Et 1-0

La France a battu à l'efficacité un Brésil des petits soirs. La nalyseLes garsLes observations en vracLes autres garsVu du forum

Tonton Danijel

10/02/2011 à 18h06

L'Allemagne a su ouvrir le score assez rapidement contre l'Argentine, l'Angleterre et l'Australie. Ce qui lui a permis ensuite de laisser le jeu à son adversaire pour lancer ensuite plusieurs contres meurtriers. Par contre, ils ont perdu contre la Serbie et l'Espagne sans avoir vraiment pu développer leur jeu (comme le faisait remarquer un forumeur, récupérer le ballon dans les pieds d'Iniesta ou Xavi, c'est plus compliqué). Le Ghana et l'Uruguay sont plus particuliers. Les Black Stars ont attendu les Allemands, et on a pu voir qu'ils avaient beaucoup plus de difficultés à construire, c'est un exploit individuel d'Özil qui a fait la différence. L'Uruguay, c'était un match un peu fou-fou comme les matchs pour la troisième place proposent régulièrement.

Tonton Danijel

10/02/2011 à 21h21

En tout cas, ça fait bien bien longtemps que je n'ai pas été entièrement avec le billet (d'un stagiaire) de Pierre Ménès...

José-Mickaël

10/02/2011 à 21h27

Le débat sur le jeu de contre me semble être juste un problème de définition. Hurst Blind & Fae jeudi 10 février 2011 - 15h07 > Mais en dehors de la France, je n'ai jamais entendu personne à l'étranger citer cette équipe comme une référence du beau jeu de l'époque. Cette remarque suppose qu'il n'existerait que deux types de jeu : le jeu de contre, le beau jeu. Or dire que la France ne jouait pas en contre ne signifie pas affirmer qu'elle était une référence du beau jeu. Ma définition du jeu de contre rejoint celle de Baka in the sky with ballons : ça consiste à défendre bas, à récupérer le ballon surtout dans son camp, et à se projeter très vite vers l'avant. On a donc peu la possession du ballon, et on ne fait pas de fioritures au milieu de terrain (qu'on peut même sauter). Cette définition ne décrit pas le jeu de la France en 1998 (qui avait la possession du ballon, qui récupérait le ballon haut, qui construisait au milieu) mais plutôt l'Italie de 2006 (Italie-Ukraine est typique - et parfait !) Si on appelle jeu de contre, dans un sens plus large, tout jeu basé sur une solide défense, je pense qu'on affaiblit le mot et qu'on perd d'intéressantes nuances.

Tonton Danijel

10/02/2011 à 23h30

(Je n'ai aps été entièrement d'accord, j'ai toujours du mal à finir mes

José-Mickaël

11/02/2011 à 00h13

Du coup je suis allé voir l'article de Ménès, et j'aime bien ce qu'il dit. Est-ce à dire qu'il serait donc meilleur chez Yahoo que chez Canal... ?

Tonton Danijel

11/02/2011 à 08h49

C'est surtout que ce n'est pas toujours lui qui écrit ses billets sur Yahoo...

nima

11/02/2011 à 09h46

Je voudrais revenir sur l'appréciation de la performance de Gourcuff. Je trouve que beaucoup d'observateurs ont des remarques qui sont souvent justes, mais que la conclusion à laquelle ils arrivent, que ce soit une mauvaise note pour les pseudo-journaleux ou des sifflets pour des pseudo supporters, est injuste. Je partage l'avis qu'il n'est pas à son niveau, qu'on attends plus de lui... En revanche, je me répète, autour de lui y'a pas pléthore de solutions. On est loin d'une équipe comme l'Espagne ou l'Allemagne ou la mobilité des partenaires et leur disponibilité (en tous cas au mondial) donne des solutions faciles et fluides. Alors que là, souvent il est dans des situations de gros pressing face à plusieurs adversaires et sans solution évidente fournie par ses partenaires. Il faut aussi arrêter de penser que c'est Zidane et qu'il va à chaque prise de balle enchainer les exploits apporter la lumière. Bref le collectif au milieu de terrain pêche encore, la mobilité est inssuffisante. Je suis pas sur qu'un Iniesta ou un Xavi serait aussi fort sans la mobilité et disponibilité exceptionnelle de ses partenaires. Bref, avant de pointer les inssuffisances individuelles, je pense qu'on devrait regarder la performance collective. Bien sur, pour gagner au plus haut niveau il faudra aussi des grandes performances individuelles aussi...

 

Di Meco

11/02/2011 à 09h47

Un titre auquel vous auriez dû échapper (mais il a fallu que vous lisiez les commentaires) : Tristes jaunes à Pato

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)