auteur
Danio Rerio

Du même auteur

Fair-play financier contre dopage économique

Le Fair-play financier de l'UEFA, c'est l'espoir d'un football plus équitable... auquel certains clubs cherchent déjà des parades.

Adoa de Formosa

01/09/2011 à 06h42

Une remarque importante concernant « l’étrange opération » de naming de Manchester City. L’UEFA avait anticipé ce genre de transaction en incluant une clause de « juste prix » (« fair value ») que les comptables doivent bien connaître pour surveiller les cas de sponsoring litigieux. En d’autres termes, l’UEFA aura la possibilité de réévaluer le sponsoring de Manchester City ci celui-ci est considéré comme surévalué, et déduira la différence dans son calcul des revenus du club dans le calcul de l’équilibre budgétaire du club du Fair-Play Financier. Si la valeur de l’accord est de £30 millions par an, mais que l’UEFA l’évalue à £25 millions par an, £5 millions seront déduits. Pour ceux qui voudraient plus de détails sur la question, je recommende vivement l’excellent blog The Swiss Ramble (en anglais), et en particulier l’article qui explique en détails les conséquences du deal de Manchester City avec Etihad Airways : http://minilien.fr/a0kwr2

Sens de la dérision

01/09/2011 à 06h46

"Le Fair-play financier, qui ne concerne que les clubs engagés dans une compétition européenne, a pour but de lutter contre le dopage "financier" et empêcher les mécènes à la Abramovitch (800 millions de livres d’investissement depuis son arrivée au club, alors que Chelsea accusait 740 millions de livres de dettes en 2010) de fausser les compétitions" Fausser les compétitions ? C'est-à-dire de faire que les clubs historiques ne soient pas sous le danger de nouveaux venus tout rutilants comme Chelsea, Malaga ou ManCity ? Parce que les compétitions sont déjà faussées. Il n'y a qu'à voir les chances qu'ont un club français de remporter la LDC ou celles de Brest de remporter la L1.

gurney

01/09/2011 à 10h00

En tout cas, nous à Lyon, on a respecté le fair play financier! D'ailleurs, j'aimerai bien qu'un journaliste un jour se permette de faire une enquête, depuis l'arrêt bosman (94? 95?) pour voir la balance des transferts des principaux clubs français. On aurait les clubs qui sont cleans (Lyon, Lille, Bordeaux) Et les clubs dont les balances sont catastrophiques (L'OM, et surtout le PSG, qui entre le coup de la génération 9-3 à 400mf, et le petit coup de cet été, doit être bien en négatif).

Tonton Danijel

01/09/2011 à 11h32

Le problème, c'est que l'enfer est parfois pavé de bonnes intentions... Vouloir interdire le surendettement des clubs, c'est bieng, très bieng même pour empêcher que des clubs comme Strasbourg et Grenoble, vainqueurs de 6 titres à eux deux (comme dirait Poupou) ne se retrouvent en CFA2 à cause de mauvais investisseurs... (et à l'étranger, Leeds United vous salue bien...). Mais voilà: il y aura les clubs qui auront la chance d'avoir un mécène russe ou qatari à fonds presque illimités, et les autres. Sinon, un supporter de Manchester United qui a une mission à effectuer à Abou Dhabi, il décolle de Liverpool?

Adoa de Formosa

01/09/2011 à 12h16

Tonton Danijel jeudi 1 septembre 2011 - 11h32 ... Mais voilà: il y aura les clubs qui auront la chance d'avoir un mécène russe ou qatari à fonds presque illimités, et les autres. ********** C'est précisément le contraire que tente de mettre en place l'UEFA en obligeant les clubs à ne dépenser que ce qu'ils gagnent, donc pas l'argent des mécènes. Le PSG risque d'avoir d'ailleurs rapidement des problèmes s'ils n'équilibrent pas rapidement leur balance. La clé du succès va donc être le marketing, et cela ne va pas forcément arranger les clubs français.

Tonton Danijel

01/09/2011 à 12h21

Adoa de Formosa jeudi 1 septembre 2011 - 12h16 Tonton Danijel jeudi 1 septembre 2011 - 11h32 ... Mais voilà: il y aura les clubs qui auront la chance d'avoir un mécène russe ou qatari à fonds presque illimités, et les autres. ********** C'est précisément le contraire que tente de mettre en place l'UEFA en obligeant les clubs à ne dépenser que ce qu'ils gagnent, donc pas l'argent des mécènes. - - - - - - - - - Ça me paraît tellement énorme que j'ai du mal à y croire. Ça existe, un club de foot qui gagne de l'argent? J'étais persuadé que présider un club de foot représentait un investissement à perte...

fabraf

01/09/2011 à 12h27

gurney jeudi 1 septembre 2011 - 10h00 J'aimerai bien connaitre le résultat d'exploitation de l'OL ces 3 dernières saisons. En France, on se raconte une très jolie fable avec : - la DNCG qui contrôlerait scrupuleusement les comptes des clubs - le dumping fiscal qui serait pratiqué par nos voisins européens - les résultats comptables de nos clubs Mais... tout est faux ! Et pour une raison simple : comme le souligne en creux l'article, les clubs français ont très peu d'actifs (sauf Auxerre et Ajaccio qui possèdent leur stade). La DNCG, parlons-en. Si en L1 elle fait à peu près son travail, on ne connait la composition du championnat National (et quelquefois de la L2) que 2 ou 3 jours avant son début. Et puis, la DNCG sanctionne a posteriori alors que souvent le budget prévisionnel des clubs est sur-évalué. Par exemple, l'année où Lens descend en 2008, Martel avait budgété une 5e place. Sur le dumping fiscal, plusieurs études montrent que ce n'est pas aussi simple, que la France n'est finalement pas mal placée depuis l'augmentation de la fiscalité depuis 2008 chez nos voisins (sauf en Espagne dans mon souvenir, et encore pour les très gros salaires). Enfin, sur les résultats comptables. Pour faire simple, tous les clubs de L1 ont un résultat d'exploitation structurellement déficitaire. TOUS ! (Dame Rédac' avait écrit un très bon article à ce sujet il y a 1 ou 2 ans). Et donc pour équilibrer nos comptes, nous sommes OBLIGES de vendre à nos voisins. Problème, avec la crise, les eldorados anglais, italiens ou espagnols se tarissent. Ainsi, la L1, malgré soit-disant la DNCG, a enregistré 100 millions de perte en 2010 (transferts compris). En résumé : Contrairement à ce qu'on pense, plus on est petit (club ayant peu d'actif), plus il sera difficile de respecter ce fameux fair-play financier. Les clubs qui vont le plus souffrir ne seront pas : - au niveau européen le Real ou MAnU mais plutôt Porto ou Villareal qui eux seront toujours obligés de vendre des joueurs - et au niveau français le PSG ou l'OM mais plutôt Bordeaux ou Saint-Etienne Oui au fair-play financier, qui n'est finalement qu'une application de lois comptables au foot, mais n'en attendons pas des miracles. Sauf encore une fois à se raconter une jolie fable !

gurney

01/09/2011 à 12h43

D'accord Fabraf. Ca ne sera simple pour personne. Mais quand même plusieurs choses: -1) l'emballement généralisé du marché à créé une explosion des salaires dont on souffre énormément en France. Parce qu'un transfert c'est une chose, mais un transfert qui ne se réalise pas se compense souvent par une réévaluation salariale. Le cas de Ndinga par exemple. A partir du moment ou un Psg ou un Chelsea n'ont plus le droit de proposer 20 millions d'euros et un salaire de 4m€ brut par an au premier clampin venu, les masses salariales vont dégonfler (j'ai lu que les salaires avaient diminué de 20% récemment, je sais pas quelle est la fiabilité de ce chiffre). -2) La formation va prendre une toute autre importance dans l'équilibre financier des clubs. C'est pas un hasard si Lyon y investit énormément d'argent depuis quelques années. Le positif, c'est qu'on ne formera plus uniquement pour faire une plus-value, qui sera plus difficile à faire dans un contexte économique assaini, mais aussi pour profiter de la valeur sportive du joueur. Je pense qu'il y a moyen d'y trouver son compte.

Pascal Amateur

01/09/2011 à 12h53

Sens de la dérision jeudi 1 septembre 2011 - 06h46 Il n'y a qu'à voir les chances qu'ont un club français de remporter la LDC ou celles de Brest de remporter la L1. > Brest en L1, c'est quand même la preuve que tout est possible.

Hal 9000

01/09/2011 à 13h43

"Car le Fair-play financier n’exclut pas l’emprunt, nécessaire au développement des clubs" Je comprends pas là... Les sommes empruntées entrent dans la categorie des recettes ? (et donc dans ce que le club peut depenser). Sinon, est-ce que quelqu'un a un lien vers un site qui repertorie les recettes / depenses des clubs europeens pour la saison derniere ? Histoire de voir un peu d'où on part...

 

fabraf

01/09/2011 à 13h53

gurney jeudi 1 septembre 2011 - 12h43 Tu ne m'as pas compris. Les clubs français ont BESOIN de cet argent pour ne pas déposer le bilan. Prenons l'exemple de Bordeaux. Saison 2008-09 : ils sont champions. A l'intersaison, ils doivent gérer 2 cas : Gourcuff possiblement de retour de prêt à Milan et Chamakh en fin de contrat en juin 2010. Les dirigeants choisissent de payer le transfert de Gourcuff, de garder Chamakh au risque de perdre une dizaine de millions et de réévaluer leurs joueurs. Le pari est simple : avec les revenus de la LdC + une nouvelle place dans les 2 premiers en L1, les dirigeants pensent rentrer dans leurs frais sur les 2 prochaines saisons. Saison 2009-10 : tout se passe bien jusqu'à janvier. En juin, Bordeaux finit hors des places qualificatives de la LdC. A l'intersaison, ils perdent Chamakh sans contre-partie. La situation est donc la suivante : des joueurs très bien payés, un transfert important restant à amortir (Gourcuff), le tout sans LdC. M6 est obligé de donner des garanties à la DNCG, de couvrir les pertes provisionnées de la saison prochaine et de ne pas recruter. Heureusement (financièrement) pour Bordeaux et M6, Aulas vient acheter Gourcuff 22 M€. Pour autant, le club reste en déficit d'exploitation : pour revenir dans le vert, il doit se qualifier pour la LdC (sans Gourcuff et Chamakh). Intersaison 2010-11 : le club ne s'est pas qualifié pour la LdC. Pour réduire ses pertes, Bordeaux doit encore vendre (Diarra) et surtout, au grand dam de ses supporters, ne peut toujours pas recruter. C'est facile de refaire l'histoire mais je pense que les dirigeants doivent se mordre les doigts de ne pas avoir transféré Chamakh en 2009. Donc est-ce mieux d'accepter une offre de "ces gros méchants anglais qui viennent piller nos petits clubs français" ou de laisser un joueur aller au bout de son contrat ?

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h12 - Label Deschamps : Oui, à la relecture on est assez d'accord sur Clarkson en effet. Par contre Favors est un gros... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 01h42 - kelly : Divulgâchage Mandalorian *** Divulgâchage Mandalorian *** Divulgâchage Mandalorian ***... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 01h36 - Westham : Coty Week 12 suiteChargers@BillsTitans@ColtsPanthers@Vikings... >>


Smells like Argentine spirit

aujourd'hui à 01h28 - José-Mickaël : Je découvre la chanson sur Maradona dont vous parliez plus haut (ici ou dans une autre section... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

27/11/2020 à 23h59 - Hydresec : On n'a pas le même maillot, mais on a la même déprime. >>


Marinette et ses copines

27/11/2020 à 23h54 - CHR$ : Je les ai trouvées tellement conformes à ce que je pense d'elles que ça ressemble surtout à du... >>


Foot et politique

27/11/2020 à 23h39 - Mevatlav Ekraspeck : https://tinyurl.com/yyhosz9nUn article de Libé qui résume objectivement les tenants et les... >>


Manette football club

27/11/2020 à 23h16 - Jah fête et aime dorer Anne : ----------Spoiler Bloodborne----------------------Spoiler Bloodborne----------------------Spoiler... >>


Sport et santé

27/11/2020 à 22h15 - JeanLoupGarou : Et c'est donc un abandon après une dizaine d'heures.On en saura plus demain, mais il semblait... >>


Bréviaire

27/11/2020 à 21h58 - Pascal Amateur : Les femmes, toujours une affaire de sous "Interview : 'Le football féminin est encore considéré... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)