auteur
Thibault Lécuyer

Du même auteur

Sons of anarchy

Peut-on regretter l'aseptisation des tribunes sans faire l'apologie de la violence et du racisme? À première vue, ce sera compliqué. 

nima

26/01/2011 à 12h17

En fait oui. Vendredi dernier pour Racing 92 - Leinster. Aucun enjeu, pourtant un grand plaisir à encourager cette équipe de remplaçants... Postés à coté des supporters du Leinster, dont les chants sont presque contagieux : a mince, c'est vrai qu'il chambraient en chantant allez les bleux! Venus avec des amis qui ont vécu en Irlande et qui supportaient pourtant l'enemi! Bref, un bon moment malgré la défaite.

Manx Martin

26/01/2011 à 12h34

En fait Tonton, moi j'ai toujours eu des ambiances super cool dans les stades de foot. A la Beaujoire, je me suis souvent retrouvé dans les bras de mes voisins et voisines (des papys, des jeunes filles charmantes, etc.), je me suis tapé de chouettes matches de D2 en Ecosse, avec mecs à poil dans les tribunes quand il pleut et qu'il fait moins quinze, des matches de D3 (!) en Allemagne, des matches de fédérale machin-chose à côté de chez moi... etc. Ce que je voulais dire c'est que le genre d'ambiance décrit dans l'article est à mon avis lié au côté populaire du football, dans les deux sens : suivi par beaucoup de gens qui appartiennent le plus souvent aux classes populaires. D'où le carnaval et la transgression. Après évidemment, c'est possible aussi dans d'autres endroits, bien sûr, mais ça n'a pas la même puissance. Damned, je me suis encore laissé emporter par mon style (tous droits réservés).

José-Mickaël

26/01/2011 à 16h39

Tonton Danijel mercredi 26 janvier 2011 - 12h07 > il m'est arrivé de voir des matchs de fédérale 3 où les supporters, joueurs, arbitres s'insultaient, avant de partager des bières ensemble après le match. J'aime bien ça ! Cela dit, le genre d'ambiance que tu décris n'est peut-être possible que parce qu'on est à un niveau amateur (pas de pression financière) et parce que le public n'est pas trop nombreux (pas de risque que ça dégénère), non ? En tout cas, c'est clair qu'en football c'est difficile. De toute façon, je crois que le foot se prend trop au sérieux...

Pascal Amateur

26/01/2011 à 17h18

N... O... R... B... E... R... T... Norbert Elias est magique ! Lalalalalalalala !

Baka in the sky with ballons

26/01/2011 à 17h25

C'est un sujet un peu casse-gueule l'ambiance dans les stades. Faut être honnête, mes meilleurs souvenirs de matchs ils sont en virage, surtout car l'ambiance y est souvent plus chaude. Passée l'excitation d'arriver au stade, si le match est pas flamboyant, c'est difficile de s'enflammer en tribunes latérales. Après, c'est vrai qu'au stade il y a à boire et à manger. Perso ce qui me fait vibrer, c'est un virage, deux virages, un stade tout entier qui chante à l'unisson, qui fait du bruit. Mais par contre j'ai un peu du mal avec le côté transgression des règles, défoulement des passions. L'idée qu'aller au stade aurait une vertu cathartique me plaît pas franchement (et à la base c'est plutôt le spectacle sur scène qui est censé défouler le spectateur non?) Dans un So Foot récent, Xavier Beauvois (pas sûr de l'orthographe, le réalisateur du film 'Des Hommes et des Dieux') parlait de ce sujet, en disant que ça le faisait chier d'aller au stade pour voir des mecs déverser leur haîne ou régler leurs problèmes divers et variés.

 

Tonton Danijel

26/01/2011 à 18h10

José-Mickaël mercredi 26 janvier 2011 - 16h39 Tonton Danijel mercredi 26 janvier 2011 - 12h07 > il m'est arrivé de voir des matchs de fédérale 3 où les supporters, joueurs, arbitres s'insultaient, avant de partager des bières ensemble après le match. J'aime bien ça ! Cela dit, le genre d'ambiance que tu décris n'est peut-être possible que parce qu'on est à un niveau amateur (pas de pression financière) et parce que le public n'est pas trop nombreux (pas de risque que ça dégénère), non ? - - - - - - - - - - Ben en fait, même si c'est (en théorie) amateur, en Fédérale 3 (qui correspond au cinquième niveau national), il y a des budgets qui commencent à être importants, ne serait-ce que pour couvrir les frais de déplacements (et accessoirement, si les joueurs ne sont pas forcément rémunérés (quoique), pas mal d'entraîneurs sont indemnisés). Et les affluences commencent à être relativement importantes, surtout quand il y a des derbys qui peuvent parfois accueillir plusieurs centaines de supporters (et c'est souvent là que l'ambiance est la plus délirante car les joueurs se connaissent tous, mais chacun ne veut pas perdre pour ne pas se faire chambrer). Disons que "entre supporters", c'est pas deux vieux sur le banc. Après, chez les pros, c'est un peu différent, les joueurs ne traînent pas aux réceptions, il y a juste d'après quelques témoignages quelques participants pour signer les autographes. Il me semble aussi que les réceptions qui avaient lieu après les matchs de tournoi ou en fin de coupe du monde ont disparu avec le professionnalisme.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)