auteur
Antoine Zéo

Du même auteur

Sept secondes avec Messi

Invité : Le Tigre  – En mars dernier, Lionel Messi inscrivait face à Arsenal un but miraculeux. Pour le décortiquer, une plume vaut mieux qu'une palette.

liquido

25/05/2011 à 08h53

Il n'y a pas loin de la Place Franz Liszt à la rue du Fbg St Denis. Ça devait arriver. Chouette.

Miklos Lendvai

25/05/2011 à 09h07

C'est magnifique de bout en bout. La perception du but par le spectateur est très bien décrite. Ca dure pas très longtemps, on voit mal, si on n'a pas de chance, on était distrait au début de l'action. Souvent, autour de toi, tout le monde se pose la question du nom du buteur, que tu arrives à reconnaître à sa manière de se déplacer, à sa dégaine générale, ou pour les plus pointus à son numéro de maillot. Si il y a eu geste technique (comme Messi dans cet article), on perçoit qu'il y a eu quelque chose d'anormal mais impossible de savori quoi. Alors, il faut reconstituer avec les différents témoignages et surtout attendre d'être rentré à la maison pour revoir le but tranquillement. Très bonne pub pour ce magazine, il y a des chances que je le recherche lors de mon prochain passage au kiosque.

Sens de la dérision

25/05/2011 à 09h10

Quel bel article (et quel beau but, j'aime particulièrement la petite feinte d'Iniesta avant un ballon qui prend une trajectoire étonnante). "Déception d’assister à cinquante matches sans grand intérêt, en espérant, en vain, que quelque chose se passe, qui légitime notre étrange passion. " Voilà, je crois qu'on ne pouvait pas résumer mieux que ça cette "étrange passion".

Christ en Gourcuff

25/05/2011 à 09h45

Et bien contrairement à mes voisin du dessus, je n'ai pas spécialement adoré cet article. Je vais essayer de m'expliquer : Je ne suis absolument pas fan de la façon dont est narré le déroulement des évènements, en voulant être le plus précis possible ça en devient indigeste. Un passage symptomatique est le suivant : "8e minute et 40 secondes: Francesc Fàbregas, dit "Cesc", milieu de terrain et capitaine d’Arsenal (et catalan, comme son nom le suggère), tente un geste particulièrement audacieux, vu sa position sur le terrain. À 25 mètres de ses propres buts, alors qu’il vient de récupérer un ballon difficilement dégagé par sa défense, avec autour de lui quatre joueurs blaugranas ("bleus et rouges", les couleurs du Barça), il fait une talonnade, une passe aveugle destinée à un de ses coéquipiers, John Wilshere, juste derrière lui. C’est dangereux, et son imprudence est immédiatement punie: en guise de coéquipier, c’est Andrés Iniesta, le numéro 8 et ailier gauche du Barça, qui intercepte le ballon, "plein axe", c’est-à-dire juste en face du but. On entre dans les sept secondes. " Et ben pour moi la dedans, il y en a trop et c'est l'impression que j'ai en lisant l'ensemble du texte! Bon sinon le but est classieux et l'idée générale de l'article est sympa, mais pour moi c'est raté !

Mandandamadeus

25/05/2011 à 09h53

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'article au début, mais au final, je l'ai trouvé assez génial. La description du but est particulièrement réussie tant on a l'impression de revivre l'action au super-super-ralenti. Merci El Tigre.

Parkduprince

25/05/2011 à 09h54

christ c'est le style qui veut ça ! Le tigre à l'habitude des description très précises et à s'adresser à un lecteur hors du temps. Ils avait dans leur ancienne mouture (bi-mensuel 16p.) un feuilleton nommé archéologie du sport , s'amusant à décrire par un archéologue de XXII e siècle un événement sportif du mois écoulé , football ,tennis ski tout y passait , c'était contextualisé et complètement dépassionné ce qui rendait finalement l'article assez amusant à chaque fois . Après c'est sur que ça change de la façon dont le foot est décrit habituellement , je te l'accorde !

Christ en Gourcuff

25/05/2011 à 09h58

Ok j'ignorais que c'était le style de la maison, merci pour l'info! Reste que il y a un je-ne-sais-quoi dans cette profusion de détails qui donne une impression de "trop". (et pourtant je suis entrain de lire la série Millenium, dans le genre bourré de détail y'a du monde...)

Tonton Danijel

25/05/2011 à 10h01

Très bel exercice de style, en effet. Ceci dit, l'art doit-il forcément être expliqué, ou juste contemplé? Vous avez 90 minutes.

Ba Zenga

25/05/2011 à 10h32

C'est certes un peu long, mais c'est magnifique. J'aime le foot raconté comme ça, l'instantané décortiqué. Parce que finalement, ce sont surtout des images fugaces qui nous reviennent en tête quand on pense aux moments les plus intenses que le foot nous procure. Merci mille fois pour ce texte.

Tonton Danijel

25/05/2011 à 11h34

La réaction que j'ai eu sinon pendant ces 7 secondes, c'est de comprendre pourquoi malgré l'argent envahissant, la Champions League en cercle de plus en plus fermé, Pascal Praud, Jean-Claude Dassier, les scènes de violence ou de racisme, Chantal Jouanno et les récupérateurs politiques, pourquoi, pourquoi j'aimais encore le foot. Parce que simplement, en une poignée de secondes, cela peut être magique.

 

arnaldo01

25/05/2011 à 12h04

J'aime le foot. Merci.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)