Décryptage : le public du Canal Football Club

Comment réussir son casting d'arrière-plan pour une émission de football? Nous avons étudié le programme phare de Canal+. Bonus: le comparatif avec Téléfoot.


Khaz

01/03/2011 à 12h31

Je confirme, en tout cas : j'ai honte de le dire, mais j'ai déjà pris part au canal football club en tant que spectateur. Bon j'étais pas dans le champ de la caméra, merci de ne pas juger mon décolleté la dessus. Comment ça c'est passé ? Ma compagne s'est faite castée sauvagement dans un grand restaurant américain que nous appellerons "Les 2 arches dorées" pour participer à l'édition spéciale de canal. Bon voilà on avait rien à faire on y est allé, et avant l'émission, on note si y'a d'autres émissions du studio auxquelles on voudrait participer. J'ai noté le CFC. Je l'avoue. Une dizaine de jours passe, je me fais rappeler, je dis que je viens avec x personnes et pouf on y va. Et pendant l'émission il est vrai que les nanas chargées de l'accueil et des vestiaires se sont retrouvées pendant l'émission en divers endroits stratégiques du public , derrière les personnages clés par exemple. Ces hôtesses que jai eu loisir de revoir sur d'autres éditions du CFC, bon en changeant de place et de coupe de cheveux quand même. Voilà pour les "pros". Concernant les "amateurs", c'est du placement à la gueule tout simplement, y'a des tests de caméras pour voir si ça va bien tout ça si les poitrines sont bien ouvertes. Ils ont même du changer de demoiselle derrière Mathoux car elle avait un haut légèrement transparent et du coup on voyait son soutien-gorge. On nous demande aussi de bien nous tenir droit, et on nous demande gentiment de faire l'effort de rire aux blagues de Pierre Menès. Eh oui on nous le demande vraiment genre "si ça vous fait sourire, allez y franchement et forcez le rire". Bon je m'en foutais j'étais hors champ, je rigolais pas, j'étais affalé tout du long et je me curais le nez pour la peine. Enfin oui le public est rémunéré à base de match gratuit (oui on a droit aux matchs de l'après midi en multiplex quand on arrive), et de club sandwichs tout pourris, d'un fruit, d'un actimel et d'une bouteille d'eau pendant le match. Notons d'ailleurs que une fois le repas finis, on n'a pas le droit de garder les bouteille d'eau au cas où on voudrait les lancer sur Pierre Menès.

Pascal Amateur

01/03/2011 à 14h18

Khaz mardi 1 mars 2011 - 12h31 Bon voilà on avait rien à faire - - - - - - - - Ah, les jeunes.

Patate Sauzée

01/03/2011 à 16h51

L'allégorie de Yoann Gourcuff m'a fait ma journée, merci !

la menace Chantôme

01/03/2011 à 17h05

J'ai rigolé, j'ai trouvé ça bien foutu et original. Et heureusement, parce que pendant un moment, je trouvais plutôt méchant (je ne sais même plus pourquoi moi-même...) J'ai déjà, comme beaucoup, je pense, été approché par Canal+. Ca m'avait un peu énervé, d'ailleurs... C'est con parce que les gens consensuels/conventionnels ont eux aussi un peu plus à l'intérieur que ce que le mur de leur apparence cache. Pour ceux qui veulent passer, y a pas de secret : plantez-vous sur la petite place carrée des fumeurs au beau milieu des halles en face du Quick. Faites un tour sur vous-mêmes en chantant Billie Jean devant une copine et ça devrait passer. Ca a marché pour moi.

emink

01/03/2011 à 17h07

Avec la copine aussi ?

la menace Chantôme

01/03/2011 à 17h14

Oui, bon, il est sympa Michael, mais il ne fait pas de miracle.

Tonton Danijel

01/03/2011 à 18h21

En fait, ils s'embêtent vraiment pour rien, Canal. Ils pourraient récupérer les panneaux décorés avec les faux supporters du Moustoir (méthode aussi utilisée en Italie il me semble), ils feraient des économies de sandwich...

Lubo

01/03/2011 à 19h18

ravio avait fait part de son expérience au contact des publics télé (bas de page en recherchant via son pseudo sur le fil "PAF..." et suivantes), c'était très intéressant ! Sinon, ça n'engage que moi, hein, mais je suis sûr que la suédoise est encore plus sublime avec les lunettes que sans.

Mucho Gonzalez

01/03/2011 à 23h52

Non, ça n'engage pas que toi. Un jour elle sera mienne. Oh oui, un jour elle sera mienne.

 

Mucho Gonzalez

01/03/2011 à 23h54

Par contre, toi, le haut de page, je t'ai déjà dit que ça ne le faisait plus entre nous.