auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

La Ligue des champions, riche à crever

Une balle dans le pied - La saison dernière, l'UEFA a battu un record en distribuant 754 millions d'euros aux participants de la C1. Surtout aux plus riches d'entre eux...


Sens de la dérision

21/09/2011 à 08h22

J'aime bien me faire l'avocat du diable dans ce genre d'article. Il y a quelque chose de normal de voir que l'UEFA récompense ceux qui investissent le plus dans leur entreprise. Comme il est normal de voir que Canal diffuse le plus souvent l'OL, l'OM, le PSG car ce sont ces clubs qui lui rapportent le plus. Comme il est normal que les sponsors donnent plus selon leur exposition et donc le club sur lequel ils sont apposés. Est-il plus normal qu'un richissime [insérez ici pétrodollars, chaînes de télé, équipementiers sportifs] investisse massivement dans un club ? Ah me dit-on dans l'oreille, le foot est un sport, une compétition. Est-ce que pour autant toutes les équipes sont à égalité ? Non certainement pas. J'imagine qu'il y a 10 ans, 20 ans, en France, l'apport financier des municipalités n'était pas le même que le club soit situé à Lyon, Marseille, Paris, Saint-Étienne ou à Toulouse, Auxerre. Rappelons quand même que la Ligue des Champions ne fera pas crever le foot puisque le foot n'est pas seulement le foot de haut niveau. PS : concernant le market pool, j'ai quand même une question. Pourquoi les clubs d'une même ligue ne touchent pas la même chose ? Pourquoi par exemple Chelsea touche plus d'argent que Manchester United ?

Tonton Danijel

21/09/2011 à 10h03

Dans le cadre d'un (autre) fair-play financier, on pourrait songer à veiller à ce qu'il n'y ait pas plus d'un facteur 2 entre le revenu le plus faible et le plus fort. Ainsi la performance est récompensée, sans trop affecter les plus petits clubs. D'ailleurs, il serait intéressant de comparer le graphe de la redistribution avec ceux des années antérieures: le gouffre n'a-t-il pas tendance à se creuser, de plus en plus inexorablement? Ah, et pendant ce temps-là, la NBA cherche une solution pour équilibrer davantage les budgets, et éviter que les titres ne soient sans arrêt trustés par les mêmes équipes, au détriment des moins riches...

johnny gategueune

21/09/2011 à 10h18

sens de la dérision : J'aime bien me faire l'avocat du diable dans ce genre d'article. Il y a quelque chose de normal de voir que l'UEFA récompense ceux qui investissent le plus dans leur entreprise. " --- Parlons d'endettement plus que d'investissement, en l'occurrence, puisque ces clubs se financent presque tous avec de la dette. D'autre part, l'UEFA récompense non pas les clubs qui investissent le plus, mais les clubs de pays dont les chaînes de télé investissent le plus. Enfin, rappelons qu'il s'agit d'un sport, et qu'il y aurait donc une certain logique à récompenser ceux qui ont le plus de mérite sportif. C'est-à-dire, aussi, ceux qui investissent le mieux: cela relèverait ainsi d'une certaine logique économique, mais avec un autre sens que cette prime aux gros.

hai

21/09/2011 à 10h22

Cet article, sur un "problème" bien identifié, m'amène à poser une question, voire un peu plus. En gros, les montants distribués par l'UEFA correspondent à la redistribution des montants perçus au titre des droits TV. (on est bien d'accord sur ce raccourci?) Questions: - en France au moins, les audiences sont assez pourries, me semble-t-il. Combien TF1 paie-t-il? Et Canal? Et combien paie le détenteur des droits sur la C3 - Europa League? - Quid des audiences LdC dans les autres pays? Dit autrement, n'y a-t-il pas un moment où les ressources de l'UEFA vont diminuer?

Edji

21/09/2011 à 10h30

(psst, Jérôme, je crois que Donetsk est en Ukraine et non en Russie)

Zénon Zadkine

21/09/2011 à 10h33

Edji mercredi 21 septembre 2011 - 10h30 (psst, Jérôme, je crois que Donetsk est en Ukraine et non en Russie) - - - - - - C'est ce que j'allais dire, et du coup il faut aussi corriger le tableau de stats, les 2 clubs russes dont il faut additionner les revenus sont le Spartak et Rubin Kazan (soit 27.4M€) et pas le Spartak et Donetsk (35M€ comme marqué dans le tableau). J'espère que l'Equipe n'a pas prévu de faire un article sur "Les 85 fautes des Cahiers du Foot".

Sens de la dérision

21/09/2011 à 10h51

johnny gategueune mercredi 21 septembre 2011 - 10h18 D'autre part, l'UEFA récompense non pas les clubs qui investissent le plus, mais les clubs de pays dont les chaînes de télé investissent le plus. Enfin, rappelons qu'il s'agit d'un sport, et qu'il y aurait donc une certain logique à récompenser ceux qui ont le plus de mérite sportif. C'est-à-dire, aussi, ceux qui investissent le mieux: cela relèverait ainsi d'une certaine logique économique, mais avec un autre sens que cette prime aux gros. ---- Sauf que, selon moi, ça ne changerait pas grand chose. Il y a aussi le réseau national qui est important. Un club comme Manchester aura de toute façon plus de chances de remporter la Ligue des Champions que l'OL parce que leur poids financier est plus important, même sans la Ligue des Champions. L'idéal serait de TOUT remettre à plat, pas seulement la Ligue des Champions. hai mercredi 21 septembre 2011 - 10h22 Questions: - en France au moins, les audiences sont assez pourries, me semble-t-il. Combien TF1 paie-t-il? Et Canal? Et combien paie le détenteur des droits sur la C3 - Europa League? - Quid des audiences LdC dans les autres pays? Dit autrement, n'y a-t-il pas un moment où les ressources de l'UEFA vont diminuer? ------ D'après ce lien, http://bit.ly/rbENXd en France les droits sont passés de 110M€ mais 60M€ pour les trois dernières années en question (2006-7-8 ?). Et les audiences s'érodent encore. Sur le même lien, il y a les sommes déboursées par TF1 (30M) et Canal (28). Il y a certainement un moment où les ressources UEFA vont diminuer, mais avant il faudra que ça cesse d'augmenter dans les autres pays et surtout que les autres pays mondiaux arrêtent d'acheter (ou achètent moins cher). Je ne pense pas que ce soit la direction prise.

leo

21/09/2011 à 10h53

Un club comme Manchester aura de toute façon plus de chances de remporter la Ligue des Champions que l'OL parce que leur poids financier est plus important, même sans la Ligue des Champions. L'idéal serait de TOUT remettre à plat, pas seulement la Ligue des Champions. ----- Qu'est ce que tu entends par tout remettre à plat ? On met toutes les recettes dans un pot commun et on répartit entre toutes les équipes ?

Sue Oddo

21/09/2011 à 11h27

Perso j'ai eu mon petit fou rire hier a ce sujet. Le Barca annoncant "On a besoin des 30 miyons des Quataris." Tu gagnes tout les titres dispos (Moins une coupe, m'enfin finaliste...) et tu finis ta saison en deficit. Tout va bien...

 

la rédaction

21/09/2011 à 11h34

@Edji @Zénon Zadkine Merci beaucoup, c'est corrigé !