue des champions, donc avec des équipes nettement plus faibles que d'autres. En Elite en France, 105 buts à ce jour en 23 matchs, soit 4.5 buts par match. Je ne dis pas qu'il faut le faire pour le foot, mais je m'étonne que cette solution ne soit jamais proposée. Désolé pour le pavé.

José-Mickaël

31/10/2011 à 20h14

losc in translation aujourd'hui à 17h26 > [suppression du hors-jeu] > Je ne dis pas qu'il faut le faire pour le foot, mais je m'étonne que cette solution ne soit jamais proposée. Chaque fois que je regarde un match de foot avec mon père, il ne peut pas s'empêcher, au moindre hors-jeu, de s'exclamer pour la 23.995è fois « ah mais on devrait supprimer les hors-jeux ! ». Je lui fais remarquer parfois que ce ne serait plus le même sport... Mais c'est vrai qu'on pourrait toujours tester. Ça étirerait les lignes, ça favoriserait peut-être le marquage individuel...

José-Mickaël

31/10/2011 à 21h06

Du coup, une petite réflexion qui m'est venue de l'idée des suspensions injustes... L'idée, c'est que tout ce qui se passe dans le match doit être sanctionné dans le match, car les suspensions avantagent les adversaires suivants qui n'y sont pour rien. Donc il faut durcir les sanctions. 1) 1 carton jaune = avertissement. À donner systématiquement en cas de faute pas trop grave (le réglement doit établir une liste précise des types de faute). Pas de subjectivité ou de psychologie : 1 faute = 1 avertissement, pas de discussion. Ce carton joue un peu le rôle de l'avertissement verbal, qui n'existe plus. (Il y aura donc beaucoup plus de cartons jaunes qu'aujourd'hui !) Un 4è arbitre peut gérer ça. 2) 1 carton rouge = expulsion temporaire. À donner après une faute pas trop grave à quelqu'un qui a déjà eu un jaune, ou directement après une faute relativement grave (v. liste précise des types de faute). Joue le rôle du carton jaune actuel. Un 5è arbitre gérera les exclusions temporaires. À son retour (pour ça on attend un arrêt de jeu), le joueur revient avec un casier vierge. 3) 1 carton noir = expulsion définitive. À donner en cas de faute très grave (genre qui annihile une action de jeu ou qui peut blesser l'adversaire) ou de deuxième expulsion temporaire. Remarque : être hors-jeu n'est pas considéré comme une faute. 4) On ne tient pas compte du fait que les fautes sont volontaires ou involontaires. Ainsi, toutes les mains seront sifflées. Aux joueurs de faire attention où ils mettent leurs bras. (Là encore c'est pour éliminer la subjectivité, donc simplifier l'arbitrage.) 5) Le coup de pied de réparation joue le même rôle que l'essai de pénalité en rugby. Il sera donc donné pour une faute annihilant une occasion de but, quel que soit l'endroit où cette faute a été commise (je trouve ça plus cohérent que la règle actuelle où on peut avoir un pénalty même pour une faute bénigne). Un joueur qui fait main (involontaire ou non) dans la surface de réparation, ce ne sera pas forcément pénalty si sa main n'annihilait pas une occasion de but (par exemple sur un corner). Mais un attaquant séché avant la surface par le dernier défenseur, c'est pénalty (en plus du carton noir bien sûr). 6) Personne ne parle à l'arbitre sauf le capitaine. Parler à l'arbitre = carton jaune systématique (ou plus s'il y en avait déjà un) voire rouge selon le ton employé. Forcer l'arbitre à reculer = carton rouge voire noir selon la véhémence. 5 excités qui se précipitent sur l'arbitre = 5 expulsés temporaires ==> moins de 7 joueurs sur le terrain => défaite sur le tapis vert. 7) Réclamer ou contester, c'est une faute, ça vaut un carton jaune (au moins). De façon générale, un arbitrage plus strict devrait éviter qu'on ait besoin des suspensions pour dissuader. Sauf dans un cas : les simulations. Une simulation découverte par vidéo après le match doit valoir une sanction très grave (genre jusqu'à 1 an de suspension). D'où l'idée suivante : 8) Si un joueur bénéficie d'une faute alors qu'il n'y a pas eu de faute, il aura le droit de le signaler à l'arbitre (sans passer par le capitaine - mais le capitaine aussi pourra le signaler à sa place) pour que la sanction soit annulée. Il en sera encouragé par le fait qu'il pourrait être soupçonné de simulation. Par exemple un joueur qui tombe tout seul ferait mieux de dire aussitôt à l'arbitre que son adversaire ne l'a pas touché, car les images montreront qu'il n'y a pas faute et il serait considéré comme simulateur. Avec cette règle, personne ne pourra dire « oui je suis tombé, mais c'était pas pour tricher, c'est parce que je me suis marché dessus ». Si c'était le cas, il aurait fallu le dire aussitôt. Ce n'est pas facile quand on perd l'occasion de bénéficier d'un pénalty, mais si par ailleurs on sait qu'on risque 6 mois de suspension... Bon, si c'est la finale de la coupe du Monde, ça vaut bien ce sacrifice. Du coup la durée de la suspension dépendra de l'importance du match. Simuler en finale de coupe du Monde, ça coûtera très cher. Tout ça est sûrement criticable, mais ne me paraît pas impossible, et je trouve que ça améliore un petit peu (j'aime bien par exemple la nouvelle définition du pénalty).

 

Safet le prophète

01/11/2011 à 11h18

Il y a du bon et moins bon... Le recours aux expulsions temporaires que beaucoup voudraient voir ne me dit rien qui vaille. Si c'est pour transformer le football en attaque défense à chaque exclusion, non merci. De plus, les équipes en infériorité numérique passeront leur temps à jouer la montre durant cette phase et le jeu n'en sortira pas gagnant. Enfin, on peut ajouter le risque de blessure forcément plus important avec des joueurs à l'arrêt temporairement...bref, cela me semble vraiment une mauvaise idée.

Sur le fil

RT @PierreGodon: Le tour du monde des billets avec vue du terrain obstruée (certains sont vendus très cher) https://t.co/xqYJFNs2vg

Il ne fallait pas croire qu’un match de foot féminin échapperait au plan pipe sur les patrons de Canal+ en tribune.

RT @DamienDole: N'empêche, je veux bien entendre tous les trolls que vous voulez sur la nouvelle tifoseria parisienne et le @Co_Ultras_Pari…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Chapecoense 2

"Foot - L1 : Inattendu sommet." (lequipe.fr)

Futur taulier

"Neymar risque jusqu'à 6 ans de prison." (ouest-france.fr)

Ruddy Bukkake

"Arbitrage : ‘J'en ai pris plein la tronche’." (lequipe.fr)

Droit au mur

“OM : Une attaque sans tête.” (lequipe.fr)

Mou Walk

"Le car de MU encore bloqué, Mourinho finit à pied." (lequipe.fr)