auteur
Mike Ticher

Du même auteur

Chelsea, le prix des titres

Invité : When Saturday Comes – Pour un supporter du PSG nouveau, l'expérience de Chelsea – club richissime mais en perte d'identité et de lien avec ses fans – peut être instructive...


johnny gategueune

26/09/2011 à 10h56

Très bel article. Assez flippant. L'arrivée d'un "investisseur" milliardaire, c'est cliché, mais ça a tout d'un pacte avec le diable: c'est bien l'âme qu'on a à y perdre en échange de la gloire. Je serais curieux d'avoir le sentiment des supporters cédéfistes du PSG - même s'ils ont déjà dû l'exprimer (ou l'évacuer :) - sur PEM.

Sens de la dérision

26/09/2011 à 11h20

Et ceux des Marseillais. (Je me sauve très vite avant de devoir subir les foudres du Café).

Luis Caroll

26/09/2011 à 11h31

Aucun pacte à Marseille, on a pris les millions en échange de rien du tout.

Edji

26/09/2011 à 12h02

Johnny>Je crois que la réponse à ton interrogation transparaît de l'article lui-même. Il n'y a de pacte avec le diable que si le pognon a pour effet de retirer toute identité au club. Or, ladite identité peut perdurer, en ce qu'il s'agit d'une notion impalpable fusionnant de multiples éléments : des joueurs formés au club, la présence d'hommes indéboulonnables dans le staff, le renouvellement maîtrisé de l'effectif, le lien entretenu entre le club et son public...Tous ces éléments peuvent de mon point de vue tout à fait cohabiter avec une certaine aisance financière. Et si je ne sais ce qu'il adviendra du PSG version qatarie, j'estime en revanche que l'identité du PSG a été considérablement mise à mal par son précédent propriétaire, en dépit d'investissements beaucoup moins significatifs.

Luis Caroll

26/09/2011 à 12h06

Et pour aller dans le sens d'Edji, un exemple assez frappant est la comparaison entre Fiorentino Perez V1. et Fiorentino Perez V2. Sa première fournée de galactiques conservait une identité très madrilène, avec des joueurs emblématiques emblématisés, et un respect de la tunique blanche très présent. La deuxième fournée par contre..

Jean-Noël Perrin

26/09/2011 à 12h29

Luis Caroll lundi 26 septembre 2011 - 12h06 Et pour aller dans le sens d'Edji, un exemple assez frappant est la comparaison entre Fiorentino Perez V1. et Fiorentino Perez V2. Sa première fournée de galactiques conservait une identité très madrilène, avec des joueurs emblématiques emblématisés, et un respect de la tunique blanche très présent. La deuxième fournée par contre.. ---------- Oui, euh, question de point de vue (ou alors ça dépend ce que tu entends par "première fournée de galactiques"). Il faudrait voir avec un vrai spécialiste du Real, mais dans mon esprit, autant OK pour l'enchaînement Figo-Zidane-Ronaldo en trois ans, autant Pérez est quand même celui qui, l'année suivante, a viré Hierro comme un malpropre alors que le gars se posait là en terme d'identité madrilène, ainsi que l'entraîneur en place Del Bosque (et que Makélélé également), pour des raisons davantage liées au manque de "glamour" qu'autre chose (avec en parallèle l'arrivée de Beckham). De ce point de vue, le "respect de la tunique blanche" me semble discutable...

Pascal Amateur

26/09/2011 à 14h18

Pour un article sur l'OM, on peut utiliser le même titre, mais dans sa version "contrepèterie".

sansai

26/09/2011 à 20h43

Edji lundi 26 septembre 2011 - 12h02 ----- Pour justement permettre l'arrivée desdits investisseurs qataris, non ?

Raspou

26/09/2011 à 22h48

Hep mec! Mais au PSG, c'est le retour vers notre identité! On a toujours été stars et paillettes, nous! Le costume un peu démodé, un peu élimé, ça n'a jamais été notre tasse de thé! Nous c'est le clinquant, le glamour, un président grand couturier, Safet Susic, une chaîne de télé bobo, Ronaldinho! Le PSG club formateur, c'est la cache-misère de nos années de nouveaux pauvres, aux mains d'agents immobiliers ricains à la sale gueule de subprime, les oursins pleins les poches, bien raisonnables surtout, et pas de folies surtout, et construisons pas à pas, pierre à pierre, un Bourillon par-ci, un Hoarau par-là, peut-être que l'an prochain on pourra viser la 4e place? Dans ce désert du rêve, dans cette stade de rennisation avancée, nos jeunes Gavroches étaient devenus notre méthadone, une extase au rabais avec Clément Chantôme comme paroxysme de nos shoots - chante, Desjardins, chante: "quand les downs de tes highs te défoncent l'intérieur, tu t'engages comme bétail, pas de malheur, pas de bonheur". Là, d'un coup, on a retrouvé l'ivresse de la blanche, du Pastore en intra-veineuse, de la décapotable en plein Quartier latin, Miles Davis sur la banquette arrière, avec Greco pour lui titiller la trompette. On n'a jamais été fait pour être pauvre, et les pétrodollars nous rapportent le frisson perdu, celui du n'importe quoi classieux, celui des moments de grâce sur fil d'équilibriste, à savourer d'autant mieux la beauté que, sous nos pieds, s'ouvre l'abîme. Plus dure sera la chute? Oui, sans doute. Mais ces dernières années, on cherchait les raisons valables, quitte à être raisonnables, de ne pas supporter Lorient, son joli petit projet, ses jolis petits moyens, sa jolie petite identité régionale à la con. Là, nous sommes redevenus nous-mêmes, par la pirouette d'un mariage improbable, si en phase avec notre identité cosmopolito-médiatico-délirante. Ici c'est Paris Première, mec, pas le JT de Jean-Pierre Pernaut.

sansai

26/09/2011 à 22h56

C'est pas faux tout ça. Mais le public ?

 

Raspou

26/09/2011 à 23h16

Le public? Au Parc? Tu parles du stade qui a été vide pendant 15 ans, où les visiteurs occupaient un virage entier et se sentaient chez eux? Ou de celui progressivement envahi par des gamins fight clubbers fascinés par le haut modèle civilisationnel des supporters de Leeds balançant les sièges un soir de défaite en C1? Ou de celui desdits gamins fight clubbers infiltrés par les propagandistes du bras tendu, béton vibrant sous les hymnes à la gloire du pouvoir blanc? Ou de celui des tifosi made in Canal+, inventés à Auteuil pour qu'un bariolage vaguement rital fasse contrepoint aux tenants de l'ordre celtique? Ou de celui desdits tifosi racaillisés qui combattent le fascisme à coups de lattes sur un mec à terre, jusqu'à ce que mort s'ensuive? Les supporters, au PSG, ça a toujours oscillé entre le rien et le pire. Perso, je me contenterai de spectateurs.

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 23h41 - impoli gone : Je répète ce que je disais tout à l'heure: la différence d'approche entre les 60 premières... >>


O TéFéCé

aujourd'hui à 23h38 - tes fessées : Quand on croit que la direction de ce club a touché le fond, elle parvient toujours à creuser... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 23h26 - Espinas : Et Rudi Garcia qui se plante sur la date de la dernière finale dans sa réponse, du très haut... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 23h23 - Utaka Souley : Luis Carollaujourd'hui à 20h35"de quoi parles-tu quand tu parles de centralisation... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 23h14 - theviking : Chelsea- ArsenalY avait 1-1. Sur une action, le 9 de Chelsea obtient un corner de haute lutte mais... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 22h54 - Cush : Firouzja-Carlsen aujourd'hui au très prestigieux tournoi de Wijk aan Zee. Alireza Firouzja était... >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 22h26 - rivaldo maccione : En Côte d'Ivoire, il y a (avait?) un type qui fabrique du camembert et du Saint-Marcellin. Si son... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 22h12 - Cissé rond c'est Bakari : Je pense que c'est un gros mix de pleins de choses qui m'ont fait vraiment apprécier la série:-... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 21h34 - O Gordinho : Jeune Mavuba Vaincuaujourd'hui à 18h48Du coup, forezjohn, je serai curieux de lire ou entendre un... >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 21h19 - Yul rit cramé : Tout ça pour pas reverser trop de pognon au centre de formation de Sala, qui pour rappel, est... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)